Enbata


Prisonniers basques : 2000 personnes à la chaine humaine de Bayonne

Bravant le vent et la neige, 2000 personnes se sont réunies ce samedi 9 janvier à Bayonne à l’appel des Artisans de la Paix et de Bake Bidea (« Le chemin de la paix ») pour demander au gouvernement français de reprendre et d’accélérer son action concernant le processus de paix en Pays Basque, dans le cadre de l’espace de dialogue ouvert entre le gouvernement et la délégation du Pays Basque.

Dans le même temps, plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont réunies dans 240 villes et villages du Pays Basque Sud (Communauté Autonome Basque et Communauté Forale de Navarre). (...)


Tous·tes à la chaîne humaine lumineuse

Le 9 janvier, les Artisans de la Paix organisent une chaîne humaine lumineuse sur les quais de la Nive à Bayonne. Du pont du Génie jusqu’au Réduit et la Mairie les participant·es illumineront le bord de la Nive pour exprimer : ARGI DUGU ! C’est Clair pour nous ! Le chemin vers la paix : Maintenant les prisonnier·ères !

Pour cela, la chaîne humaine est convoquée à 17h30 et l'organisation compte sur la participation de plus de 2000 personnes. Réservons notre mètre ou nos mètres d'ores et déjà en suivant une seule règle, un mètre : une personne...via le site argidugu.artisansdelapaix.eus (...)


“EtorkiZUna- Pays Basque Terre d’accueil” web ataria martxan

Bizin etokinekiko elkartasunaren arloan ari den lan taldeak, EtorkiZUna, Ipar Euskal Herrian etorkinekiko elkartasun web ataria martxan ezarri berri du, bertan aurkeztuak diren egitura guziekin elkarlanean.

EtorkiZUna web atariak biltzen ditu laguntzeko molde ezberdinak eta etorkinekiko elkartasunaren arloan ekiten duten erakundeak. (...)


Plazak argitu, orain presoak!

Abenduaren 26an, kulturgileen eta bakegileen deialdiaren bidez, herri guzietako plazetan kultur ekitaldiak antolatzeko gomita luzatua zaigu. Kantuz, bertsutan, antzeztuz, dantzan, marraztuz, euskal presoen eskubideen aldeko aldarria entzunarazi eta ikusarazteko xedea da.

Eta plazara atera ondotik, Urtarrilaren 9an, Baionako karrikak beteko dira: Orain Presoak! (...)


Enargia eta Lurrama laborantza herrikoiaren alde

Aurten Lurrama ez da izan. Laborantza herrikoia sustengatu nahi baduzue, hara iniziatiba berri bat.

Lurrama lagundu nahi baduzu eta %100 berriztagarria den elektrizitatearen hautua egiten baduzu, Enargia hautatu! Partikularra bazira, zure harpidetzari esker Enargiak 30€ isuriko ditu Lurramari, eta laborari bazira zure harpidetzak 50 € ekarriko dizkio Lurramari. (...)


De Catharine Demate à Isabel Thevenon

Avec ses vallées aux ondulations infinies et ses montagnes enchâssés de nuages mouvants, avec son vent du Sud qui rend les journées d’automne crépusculaires, avec ses maisons blanches et rouges aux linteaux royaux, avec ses ikastolas où les enfants rient en basque, avec ses vieux qui regardent se courber les années, avec ses bertsularis qui chantent la vie et la mort, le Pays Basque est attachant d’une manière poignante. Dans la marée qui submerge et uniformise tout, il conserve une apparence de défi, défi de son histoire, défi de sa langue, défi de sa personnalité qu’il n’a jamais voulu abandonner.

Dédicace d’un travail universitaire écrit à la fin des années 70. (...)


Euskaraldian, bi klikez izena eman!

Abiatu da 2020ko Euskaraldia! Aurtengo edizioaren parte hartzaile gisa konduan hartua izaiteko, izen-emaiteak, asteartea, azaroaren 24an bukatzen dira 23:59tan!

Jarraian izen emaitea airez aire egiteko bidea... eta Iparraldean euskaraz arizaiteko 500 Ariguneen mapa! (...)


Ipar Euskal Herriko Garapen Kontseiluko kide bilaka

Ipar Euskal Herriaren gobernantzaren giltza eragilea izan da 1994 eta 2017 artean Ipar Euskal Herriko Garapen Kontseilua, eta, 2018az geroztik Euskal Hirigune Elkargoaren ondoan darrai «Garapen kontseilu» zereginetan.

2021-2023 denboraldiarentzat, IEHGK-k bere instantziak arraberritzen ditu. Herritar, elkarte edo federazio edo erakunde profesionalen arduradun... IEHGK-ko kide bilakatu, 2020ko abenduaren 13a aitzin! (...)


Historienne de la répression politique

De la répression politique les abertzale ont une expérience pratique et douloureuse. Ils seront donc intéressés par les travaux de l’historienne et sociologue Vanessa Codaccioni. Elle analyse les formes passées et présentes de ce phénomène, le fonctionnement de la justice d’exception, les violences policières et leurs dérives en France, sur une durée assez longue, 70 ans. Au fil de ses ouvrages, l’auteure met le doigt sur les effets négatifs de l’antiterrorisme sur l’État de droit et, avec un certain courage, n’oublie pas la répression qui s’abat aussi sur l’extrême droite. De ses recherches aujourd’hui plus que jamais d’actualité en ces temps de restrictions des libertés publiques, le quotidien Le Monde du 17 novembre donne un aperçu.

Voici cet article. (...)