Artxikoak hitz-gakoen arabera Jendartea


30 ans de confinement

En un mot comme en mille, ce confinement de quelques semaines nous est insupportable. Que dire alors d'un enfermement forcé qui durerait toute la vie ? La perpétuité, ce doit être l'enfer. Et c'est le sort que subissent depuis 30 ans trois Basques de citoyenneté française : Jacques Esnal, Frédéric Haramboure et Ion Kepa (Jean Pierre) Parot.

Accusés d'avoir commis des attentats en Espagne au sein de l'ex-organisation ETA, ils furent arrêtés en France et condamnés par la justice française à la peine maximale, assortie d'une période incompressible de 18 ans pour Jakes et Frédéric, de 15 ans pour Ion. Ils auraient donc pu bénéficier de la libération conditionnelle depuis 2005 pour Ion, depuis 2008 pour Jakes et Frédéric. En Espagne ils seraient déjà libres.(...)


Izan bidea, ibiltarien sarea

Sarek, Euskal preso, iheslari eta deportatuen eskubideen aldeko sare herritarrak, abian eman duen dinamika berria da hau. Euskal preso eta iheslarien egoerari irtenbidea emateko urratsak eman eta kilometroak egitea da asmoa, herri honen elkarbizitzaren eta bakearen aldeko ibiltarien sare erraldoia osatuz.

Dinamika hau erronka batean oinarritzen da; 3.127.326 Km egitea! Euskal Herriak duen biztanle-kopurua. Hiru milioi kilometro egiten hasiko den hiru milioi biztanleko herri bat, xede bakarrarekin: bidea egitea; etxerako bidea, elkarbizitzarako bidea, bakerako bidea. Horretarako, Sarek, taldean, lagunartean, familian edota bakarka kilometroak egin edota urratsak ematera animatzen ditu herritarrak, dinamika honi ekarpena eginez. (...)


Maîtriser son avenir

ENBATAk 60 urte - Dante Edme-Sanjurjo, directeur et cofondateur de l’Eusko - Précurseur, le mouvement abertzale a inspiré de nombreuses initiatives économiques au service du Pays Basque Nord et de ses habitants, afin de passer d’une situation de dépendance à une dynamique de souveraineté.

L’abertzalisme a joué un rôle majeur dans l’impulsion d’initiatives permettant au Pays Basque Nord de renforcer sa souveraineté économique, alimentaire, énergétique, monétaire. (...)


Koronabirusa eta mugak

Sare sozialetan ikusten diren petizioen arabera, gero eta gaizkiago ikusita dago Iparralde eta Hegoaldearen arteko muga itxia geratzea.

Azken hiru mendetako Euskal Herriaren Historiari begira, ez da lehengo aldiz hori gertatzen dela... (...)


Coronapistes : Transformer l’essai

Vous l’avez sûrement remarqué, des pistes cyclables provisoires peintes en jaune sont en train de fleurir sur le BAB. L’atelier vélo Txirrind’Ola et Bizi les ont expressément demandées en perspective du déconfinement et se réjouissent de leur mise en place.

Aujourd’hui, elles intriguent les usagers qui pour certains déplorent le “manque de sécurité” sur ces voies. La démarche de l’aménagement en cours nécessite d’être expliquée, et les citoyens doivent être associés à son amélioration pour qu’elle soit une réussite. (...)


Covid et entreprises

Tout sera prêt pour que l’entreprise redémarre et puisse relancer la machine socioéconomique.

Reste un dilemme extrême : mourir du virus ou être collectivement en faillite? (...)


Henri Etcheto et Falloux

Pour s’opposer à la réhabilitation des bâtiments du collège Estitxu Robles financée en partie sur des fonds municipaux, Henri Etcheto prend appui sur «la loi Falloux et les autres qui l’ont suivie», il soutient ainsi que la délibération municipale du 13 décembre 2018 «est manifestement entachée d’illégalité». La loi Falloux du 15 mars 1850 organise l’enseignement primaire et secondaire. Largement remaniée depuis, elle demeure l’étendard de ceux qui refusent le financement par les collectivités publiques des écoles basques.

Mais savent-ils qui fut son auteur, le comte Frédéric Alfred Pierre de Falloux du Coudray (1811-1886). Ministre de l’Instruction publique et des cultes, député influent de la droite la plus réactionnaire à l’assemblée nationale, il fut un adversaire acharné des Ateliers Nationaux, symbole de la fraternité républicaine et de la politique sociale à cette époque. (...)


Colette Capdevielle écrit à Enbata

Monsieur Ellande DUNY-PETRE, J’ai pris connaissance d’un article portant votre signature dans le journal hebdomadaire Enbata intitulé « Colette Capdevielle s’oppose aux travaux de réhabilitation du Collège ».

Je ne me suis absolument pas opposée à des travaux de réhabilitation de cet établissement scolaire et vous ne trouverez aucune déclaration de ma part à ce sujet.(...)


Du financement de l’ikastola à la loi travail, Colette Capdevielle ou l’art de se défausser

Madame Colette CAPDEVIELLE, Lorsque vous étiez députée, vous avez déployé des efforts pour faire évoluer le cadre législatif des langues et cultures régionales. Soit. Sans grand résultat, vous le reconnaissez vous-même.

Le colloque dont vous me faites part est le nième du genre et malheureusement les colloques n’ont jamais eu force de loi. (...)

  • Berripapera



  • Enbata sostengatu

    Kioskoetan

    Enbata sostengatu ! 40€-tarik goiti hilabete guziz zuen gutun ontzian Enbata aldizkaria lortuko duzue.

    Harpide zaitezte / Sostenga gaitzazue

  • Gaika

  • Hitz-gakoak

  • Bideoak

    bideoak