Artxikoak hitz-gakoen arabera Jendartea


Migrants : l’urgence n’est pas la précipitation

La solidarité à l’égard des personnes migrantes prend différentes formes ces dernières années en Pays Basque Nord. Le Collectif Solidarité Migrant·e·s-Etorkinekin regroupe des associations, syndicats et des particuliers agissant dans ce domaine.

Alda s’est entretenu avec Maite Etcheverry, bayonnaise de 32 ans, en reprise d’études en Master 2 Droit européen des affaires et militante d’EHBai particulièrement active au sein de l’association Diakite, récemment créée pour apporter l’aide aux migrant·e·s en transit sur Bayonne. (...)


Kanakytik Kaledonia Berrira

Enbata Hilabetekariko Sar Hitza - Kanaky eta Kaledonia Berria. Bi izen, leku berarentzat. Lehena da hango autoktonoek ematen zioten izena; bigarrena, kolonoek. Kaledonia zen oraingo Eskozia. Eta James Cookek Kanakyko uharteak aurkitu zituenean, bere aitaren sorlekuaren omenez, Kaledonia Berria izena eman zion artxipelago hari. 1860an, Frantziak konkistatu eta kolonizatu zituen hango lurrak, eta geroztik, Kaledonia Berria Frantziaren kolonia baten izena da.

Ez da gauza bera, beraz, Kanakyk erabakitzea edo Kaledonia Berriak erabakitzea. (...)


Cela nous fait une belle jambe

La Cour européenne des droits de l’homme considère qu’Arnaldo Otegi condamné à six ans de prison et interdit de fonctions électives jusqu’en 2021, n’a pas bénéficié d’une justice impartiale de la part des tribunaux espagnols. La décision arrive bien tard et n’aura aucun effet concret.

Suite à l’affaire catalane et ses errements, une grave crise s’embrase et ronge le pouvoir judiciaire de la péninsule, dans un contexte d’ingouvernabilité du pays. (...)


Galduta irabazteko prest

Jende galdezketa edo erreferenduma iragan da Kanakian. Batzuentzat egun historikoa, beste batzuentzat zepo bat omen.

Galdezketa hori ez da burujabetzarantzeko lehen urratsa baizik, nehork uste baino gehiago boz bildu baitute independentiztek eta Matignoneko itunak beste bi galdezketa aintzinikusten baititu heldu diren urteetan. (...)


L’empire d’essence

Question posée à la fin du siècle dernier : “Que ferez vous quand le litre d’essence passera à 5 francs ? Réponse : Je m’en fiche, je mets toujours 100 francs. Et pas plus.” Au delà du gag, on voit bien qu’après les bonnets rouges, le mouvement des gilets jaunes met au centre des préoccupations la question des déplacements. Et au dessus de tout : la sacro-sainte bagnole.

Parce que tout est parti de l’augmentation récente du prix du carburant, et surtout du diesel. Car à la progression du coût du baril de pétrole est venue s’ajouter la réévaluation de la taxe carbone -la contribution Climat Energie- qui a été instaurée en 2015 par la loi sur la transition énergétique. (...)


Tartaro s’est étonné…

●●● que la Fondation Franco qui s’oppose à l’exhumation du dictateur enterré au mausolée de la Valle de los Caidos, réplique en faisant dire 19 messes dans les églises espagnoles pour “le repos de l’âme du généralissime”.

Il avait donc une âme. (...)


Bayonne, la bonne étoile des migrants

Près de 200 migrants dorment chaque jour au centre d’accueil de Bayonne, sur la route de leur exil.

Récit d’une nuit de maraude où les bénévoles sont désormais épaulés par des professionnels.(...)


Klima: hitzetatik ekintzetara

Abenduaren 8an, larunbatarekin klimaren aldeko nazioarteko mobilizazioaren karietara Bizi! mugimenduak Baionan hitzordua finkatzen du Herriko Etxe aitzinean, goizeko 10etan. Mugimendu altermundialistak justizia soziala eta klima ber borroka direla azpimarratzen du bere deian eta hitzetatik ekintzetara pasatzeko garaia dela, sistema aldatuz, eta ez klima!

Bestalde, klima suntsitzaileak diren inbertsioak dituzten banku etxeetan lehena den Société Générale-aren Pariseko agentzia zentralaren garbiketa operazio erraldoiaren antolatzeko mobilizaziora ere deitzen du Bizi! mugimenduak, abenduaren 14ean, COP24eko azken eguna kari Estatu eta nazioarteko beste hainbat eragilerekin. (...)


Audit citoyen de Batera : bilan d’étape

Deux réunions-dialogues de synthèse de multiples débats locaux, tenus à Espelette, avec des acteurs majeurs de la vie publique d’Iparralde, notamment les présidents CCI, Conseil de développement et de l’agglomération Pays Basque ainsi que divers maires favorables et opposants à la création de l’intercommunalité.

Telle à été la riche analyse effectuée par Batera sur les deux premières années de l’institution Pays Basque.(...)