Artxikoak hitz-gakoen arabera Nazioartea


« Quand une Constitution ne permet pas de reconnaître un peuple »

Tribune de Gilles Simeoni président (Pe a Corsica) du conseil exécutif de la Corse, parue dans Le Monde, où il rappelle que «Quand une Constitution ne permet pas de reconnaître un peuple, il faut changer la Constitution, et non pas demander au peuple de disparaître».

De nouvelles élections auront lieu les 3 et 10 décembre prochain, pour désigner celles et ceux qui dirigeront la nouvelle collectivité de Corse, à naître le 1er janvier 2018. Le vote en faveur de la coalition Pe a Corsica passera ce message. «Girondins, faites vivre la paix !». (...)


Indépendance ou pas : la Catalogne a mauvaise presse

Pour beaucoup d’observateurs, le processus d'indépendance catalan révèle un décalage flagrant entre le traitement journalistique et les faits tels qu’ils se déroulent réellement.

Inexactitudes, commentaires paniqués et contrevérités d’autant plus regrettables qu'en se positionnant contre l’indépendance catalane, les rédactions françaises défendent aveuglement la royauté et l’autoritarisme de la droite espagnole. (...)


Le revirement du Hamas en Palestine

Le 17 septembre dernier, le Hamas annonçait sa “décision courageuse, sérieuse et patriotique, de dissoudre” unilatéralement le comité administratif qu’il avait mis en place en mars dernier pour gouverner la bande de Gaza. Ce geste de bonne volonté à l’égard de l’Autorité Palestinienne dirigée par Mahmoud Abbas se double d’un “accord pour entamer des discussions sur la réconciliation et pour organiser des élections générales”.

Éclairage sur les raisons de ce revirement et les perspectives qu'il pourrait ouvrir. (...)


L’indépendance au bout du pacifisme

L'Edito du mensuel Enbata - Emu, fasciné une heure durant, vendredi 27 octobre, devant ma télévision retransmettant en direct le vote historique du parlement autonome catalan créant la république de Catalogne. A l’appel de son nom, chaque député venait déposer dans une urne, à bulletin secret, sa contribution, ou son opposition, à un acte qui rend désormais irréversible l’émancipation du peuple catalan.

Quel que soit le déroulé des relations avec l’Etat espagnol ou les humeurs du concert des nations. (...)


Kanpo eta barne

Kataluniak bere independentzia aldarrikatzen badu, Europar batasuneko kide eta euroaren erabiltzaile izan ote daiteke, Generalitateak ozenki dion bezala?

Orain arte bederen, Madrileren kide europarrek eta europar instituzioek, ezetz diote. Batzuek ozenki, beste batzuek prudentzia gehiagorekin. (...)


L’estaca de Luis Llach

Chanson de résistance écrite en 1968 sous la dictature de Franco par Lluis Llach, l’estaca ou le pieu, est aujourd’hui sur toutes les lèvres. Elle est devenue emblématique de la lutte pour l’indépendance, au même titre que l’hymne plus ancien Els Segadors. En 1976 dans son album Txalaparta, le chanteur basque Gorka Knörr tira de l’estaca une version qui, dès sa sortie, eut un immense succès.

Voici pour les lecteurs d’Enbata les textes des deux chanteurs, ainsi qu’un enregistrement de la version en euskara. A entonner entre amis ou lors de manifestations de solidarité… (...)


Katalunia eta gu

Enbata Hilabetekariko Sar Hitza - Arazoa estrukturala da. Demokrazia, diktadura, errepublika edo monarkia izan, ezkerra ala eskuina, Espainia inperio bat da, eta zapaldurik dauzkan herriak espainoltzean oinarritzen da bere indarra. Eta baita Frantziarena ere. Baldintza horietan, guretzat demokraziak diren ala ez eztabaidatzea, denbora galtzea da.

Utz dezagun Katalunia bidea egiten. Bitartean, lantokiz lantoki, elkartez elkarte, etxez etxe, egin dezagun lan isil bezain sakona: argituz zer den (eta zer ez) autodeterminazioa, demokrazia, zer den herria, zer den gizartea, herri zapaldu batean… Eta bakoitzak gure arloan lan egin dezagun herri kontzientzia indarberritzeko... (...)


Déclaration d’indépendance, destitution, exil, prison, dissolution et élections

En l’espace d’une semaine, tout est allé «en urgence absolue». Une heure après la déclaration d’indépendance par le parlement catalan, Madrid destitue le gouvernement et dissout son assemblée. Le président Carles Puigdemont et quatre de ses ministres choisissent l’exil 48h plus tard. Puis vient l’incarcération des autres ministres catalans par l’audiencia nacional.

De nouvelles élections régionales auront lieu le 21 décembre. (...)


En voulant être république nous avons appris à être peuple

Croire que la Catalogne pourra accepter de rester en Espagne par la seule peur des matraques et de la prison en dit long sur la conception de la démocratie qu'a le pouvoir espagnol. Enbata.Info publie ici un texte de David Fernandez, journaliste, ancien député de la CUP et militant indépendantiste, altermondialiste et internationaliste catalan, inlassable défenseur de la non-violence, du féminisme, de l'écologie, des migrants, de l'anti-fascisme... Écrit dans les jours qui ont suivi le référendum du 1er octobre, il aide à comprendre ce qu'est le processus catalan, et pourquoi la répression au lieu de le stopper ne fera que le renforcer.

Article publié le 7 octobre 2017 en catalan sur le site La Directa, traduit en espagnol sur le site Des Informemonos et traduit en français depuis l’espagnol par Marie Cosnay. (...)