Artxikoak hitz-gakoen arabera Eko-soziala


C’est le 2000e utilisateur de l’eusko !

Xabi Bidart, 25 ans, restaurateur à Banka, a adhéré parce que l’eusko propose un autre rapport à l’argent, avec une relocalisation de l’économie, et surtout des consciences.

«Je trouve ce système super : les commerçants perdent 5% s’ils rechangent leurs eusko en euros, c’est pas grand chose mais c’est assez pour les inciter à jouer le jeu, à faire circuler leurs eusko, et en plus c’est ça qui finance les 3% aux associations !»


Bordale-Hendaia-artean, ez da AHT bide berririk izanen! Borrokak fruituak dakarzki, engaiamenduak ere.

Jean-Marc Ayrault Lehen Ministroak 21 Komisioaren ondorioekin bat egin du. AHT bide berrien proiektua 2030 urtetik at atzeratua da

Doi doia 300 000 biztanle dituen Iparralde ttipi honetan, azken 15 urteetan, engaiamenduak eta borrokak, barnekaldea 2x2 bidearen bidez sarraskituko zuen proiektua, Baiona Ttipia itxuraz aldatuko zuen “multiplexe”a, EHLG debekatu nahi zuen Estatu indartsu bat eta orain AHT bide berri baten hondamendia gelditzea edo ezeztatzea lortu dute.


6 jours pour aider 53 associations d’Iparralde

Tous ceux qui n'ont pas encore adhéré à l'eusko peuvent -en le faisant avant le dimanche 30 juin- donner un sacré coup de main financier à l'une des 53 associations locales n'ayant pas encore réuni leur 30 parrainages.

L'adhésion à l'eusko se fait en 2 minutes dans un des 16 bureaux de change répartis sur tout le territoire d'Iparralde, et, le faire avant le 30 juin permettra d'apporter son parrainage à une de ces 53 associations à sauver et de lui donner ainsi un sacré coup de main financier, autant à court terme qu'à long terme.


Plantoun ou l’accès au logement en Iparralde

Les habitants du 26 hameau du Plantoun expliquent la légitimité de leur démarche d'installation menée depuis le mercredi 29 mai dans cette maison inoccupée. En attendant le procès intenté par le bailleur social HSA propriétaire de la maison, ce mercredi 26 juin à 9h00 au Tribunal de Bayonne, ils dénoncent le gaspillage de l'argent public à Plantoun.

"Avec les habitants de Plantoun et les acteurs liés au problème du logement, nous voulons imaginer des solutions viables pour que ces maisons vides répondent à des situations d’urgence, en tenant compte de possibilités offertes par la loi. Nous espérons que cela entraînera une véritable réflexion sur l’utilisation des logements vides dans le BAB et bien au-delà."


Foncièrement inquiet

A Saint-Jean-de-Luz, les abertzale mènent une opposition municipale de proposition en matière de logement notamment. Au cœur du centre historique, un enjeu majeur.

"Il faut agir dans le sens de la réflexion sur l’existant, par une stratégie de renouvellement urbain plutôt que par l’ouverture à l’urbanisation."


Le redressement productif

Quelles seraient les moins mauvaises des idées pour assainir l’économie dans l’Hexagone et pour aider à la création d’emploi? Pour Pantxoa Bimboire, une priorité s’impose: poursuivre la résorption de la dette.

"Pourquoi, s’il faut taxer les hauts revenus, n’avoir pas créé des tranches d’imposition plus hautes, par exemple, deux tranches supplémentaires à 2% au-delà de la tranche maxi actuelle? Les avantages étaient clairs: pas besoin de loi, pas besoin d’explication, mise en place immédiate, tous les hauts revenus taxés et de façon progressive, pas d’effet de seuil. Mais, pourquoi faire simple si…"


LGV : en cas de bonnes nouvelles, ne pas baisser la garde

Dans l'attente du rapport mobilité 21, qui pourrait reporter de plusieurs années le projet de LGV, l'heure n'est pas à la démobilisation. Si nous espérons de bonnes nouvelles, nous ne baisserons pas les bras en cas de résultats contraires. Nous ne nous résignerons pas !

Ce dimanche 23 juin, nous reviendrons sur le site de la stèle d’une tonne posée l’an dernier sur le tracé de la LGV. Devant cette stèle symbole de notre résistance nous reprêterons serment de s’opposer de toutes nos forces à ce projet.


Beti gure hizkuntzan ?

Euskaraz, euskarak gizarte bizitzan bere tokia izan dezan, ala erdaraz, denek ulertzeko gisan. Aspaldiko auzia, ez dena berehala trinkatuko.

"Nahi dugun Herria ez da dekretoz egiten! Nik nahi dut Euskal Herri bat, Euskal Herrian bizi diren pertsona guziekin edo gehiengo zabalarekin eginen duguna."


Ehka Kola, bidezko alternatiba iraunkorra !

Carole Platero, Alterka kooperatiba-ko kidearekin Ehka Kola, Iparraldeko kola alternatiboari buruz solasean.

Alterka-rekin «Beste mundu bat posible da!» mezua luzatzen dugu horrelako mezuaren entzutera ohitura gutti duen publiko bati. Ehka-ren ezagutaraztea saiatzen gira horretarako erabiliz sare ezberdinak non jende ezberdina gurutzatzen ahal den: supermerkatuetako jastatzeak, facebook sarea, esku orriak tabernetan, prentsaurrekoak eta hainbat artikulu edo elkarrizketa hedabideetan.