Ulertu

L’Iparralde nouveau est arrivé

Deuxième coup de tonnerre, un député abertzale est élu. Carton plein avec l’envoi à Paris de trois députés de gauche. Deux circonscriptions de centre droit-majorité présidentielle changent de couleur.
Le candidat défenseur du projet immobilier Marienia de Cambo est battu par un abertzale. (...)
Iritzia

L’avenir est à nous

L'Edito du mensuel Enbata - Il est temps de repenser nos stratégies sur le long terme. Nous devons passer du "parler de" au "parler à". Plutôt que de simplement parler du réchauffement climatique, nous devons oser engager la conversation avec les climatosceptiques. Plutôt que de seulement parler des inégalités, aller discuter avec les personnes en décrochage. Au lieu de parler des migrants de manière abstraite, allons à la rencontre de ces personnes qui ont tout laissé derrière elles pour fuir des situations dramatiques. Déconstruire les préjugés et les stéréotypes, redonner confiance, briser les peurs. En dialoguant directement avec celles et ceux qui sont touchés par les problèmes du quotidien, nous pouvons créer des ponts, sensibiliser et mobiliser de manière plus efficace. L'organisation collective se construit au quotidien, dans nos quartiers, nos villages, nos lieux de travail. Chacune de nos actions, aussi modeste soit elle, compte.
L'espoir est notre meilleur allié. Il nous pousse à agir, à nous dépasser, à croire en un avenir meilleur. Cet espoir, nous le trouvons dans chaque acte de résistance, dans chaque victoire, aussi petite soit-elle, et surtout dans la force de notre collectif. (...)
Iritzia

Hiru ezezaguneko ekuazioa?

Bururat jin zaizkit Amets Arzallus-ek duela zenbait urte EH Bilduko mitin batean deklamatu zituen hitz liluragarriak. Bere sarreran, hitz hauek botatu zituen: "enea ez da ahots politikoa baina politikak bermatzen ez badu liberazio kulturala, behar bada kulturak bermatu beharko du liberazio politikoa".
Kulturak bermatzen badu beti politika, beste bertsolari bat deitzen dut edito honetara. Jon Maiak argitaratu dituen azken lanetan – Kantu (berri) bat gara – aipatzen ditu bi Euskal Herri: A eta B. Laburbilduz, A Euskal Herria dugu euskal nortasunari atxikia den eta / edo abertzaletasunari lotua den Euskal Herria.. Euskal Herriko B multzoan, Jon Maia segituz beti, "euskal labela" ez duten gauzak edo jendeak atzematen dira. Agertu dea orain C Ipar Euskal Herririk? Kanpotik etorriak diren jende batzuk baita hemen sortu direnak ere batzen dituena, pentsamendu orokor baten inguruan. (...).
Ulertu

Egunez egun…

23 mai : Laurent Inchauspé, maire de Donibane Garazi, adhère au PNV. + L’Education nationale refuse d’ouvrir dans le département à la rentrée 2024 quatre classes bilingues français-occitan, dont une à Angelu. Le collectif Endavant ! manifeste à Pau son mécontentement. / 25 mai : journée de mobilisation à Kanbo, 300 personnes installent à Marienia une fresque mobile en bois pour marquer leur opposition au projet. (...)
22 juin : les jeunes de Xuti gazte installent sur le pont Avenida d’Hendaia une immense banderole en faveur de la construction d’une terre d’accueil face à la montée de l’extrême droite. + Plus de 140 personnes participent à l’AG d’Enargia à Uztaritze, qui vient de connaître une importante crise interne. La quasi-unanimité des présents votent pour les résolutions présentées par le conseil d’administration. La coopérative Enargia opte pour une direction plus collégiale, une réforme de la gouvernance, une harmonisation des salaires et un partage des bénéfices avec I-Ener. (...)
Ulertu

Baionako besta alternatiboak

Hara Baionako Bestetako hainbat gune alternatiboren atzemaiteko aurtengo mapa.
Begirada batean gune euskaldun, herrikoi eta feministei ikusgarritasun bat emaiten die mapa honek, pestazaleei eta eragileetako kideei. (...)
Ulertu

Le Front populaire en tête en Iparralde

Coup de tonnerre. Au soir du 30 juin, la coalition de gauche dont font partie les abertzale, arrive en tête dans les trois circonscriptions d’Iparralde, réputé depuis des décennies bastion imprenable de la droite française.
Cette alliance est emmenée par deux socialistes abertzale-compatibles — non jacobins — et un membre d’EHBai. L’absence de candidat LFI adepte de la centralisation n’est pas étrangère à ce résultat exceptionnel. Le Rassemblement National réalise en Pays Basque des scores nettement en deçà des résultats qu’il obtient en France. Le poids des abertzale dans la vie politique basque permet de contenir celui du RN. Ce phénomène que l’on retrouve en Hegoalde fera réfléchir tous les progressistes et les démocrates. Dans les combats de demain, se souviendront-ils de notre rôle de rempart contre l’extrême droite, hier sous Franco, aujourd’hui face à Marine Le Pen ? Telles sont les principales leçons d’un scrutin qui s’est déroulé dans des circonstances très particulières. (...)
Ulertu

Fronte Popular Berria izan da garaile Ipar Euskal Herrian

Argia.eus-etik - Eskuin muturrari buru egiteko bildu diren ezkerreko indarren aliantzak lortu du boto gehien Ipar Euskal Herrian. Ezkerreko aliantzak 11.000 botoko aldea atera dio bigarrenari, RN Batasun Nazionalari. Macronen Ensemble alderdia hirugarrena izan da. Fronte Popular Berria hiru bozka eremuetan lehen indarra izan da.
Frantziako Estatuan, berriz, aurreikusitakoa gertatu da eta eskuin muturra garaile handia izan da, botoen %34 lorturik. (...)