Martine Bisauta

Martine Bisauta

Ekologista, Euskal Hirigune Elkargoko 3. Presidente-Ordea (Trantsizio ekologiko eta energetikoaren bai eta Hirigune Herritarraren arduraduna), Baionako Herriko Etxeko zinegotzia.

Ecologie et féminisme

C’est en 1972, sous la plume de Françoise d’Eaubonne, que l’on trouve la contraction de l’écologie et du féminisme dans le terme “écoféminisme”. Dans un livre, Le féminisme, elle développe l’idée que les femmes comme la nature sont victimes de la domination masculine et que la révolution écologique ne saurait faire l’économie d’une révolution féministe… Selon elle la matrice idéologique qui permet la domination des hommes sur les femmes est la même que celle qui conduit à la domination des hommes sur la nature.

Ce pouvoir destructeur s’inscrit, pour elle, dans l’émergence de cette société de surconsommation, d’agriculture industrielle, de déshumanisation, et de façon parallèle dans le pouvoir exercé sur le corps des femmes par un patriarcat omnipotent. (...)


L’été de toutes les “musclagnes”

Sommes- nous devenus fous ? Le doute, l’angoisse, la contestation constante de tout ce qui permet à une société de fonctionner, sont-ils les nouveaux paramètres de notre existence collective ?

On se proclame “résistant.e” avec une facilité déconcertante, les mots perdent tout leur sens et l’apogée est atteinte quand ils se confondent avec des comparaisons qui, dans l’Histoire contemporaine, ont laissé de très douloureuses traces. Non, non tout n’est pas égal à tout ! Si la critique est légitime, le débat sain, on ne peut, comme il est de règle maintenant, se prévaloir des théories les plus fumeuses au nom de la liberté d’expression, tout en clamant que l’on vit en dictature… (...)


Passer à l’action, maintenant !

Ce 19 juin, c’est à une très large majorité que le Conseil Communautaire a adopté le premier Plan climat air énergie du Pays Basque ! Ces travaux ont demandé deux ans d’un travail conséquent auquel ont participé plusieurs centaines de personnes et cette démarche participative a été unanimement saluée.

C’était une volonté politique forte que d’en faire un projet largement partagé, bien au-delà de l’enceinte de la collectivité. Ce pari est réussi et on peut s’en féliciter. Une fois de plus cela démontre la capacité de ce territoire à se mobiliser autour d’enjeux pourtant pas toujours des plus faciles à appréhender… (…)


Objectif Terre

Au moment, où les plus grandes préoccupations des Terriens devraient se concentrer sur l’évolution de notre planète percutée par une pandémie dont on ne perçoit sans doute que les prémisses… au moment où notre civilisation affronte des modifications climatiques inconnues jusqu’ici… au moment où l’appauvrissement de milliards d’Humains crée des conditions redoutables à leur simple survie… Au même moment il paraît judicieux de dépenser des sommes astronomiques pour savoir s’il y a de l’eau sur la planète Mars !

Quand viendra-t-il à nos esprits, que l’urgence n’est pas à la rencontre avec nos cousins martiens, mais bien à la réparation d’une planète saccagée, et cela dans le seul intérêt de notre humanité ! (…)


La maison commune ?

Depuis plusieurs mois, la maison que nous avons voulue commune et solidaire connaît des incertitudes qui peuvent si l’on n’y prend garde menacer grandement ses fondations… Les peintures sont encore fraiches que des initiatives surprenantes tendent à en bouleverser les couleurs !

Et, pourtant, cet édifice remarquable s’est déjà inscrit dans le paysage Néo-Aquitain et on ne compte plus les remarques plutôt admiratives qu’il suscite pour peu que l’on quitte les bords de Nive et Adour. Mais les réputations sont ainsi faites qu’elles peuvent se défaire en moins de temps qu’elles n’ont pris à se constituer. (...)


“Nous qui sommes sans passé, les Femmes…”

Cette phrase tirée de l’hymne du MLF, se poursuit ainsi : “Nous qui n’avons pas d’histoire, depuis la nuit des temps les femmes, nous sommes le continent noir…”Quelques décennies nous séparent de ces paroles emblématiques reprises à chaque manif, paroles écrites sur la musique du Chant des Marais lié aux déportés communistes…

Quelques décennies et cela résonne encore comme un immense défi à relever pour toutes les femmes de ce monde ! (...)


2020 – annus horribilis ?

L’an deux mille vins semblait être de ceux qui se prêtent à toutes sortes de facéties, un bon client pour les jeux de mots ! Ce fichu an a commencé dans une joyeuse insouciance pour beaucoup, dans l’attente des Jeux pour les sportifs, du renouvellement des conseils municipaux, du départ possible de Donald !

A peine les agapes terminées nous avions connaissance d’un nouveau virus qui se développait en Chine, et la ville de Wuhan devenait brutalement célèbre ! (...)


American dream !

L’Amérique se vit “comme un rêve”, celui d’un pays où tout est possible, terre d’accueil pour n’importe quel immigrant ! Mythes fondateurs et illusions grandioses, le roman national perdure depuis l’avènement de la république américaine en 1776. Les romans sont ainsi faits, ils n’intègrent pas toutes les réalités…

Et pourtant, la naissance de cette nation s’est fondée sur la disparition presque totale des peuples amérindiens et sa puissance, jusqu’à nos jours, sur de multiples guerres intérieures comme extérieures. (...)


Les écolos sont dingos !

Un véritable orchestre symphonique est à l’oeuvre depuis quelques mois, la conjonction de bons résultats des écologistes aux municipales et la réflexion essentialiste générée par la crise sanitaire a déchaîné les lobbies de tous poils !

Et, si les doux rêveurs, les idéalistes naïfs, les catastrophistes patentés, les idiots utiles devenaient tout à coup un vrai danger pour les élections à venir ? Si les maires nouvellement aux commandes finissaient par démontrer que l’on peut faire autrement, par favoriser une économie différente, par détourner de plus en plus de personnes des habituels modes de consommations… c’est bien ennuyeux tout ça ! (...)

  • Berripapera



  • Enbata sostengatu

    Kioskoetan

    Enbata sostengatu ! 40€-tarik goiti hilabete guziz zuen gutun ontzian Enbata aldizkaria lortuko duzue.

    Harpide zaitezte / Sostenga gaitzazue

  • Gaika

  • Hitz-gakoak

  • Bideoak

    bideoak