Artxikoak hitz-gakoen arabera Jendartea


Euskararen aldia

Enbata Hilabetekariko Sar Hitza - Erabiltzen ez den hizkuntza bat herdoiltzen da, eta herdoilak hiltzen du. Euskaraldiak erabiltzaileengan jartzen du arreta, eguneroko bizian euskaraz mintzatzeko leku gehiago aurki dezagun. Euskara hainbesteraino itzalean egoteak eragiten du, leku anitzetan, uste izatea gure solaskidea erdalduna dela. Farmaziara, saltegira, okindegira, ostatura eta noranahi joatean, lehen hitza erdaraz egin ohi da gehienetan, eta horrek elkarrizketa erdarara darama.

Euskarak lege babesik ez edukitzeak eta euskaldunak demografikoki gutxituak izateak eragiten du euskararen ikusezintasuna, euskaldunen beren begietan ere. Ondorioz, autoestimu eta auto-konfiantza falta dute euskaldunek (norbanakoek), eta horrek eragiten du euskara oraino gutxiago erabiltzea. Gurpil zoroa. (...)


Climat : 15 000 personnes à Bayonne pour la sortie du rapport 1,5 °C du GIEC

Plus de 15 000 personnes ont rejoint Bayonne ce week-end pour une importante mobilisation sur le climat.

Les deux jours marqués par l’arrivée du Tour Alternatiba, un gigantesque village des alternatives, des conférences et une ambiance d’émulation populaire se sont conclus par un manifeste pour engager dès à présent la métamorphose immédiate des territoires. (...)


Alternatiba tente l’impossible contre l’impensable

Après une édition féconde à Bayonne il y a cinq ans, qui a inspiré la création de 175 éditions similaires dans le monde,

Alternatiba est revenu dans sa ville de naissance avec un nouvel élan, malgré l’urgence climatique plus pressante et une réelle stratégie d’action. (...)


“C’est une civilisation qui doit naître, fondée sur la solidarité et la convivialité”

Edgar Morin, Philosophe et sociologue - Je considère Alternatiba comme une association des plus créatives qui prend des initiatives intéressantes dans ce qu’elles signifient de symbolique et de concret. (…)

Mieux comprendre la nécessité de ce qu’on appelle la transition, c’est changer de voie, ne plus suivre le libéralisme économique fondé sur la seule compétition et la seule loi du marché et l’intérêt personnel. (...)


Burujabe : Reprendre possession de nos vies (2/2)

15 000 personnes ont assisté à l’édition 2018 d’Alternatiba Bayonne et à l’arrivée du Tour Alternatiba. Cette édition a contribué à la mobilisation internationale pour demander plus d’ambition dans la lutte contre le dérèglement climatique, et de promouvoir les alternatives quotidiennes permettant à chacun de le combattre concrètement. Cette année le village des alternatives a mis en lumière et soutenu spécialement les projets territoriaux de sobriété et de transition énergétique, écologique et sociale.

A cette occasion, Alda! publie la deuxième partie du fruit provisoire de la réflexion collective “Burujabe” —en euskara Buru (Tête, personnalité) et Jabe (Maître, propriétaire)— en cours au sein de Bizi. Cette réflexion aboutira à la publication à l’occasion d’Alternatiba 2018 d’un livret dessinant les chemins de transition pour avancer vers Euskal Herria Burujabe (souverain, soutenable et solidaire). (...)


1 million d’eusko, un cap majeur

L’Eusko a lancé et gagné un défi collectif : arriver au million d’eusko en circulation le jour d’Alternatiba, dimanche 7 octobre. Il s’agissait de montrer en ce jour symbolique que les alternatives peuvent changer d’échelle.

Belle occasion de conclure une année riche en moments décisifs pour l’Eusko, nous dit Dante Sanjurjo, le directeur de l’association Euskal Moneta. (...)


Nikaragua, nikaraguita…

Mende bat iduri du Nikarraguan zandinizten iraultza aurrerakoiak boterea eskuratu zuela. Badu aspaldi Ortegak eta familiak, armadaren laguntzarekin, diktadura bortitz bat ezarri dutela Latin Ameriketan eredu izan zen herrialde hortan.

Atxilotze, erahiltze eta desagertzeen aitzinean, zergatik daude ixilik munduan barna hoinbeste ezkerreko arduradun? (...)


“Les opérations de l’Aquarius ne devraient pas se discuter à l’aune des politiques migratoires de l’Union Européenne”

Originaire de Senpere, Pierre Mendiharat est responsable des opérations de l’Aquarius au sein de Médecins sans frontière.

Il évoque ici les “pouvoirs politiques très puissants” qui s’opposent à cette mission devenue symbolique ainsi que l’influence des xénophobes européens… (...)


L’Aquarius, une chance pour les citoyens d’Europe

Le navire de SOS méditerranée et de Médecins sans frontières symbolise simultanément le naufrage de l’Europe et une chance de repêchage pour la parole des citoyens solidaires.

Alors même que le flux migratoire en Europe est insignifiant, le discours médiatique focalise sur le chiffre impressionnant de 700.000 migrants en cumulant les cinq dernières années. Sur une population européenne de 600 millions d’habitants, cela représente un symbole,... (...)