Artxikoak hitz-gakoen arabera Jendartea


Cent noms pour une Zone d’Agriculture Durable à Notre-Dame-Des-Landes

100 personnalités originaires de tout l'Hexagone qui s’opposent à l’usage effronté de la violence contre celles et ceux qui construisent un avenir commun et collectif, 100 personnes qui s’engagent à résister et créer l’alternative au modèle dominant dont nous avons tant besoin, 100 personnes qui interpellent le Président de la République.

4 militant-e-s d'Iparralde engagées dans le combat pour une agriculture paysanne, ou pour la transition écologique et climatique figurent parmi elles. Enbata.Info publie cette tribune collective "Cent Noms pour une Zone d’Agriculture durable à Notre-Dame-des-Landes" parue sur Mediapart. (...)


Pour ou contre?

A maintes reprises, la société est contrainte de lutter contre des projets aussi inutiles que coûteux en termes économiques et sociaux.

Celles et ceux qui ont une préférence pour une mobilisation en faveur d'une agriculture paysanne respectueuse de l'environnement sont invité-e-s, toutes et tous, à fêter la terre nourricière à la journée de Lurzaindia, le 22 avril à Itsasu. (...)


Esperimentazio eskubidea

Askok Macroni leporatzen diote bere erreforma goseak on baino kalte gehiago ekar lezakeela.

Argitxu Etxandik dio, ordea, konztituzioan diferentzia eskubidea sartzeak ondorio onak balituzkeela lurraldeen kudeantzan, tokiko kolektibitateetako arduraduneri eskumen eta ahalmen gehiago emanez. (...)


Explorer les alternatives (2/2)

« Altertzen » est le nom de l’étude sociologique que mène Txomin Poveda dans le cadre de son doctorat de sociologie à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Suite à la présentation du parcours et du terrain de recherche du jeune doctorant, Enbata.Info publie la deuxième et dernière partie de cette interview permettant de mieux connaître les pratiques militantes dans ce territoire d’alternatives qu’est le Pays Basque Nord. (...)


Communauté d’agglomération Pays Basque : an I (1/2)

Voici un peu plus d’un an que la Communauté d’agglomération Pays Basque (CAPB) a vu le jour. Depuis le 23 janvier 2017, date d’installation du Conseil communautaire, la CAPB s’est réunie à plusieurs reprises pour mettre en place les instances et son organisation, décider des compétences qu’elle veut assumer, des moyens qu’elle entend se donner et mettre en oeuvre les politiques publiques et les projets qu’elle veut promouvoir.

Où en est-on 14 mois après? Battitta Boloquy revient sur les principaux éléments factuels traduisant les premiers actes de l’Institution Pays Basque. (...)


Tartaro s’est étonné…

●●● que le général Juan Chicharro Ortega, ex-aide de camp du roi d’Espagne, devienne président de la Fondation nationale Francisco Franco chargée de défendre la mémoire et l’action du dictateur.

A quand ce chinchard dans les filets de la justice ? (...)


La vérité de l’arbre

Sincèrement, je n'avais pas anticipé les réactions que pouvaient susciter la sculpture "La vérité de l'arbre". Sans doute parce que le dessin original, représentant cette hache renversée laissant place à un arbre, avait été massivement diffusé à partir du 9 avril 2017 sans en provoquer aucune de la sorte. Et sans doute parce que j'avais sous-estimé la capacité des œuvres artistiques, surtout de cette ampleur, à générer des interprétations et ressentis différents, des émotions particulières.

Ça a été le cas, ces trois derniers jours, y compris chez des gens que j'estime et j'apprécie. J'ai donc moi-même ressenti le besoin d'expliquer comment je lisais et ressentais cette œuvre d'art, et l'intérêt de son inauguration maintenant, un an après la journée du 8 avril qui permit le désarmement d'ETA par la société civile du Pays Basque. (...)


La paix n’est pas un acte passif

Retranscription de la prise de parole de Jean-René Etchegaray, Maire de Bayonne, Président de la Communauté d’agglomération Pays Basque, lors de l'inauguration de la sculpture de Koldobika Jauregi ("Arbolaren Egia" ou "La vérité de l'arbre") le dimanche 8 avril à l'Esplanade Roland Barthes.

Il y a un an jour pour jour, le désarmement de l’ETA était acté à Bayonne, selon un processus conforme à notre Etat de droit. Le Gouvernement, présidé alors par le Premier Ministre Bernard Cazeneuve, a rendu possible le déroulement de cet acte historique. On sait aujourd’hui que le 8 avril marquera l’histoire du Pays Basque mais aussi de la France, car c’est ici que le dernier conflit armé d’Europe Occidentale n’avait toujours pas trouvé sa solution. Il est important qu’aujourd’hui nous soyons rassemblés pour inaugurer une sculpture, dans ce quartier qui, il y a tout juste un an, rassemblait dans une manifestation silencieuse près de 20 000 personnes. Le geste artistique de Koldobika Jauregui, auquel nous devons cette œuvre, et que je veux ici remercier, doit être bien compris par chacune et chacun d’entre nous. Cette sculpture se veut être l’apologie de la paix et de la réconciliation à laquelle tout le monde aspire. (...)


«Arbolaren egia»

Duela urte bat egunez egun, iragan zen armagabetzea, egun historikoa bakearen bidean. Armagabetze horrek paisaia aldatu du. Obra hau, aldaketa horren sinboloa da.Obra hau hixtoriaren sentsuan kokatzen da: Aiete, Luhuso, 2017-ko apirilaren 8-aren ondotik.

Obra hau deitzen da “Arbolaren egia”. Ez da deitzen “Egiaren arbola”, ez baita, foroetan errepikatua izan den bezala, egia BAT, ez baita errelato BAT, ez baita memoria BAT. Guri da, memoria guztiak elkarrekin bizitzen ahalko diren memoria kolektiboa eraikitzea. Gu deneri dagokio, ezerrez ahantzi gabe, eraikitzea ondoko belaunaldieri transmititu nahi diegun Euskal Herria! (...)