11kHobengabetu
Presoak

11k hobengabetuak izan daitezen, denak Baionara!

Enbata - Otsailaren 2an, 11 Bakegile epaituko dituzte Baionan iazko Uztailaren 23ko blokatze egunaren baitan autopistan egindako ekimena dela-eta. Aietetik izan dugun jarrerari segika, jendarte zibilak eta lurralde honetako eragileek bat eginen dugu auzipetuak diren bakegileekin. Hobengabetuak izan daitezela galdetzen dugu ekimen hura zilegia zelako!
Horretarako, anitz izan gaitezen 2023ko otsailaren 2an, ostegunarekin, Baionako auzitegian 13:00etarik goiti! (...)

urt7ene_SARE
Presoak

Prisonniers-ères basques : grande journée de mobilisation

Iruzkin 1
Tribune Libre - Bake Bidea - La journée de ce samedi 7 janvier 2023 a débuté au palais Euskalduna à Bilbao avec une table ronde où plusieurs victimes du conflit se sont exprimées devant les organisations politiques, syndicales et sociales du Pays Basque nord et sud. Elles se sont entretenues sur la façon dont elles entrevoient la poursuite de la construction du vivre-ensemble. Il a été gratifiant d'entendre les réflexions de personnes qui ont tant souffert de la violence. Ce type de table ronde est indispensable, et nous continuerons à le faire autant de fois que ce sera nécessaire. Parce que nous ne pourrons pas construire le vivre ensemble sans empathie envers ceux qui ont été directement victimes de toutes les formes de violences ayant existé en Pays Basque.
A 17h, la grande manifestation a débuté, des dizaines de milliers de personnes s'étaient retrouvées sur la rue Autonomia, sous le slogan « Le retour maintenant » « le retour des prisonnier.e.s et exilé.e.s chez eux maintenant ». La manifestation s'est ensuite terminée devant la mairie de Bilbao, où Anaiz Funosas, porte-parole de Bake Bidea et Joseba Azkarraga, porte-parole du réseau citoyen SARE en Pays Basque Sud, ont pris la parole. (...)
Sustengu
Berriak

Laguntza ekonomikoa… eta orain denak Bilbora!

Tribune Libre - Uztailaren 23ko blokatze egunetik, abenduaren 15ean 9 bakegile auziperatuak izan dira Akizen eta otsailaren 2an beste 11 izanen dira Baionan. Lagundu gastu juridikoeri buru egiten!
Bestalde, urtarrilaren 7an, Bilboko karrikak beteko ditugu. Duintasuna, bizikidetza lortzeko itxaropena eta euskal presoei zein haien familiei eragiten dieten giza eskubideen errespetuaren exijentzia eramanen dugu ozen karrikara. Aurten manifestaldi bakar bat izanen da Bilbon. Ipar Euskal Herritik autobusak antolatzen ditugu. Abiatzeak Maule, Donapaleu, Donibane Garazi, Hazparne, Baiona, Donibane Lohitzune eta Pausutik. Autobusuak goizez abiatuko dira eta Bilbotik arratseko 8tan abiatuko. Izena emateko xehetasun guziak jarraian. (...)
Bilbo20230107
Presoak

Bilbo pour le retour

Emilie Martin - Après les décisions fructueuses de la Chambre d’application des peines, il est important de rester mobilisés en participant notamment, le 7 janvier, à une manifestation massive dans les rues de Bilbo.
Joseba Arregi a été réincarcéré. Il a plus de 76 ans, dont près de 31 passés en prison. Il souffre de multiples pathologies liées à son âge et aux nombreuses années derrière les barreaux. Il avait purgé les trois quarts de sa peine espagnole et si les 10 ans de la peine qui lui avait été infligée en France avaient été comptabilisés, il aurait été libre depuis plusieurs années. (...)
Gudari
Presoak

Nos gudaris incarcérés presque tous rapprochés

Enbata - La politique de dispersion mise en œuvre par l’État espagnol en 1989 tire à sa fin. Onze ans après l’arrêt définitif de la lutte armée, onze ex-militants d’ETA vont rapidement intégrer les prisons de Zaballa, Martutene ou Basauri en Pays Basque, a annoncé le 14 octobre le Secrétariat général des institutions pénitentiaires.
Sur nos 175 prisonniers de guerre incarcérés en Espagne et en France, une douzaine se trouve à entre 300 et 450 km de leur domicile, 145 sont en Euskal Herria. Une vingtaine sont dans les prisons de territoires limitrophes, Cantabrie, Soria ou Saragosse. Douze des quatorze presos en France sont à la prison de Lannemezan, à 230 km de Donostia. (...)
IaAmaiarea
Presoak

‘(ia) Amaiera’

