Artxikoak hitz-gakoen arabera Jendartea


«L’implication française dans le conflit basque»

Ce n'est pas en occultant le passé qu'on peut arriver et à la paix et à la réconciliation qui sont maintenant à l'ordre du jour. C'est pour cela que nous parlons de toutes les victimes du conflit basque, y compris de celles des forces de l'ordre.

Ce qu'attend Anai-Artea de l'Etat français : "Qu'il arrête de suivre servilement la politique de Madrid. Qu'il applique ses propres lois et les directives européennes en cessant la politique d'éloignement et de dispersion des prisonniers politiques basques, qu'il libère ceux qui sont malades."


Pour un revenu maximum autorisé, vidéo de l’action Bizi à Ferrari !

Le samedi 20 avril à 11H00 à Bayonne, 35 militant(e)s du mouvement altermondialiste basque Bizi ! ont investi les locaux du concessionnaire Ferrari de Bayonne pour y fêter les meilleurs résultats de l’histoire de cette marque automobile, obtenus en 2012.

Ils entendaient dénoncer ainsi l’enrichissement grandissant d’une minorité profitant de la crise et des politiques d’austérité, et également exiger l’instauration d’un revenu maximum autorisé.


La crise ? Quelle crise ?

A Bayonne, une Fiesta chez Ferrari pour fêter une année historique.

Golfeurs, clubbers, jet-setteurs et ultra-riches allongés sur des transats sablaient le champagne sur la pelouse longeant les vitrines du concessionnaire. Bizi! fêtait les meilleurs résultats, en 66 ans d'existence, de la marque Ferrari.


Abertzale izaitea gaur egun

Patxi IRIART : "Independentzia ez da garaipena, marko instituzional bat da."

Aberriari aspektu kulturala ukatuko diogun mementotik instrumentu politiko antzu bilakatuko da aldarrikapen instituzionala, instituzioa tresna besterik ez delako, alferrikakoa beraz zer jorratu ez badu.


A la source de l’abertzalisme d’Iparralde

Jon et Peio Etcheverry-Ainchart ont saisi l’occasion du 50ème anniversaire de la Charte d’Itsasu pour raconter, au travers de témoignages et de réflexions recueillis, l’histoire du mouvement abertzale du Nord.

"Aujourd’hui, on ne risque plus de crachats quand on dit qu’on est abertzale ; on serait plutôt courtisés. Mais à l’époque, mieux valait sortir couvert et quoi qu’on pense d’Enbata, on ne peut que saluer le courage dont ses membres ont fait preuve."


EHZ, amesten den herria, elkartuz eta auzolanaz eraiki!

EHZ : "Hurbilak eta irekiak girelarik, parte hartzea sustatzen da. Norberetik kolektibo izatera pasatzen laguntzen du."

Aurten ere, 18. aldiz hiru egunez beste gizarte eredu baten eraikitzera, bagoaz hiru egunez Euskal Herria eraikitzera.


Enbata berria!

Eta bai! Denborak aldatzen ari dira ; prentsa eta liburuak gero eta arrakasta guttiago du bere forma klasikoan! Gure eskualdean ere fenomeno berari buru egin behar zuela eta, aspaldiko astekaria den Enbata aro modernoan sartu da.

Ni ez naiz egunkari irakurlea; entseatu naiz bainan lan egun baten ondotik ez dut kalipu aski aurkitzen nere baitan, egunerokoa analisatzen duten artikuluen irakurtzeko.


Une seule planète, un revenu maximum autorisé

Entretien avec Corinne Morel-Darleux et Karima Delli

L’empreinte écologique des hyper–riches n’est pas durable, il faut aller vers un partage


Quelle époque de m… !

Connaissez-vous saint Polycarpe? C’est un type qui mourut en martyr à l’époque où l’on déployait plus de finesses techniques à faire dévorer des chrétiens par des lions qu’à gérer une formation en 4-4-2 dans une équipe de football.

  • Berripapera



  • Enbata sostengatu

    Kioskoetan

    Enbata sostengatu ! 40€-tarik goiti hilabete guziz zuen gutun ontzian Enbata aldizkaria lortuko duzue.

    Harpide zaitezte / Sostenga gaitzazue

  • Gaika

  • Hitz-gakoak

  • Bideoak

    bideoak