Artxikoak hitz-gakoen arabera Eko-soziala


Climat: agir localement, peser globalement

Alors que le Canada accueille le 44ème sommet du G7, ce week-end apparaît comme une excellente opportunité de mettre en lumière l'importance de l'échelon local dans la bataille contre le réchauffement climatique - pour mieux parvenir à déployer des stratégies qui multiplient les aller-retours entre local et global.

Pour relever le défi climatique, il faut trouver les cadres (territoriaux ou institutionnels) pertinents pour reprendre le contrôle sur nos vies, sur la production et la consommation d’énergie, sur ce qui est fait de notre argent, etc. Multiplier les allers-retours, donc - autour d'une conviction : nous ne pouvons délaisser les arènes globales, car si nous le faisons, nous perdrons certainement la bataille. Mais nous ne la remporterons pas si nous n'investissons pas massivement l'échelle locale. (...)


Paradoxes et contradictions

Deux faits d’actualité récents, l’évacuation de la ZAD de Bure et l’abandon du projet Sud Mines au Pays Basque Nord ont mis en lumière des défis majeurs liés à des questions environnementales. Dans le premier cas, c’est la question des déchets radioactifs qui est posée. Dans le deuxième, celles des technologies de la transition énergétique.

Voici l’importance vitale d’une bonne justice écologique. (...)


Après ETA…

Après la dissolution d’E.T.A., le secrétaire général du syndicat ouvrier ELA, Txiki Muñoz analyse les positions des camps en présence à Madrid et à Gasteiz.

Il en tire un certain nombre de conclusions à l’heure de définir quelle stratégie souverainiste on peut et on doit mettre en place en Pays Basque Sud. (...)


Vivre le départ du Tour Alternatiba, en direct au Musée Basque

Le mouvement Bizi! organise ce samedi 9 juin 2018 de 15h00 à 17h30 une retransmission en direct au Musée Basque du départ du Tour Alternatiba.

Au programme de cet évènement : retransmission en direct depuis Paris, exposition-photos sur le Tour Alternatiba 2015, animations… (...)


Alternatiben herria: Iruñatik… Baionara!

Joan den larunbatean, ekainaren 2an, Euskal Herriko 6. Alternatiben Herria iragan dan Iruñeko erdigunean. Jende anitz bildu da Euskal Herriko Eskubide Sozialen Gutunak antolatu hitzaldi, mahai inguru tailer eta beste animazioetan.

Bazkari denboran, Iruñatik, Baionara, urriaren 6 eta 7an, denak 7.Alternatibara joaiteko deia luzatu dute parte hartzaileek, klimaren ordez, sistema aldatzea aldarrikatuz. (...)


Changer de voie, maintenant

Grande fête à Bayonne les 6 et 7 octobre prochains pour accueillir l’arrivée du Tour Alternatiba 2018 qui partira le 9 juin de Paris, visitera 5 Etats européens et 200 territoires différents et parcourra 5.800 km.

L'objectif : la mobilisation internationale contre les causes de la déstabilisation du climat qui menace l’humanité et imaginer des alternatives concrètes au changement climatique. (...)


Bizitza burujabea eskubide osoz

Alternatibak dituen herria bizirik dagoen herria da. Horixe irudikatzeko asmoz, Euskal Herriko Eskubide Sozialen Kartaren Asanbladako kideek datorren larunbatean 2018eko ekainaren 2an Alternatiben Herria ekimena abiatuko dute Iruñean.

Aldarrikapen eta ospakizun eguna izango da, egunerokoan bizitza ematen diguten hamaika proposamen handi eta txikien erakusleihoa, Kartaren ardatz nagusiak jarraituz. Ekimen honekin antolatzaileek jarraipena emanen diote Bizi mugimenduak Alternatiben Herriak antolatzeko egindako deialdiari : "Sistema aldatu, ez klima" lelopean. Ondorioz, larunbata honetan Iruñean Euskal Herriko 6. Alternatiben Herria iraganen da, Baiona (2013), Zokoa (2014), Donostia, Donibane Garazi eta Bilbokoa (2015) eta gero 6. “Alternatiben Herria”… urrian Baionan iraganen delarik 7., Alternatiba 2018! (...)


ETAren ostean, zer?

ELAk urrats historiko eta positibotzat jotzen du ETA desegin izana. Behin iritsi delarik ziklo honen itxiera, konpondu beharreko gai garrantzitsuak daude ebazteko: normalizazioa, biktimak, presoak, estatus politikoa...

ETAren amaiarekin poztu egin behar dugu, baina poza ez da erabatekoa guztiengan. Honek ziklo berri bati ekiteko aukera eman beharko liguke, non proiektu politikoen arteko konfrontazioa zibila eta demokratikoa izango den. Haatik, batzuek kontakizunen etengabeko gerra luzatzen segitu nahi dute, politika bahituta izateko. (...)


100.000 Alda tous les 2 mois

Le syndicat ELA lance une nouvelle revue au nom inspiré du supplément que la Fondation Manu Robles-Arangiz anime depuis une bonne décennie dans la revue Enbata : Alda. Cette revue sera envoyée tous les deux mois à ses 100 000 adhérent·e·s. Elle sera donc un des journaux les plus diffusés en Pays Basque.

Ses articles seront rédigés en euskara ou en espagnol. La ligne rédactionnelle sera celle d'un acteur indépendant, engagé, et plutôt atypique de la société basque : ELA. (...)