Enbata - Azken denboran izandako lekualdatzeei esker, euskal preso politikoen sakabanaketa eta urruntze politika amaitzen ari dela badirudi. NAIZek ikus-entzunezko erreportajea egin du, politika horrek eragindakoa eta gaur egungo egoera azaltzeko.
35 urte inguru dira euskal presoen sakabanaketaren garai luze hau hasi zela. Azken urteetan egoera asko hobetu den arren, urruntzeak oraindik jarraitzen du. Politika horren behin betiko amaiera eta etxerako bidea azkartzeko urratsak eskatzen dituzte orain presoen eskubideen aldeko eragileek. (...)
Bakegileak
Presoak

Bakegileen azken berriak

Enbata - Irailaren 22an Ion Parot eta Jakes Esnalen baldintzapeko askatasunak onartuak izan dira. Urte luzeetan espero izan dugun keinua iritsi da, baina inungo faborerik gabe! Armagabetzearentzat bezala, erabaki hau lurralde hontako indar desberdinen engaiamendu eta mobilizazio azkarraren ondorioa da. Aieteko konferentziatik, konbentzimendu guztiarekin inplikatu diren guztiak eskertzen ditugu. Etapa berri bat gainditu da, bidearen bururaino joan behar dugu orain!
Oroitaraz dezagun: etapa garrantzitsu bat gainditu da, beste batzuk gainditu beharko dira. Gure mobilizazioa erabakigarria izanen da, euskal gizarteari dei egiten diogu urriaren 8an Donostiako karriketan mobilizatzera eta antolatuko ditugun ondoko hitzorduei adi egotera.
Bego Atxa et Joseba Azkarraga, porte-paroles de Sare
Berriak

Presos: Sare dénonce la non application du droit

Enbata - Le mouvement de soutien aux prisonniers politiques basques dénonce les blocages de l’audiencia nacional quant à l’assouplissement de leur statut. 90%, soit 160 presos, devraient bénéficier de permissions de sortie, mais seulement une trentaine y ont accès. 80 devraient être en semi-liberté, concrètement une vingtaine en bénéficient. Quatre ans après que Pedro Sanchez ait annoncé un changement de la politique pénitentiaire, onze ans après l’arrêt des activités d’ETA, le rapprochement des presos n’est pas achevé : 47 d’entre eux (28%) sont loin du Pays Basque, certains à plus de 350 km de Gasteiz, soit 700 km aller-retour, pour 40 minutes d’entretien au parloir. 17 sont incarcérés dans des prisons françaises.
Joseba Azkarraga, porte-parole de Sare et ancien ministre du gouvernement basque, a déploré cette situation le 12 août. Il attribue les blocages aux magistrats de l’Audiencia nacional qui, à l’instar du Parquet national antiterroriste français, refusent d’appliquer le droit commun. Habités par un souci de vengeance politique et des convictions marqués à droite voire à l’extrême droite, ils se jouent du maquis juridique, des procédures et des lois d’exception dans le but de bloquer les situations. Ils renvoient les dossiers d’un service à l’autre, du procureur de l’Audiencia nacional à la chambre pénale, en passant par le juge d’application des peines et l’administration pénitentiaire. A ce jeu pervers de passe-passe, ils excellent.(...)
Bakegile6
Presoak

Mobilisation sans précédent pour les prisonniers

Tribune Libre - Bake Bidea & Artisans de la Paix - Ce samedi de blocage d’Iparralde s’est achevé en fin d’après-midi, par un rassemblement, tenu devant la sous-préfecture de Bayonne. Quelque 2000 personnes ont participé aux actions engagées dès 10 heures du matin pour la plupart. Tous les efforts déployés pour la réussite de cette journée, ont porté leurs fruits de façon éclatante. Les 15 points de blocage établis essentiellement sur la Côte (certains d’entre eux étaient situées en Pays Basque intérieur) ont en effet impliqué près de 2000 Artisans de la Paix. Malgré l'interdiction prononcé hier par le Préfet des Pyrénées atlantiques, la journée s'est déroulée sans incidents, respectant le protocole établi pour la circulation des services de secours.
Pour finir cette journée, des centaines d'artisans de la paix se sont donnés rendez vous devant la sous préfecture à 17h30...De nombreux élus étaient présents à ce rassemblement, Jean-René Etchegaray, Maire de Bayonne et président de la Communauté d’Agglomération Pays Basque, la sénatrice Frédérique Espagnac, Philippe Aramendi Maire d'Urrugne, Roland Hirigoyen Maire de Mouguerre, Bruno Carrère Maire d'Ustaritz, Emilie Dutoya Conseillère régionale... (...)
  • Berripapera



  • Enbata sostengatu

    Kioskoetan

    Enbata sostengatu ! 40€-tarik goiti hilabete guziz zuen gutun ontzian Enbata aldizkaria lortuko duzue.

    Harpide zaitezte / Sostenga gaitzazue

  • Gaika

  • Hitz-gakoak

  • Bideoak

    bideoak