Enbata


Communauté d’agglomération Pays Basque : an I (2/2)

Voici un peu plus d’un an que la Communauté d’agglomération Pays Basque (CAPB) a vu le jour. Depuis le 23 janvier 2017, date d’installation du Conseil communautaire, la CAPB s’est réunie à plusieurs reprises pour mettre en place les instances et son organisation, décider des compétences qu’elle veut assumer, des moyens qu’elle entend se donner et mettre en œuvre les politiques publiques et les projets qu’elle veut promouvoir.

Où en est-on 14 mois après? Battitta Boloquy revient sur les principaux éléments factuels traduisant les premiers actes de l’Institution Pays Basque. (...)


Lurraldeen mespretxuaren erabaki eder bat

Estadoa tematzen da Baionako Herria eta Euskoa trabatu nahiz. Pirineo-Atlantikoko Prefetak dei egin du, joan den ortziralean, Paueko Auzitegi Administratiboko jujeak hartu erabakiaz. Baionako Herriak eta Euskoak hitzarmen bat izenpetu dute Herriak ordainketak euskotan egiteko boluntario diren hautetsier, elkarteer eta enpreser. Paueko jujeak hitzarmen horren legalitatea baieztatu zuen.

«Dei horrek borroka politiko baten eramaiterat behartzen gaitu. Euskoa trantsizio ekologikoaren alde eta bertokiratzearen alde den etorkizun handiko proiektu bat da eta gobernuak oztopatu nahi du, Paueko Auzitegiko erabakiaren ondotik kontrarioa espero zelarik. » damutu da Xebax Christy, Euskal Moneta elkarteko lehendakaria. (...)


Communauté d’agglomération Pays Basque : an I (1/2)

Voici un peu plus d’un an que la Communauté d’agglomération Pays Basque (CAPB) a vu le jour. Depuis le 23 janvier 2017, date d’installation du Conseil communautaire, la CAPB s’est réunie à plusieurs reprises pour mettre en place les instances et son organisation, décider des compétences qu’elle veut assumer, des moyens qu’elle entend se donner et mettre en oeuvre les politiques publiques et les projets qu’elle veut promouvoir.

Où en est-on 14 mois après? Battitta Boloquy revient sur les principaux éléments factuels traduisant les premiers actes de l’Institution Pays Basque. (...)


La paix n’est pas un acte passif

Retranscription de la prise de parole de Jean-René Etchegaray, Maire de Bayonne, Président de la Communauté d’agglomération Pays Basque, lors de l'inauguration de la sculpture de Koldobika Jauregi ("Arbolaren Egia" ou "La vérité de l'arbre") le dimanche 8 avril à l'Esplanade Roland Barthes.

Il y a un an jour pour jour, le désarmement de l’ETA était acté à Bayonne, selon un processus conforme à notre Etat de droit. Le Gouvernement, présidé alors par le Premier Ministre Bernard Cazeneuve, a rendu possible le déroulement de cet acte historique. On sait aujourd’hui que le 8 avril marquera l’histoire du Pays Basque mais aussi de la France, car c’est ici que le dernier conflit armé d’Europe Occidentale n’avait toujours pas trouvé sa solution. Il est important qu’aujourd’hui nous soyons rassemblés pour inaugurer une sculpture, dans ce quartier qui, il y a tout juste un an, rassemblait dans une manifestation silencieuse près de 20 000 personnes. Le geste artistique de Koldobika Jauregui, auquel nous devons cette œuvre, et que je veux ici remercier, doit être bien compris par chacune et chacun d’entre nous. Cette sculpture se veut être l’apologie de la paix et de la réconciliation à laquelle tout le monde aspire. (...)


« La vérité de l’arbre »

Retranscription de la prise de parole de l'Artisan de la Paix Michel BERHOCOIRIGOIN lors de l'inauguration de la sculpture de Koldobika Jauregi ("Arbolaren Egia" ou "La vérité de l'arbre") le dimanche 8 avril à l'Esplanade Roland Barthes.

Nous sommes aujourd’hui, jour pour jour, un an après de désarmement qui a été un moment historique sur chemin de la paix. Un désarmement qui a changé le paysage ! Cet œuvre est le symbole de ce changement. Cet œuvre s’inscrit dans le sens de l’Histoire après Aiete, Luhuso, le 8 avril 2017. Cet œuvre s’appelle « La vérité de l’arbre ». Ce n’est pas « l’arbre de la vérité », parce que, comme cela a été répété au cours des forums, il n’y a pas UNE vérité, il n’y a pas UN récit, il n’y a pas UNE mémoire. (...)


Zer lan bada Xiberoan?

Zuberoako gazteek lanik aurkitzen ez zutela, eta, aldi berean bertako lantokiek langilerik topatzen ez zutela ikusita abiatu zuten Zuberoako lanbideen gidaliburua egiteko xedea. Jarraian ikusiko duzuen bideoan, Joana Hoqui Azia elkarteko kideak iaz Topatu-ri egin elkarrizketan argiki presentatzen du Azia elkartea eta honen azken egitasmoa: "Xiberoko lanbideen gidalibürüa".

Apirilaren 7an, neskenegünarekin, goizeko 9 orenetan Irabarneko jauregian gomita luzatua zaigu Xiberoko lanbideen gidalibürüaren presentaketa ekitaldirat. Bertan "beste Xibero bat heldu dela ikusteko, Xiberoko aberastasunen deskubritzeko, han gazteek zer bide duten untsa edo hobeki bizitzeko... ezagutzeko parada ukanen dugu." Azia elkartean dioten bezala, izpiritu eraikigarrian: "eskas direnak kritikatzen egoiteko ordez, nahi dena faltan izanez geroz... egiten hasiz!". (...)


Aberri Eguna 2018

A l'occasion de l'Aberri Eguna 2018, ce dimanche 31 mars, deux grands rassemblements ont eu lieu. Le premier à Iruña à l'appel d'Independentistak Sarea. Le second à Donibane Garazi, à l'appel d'EH Bai et d'Aitzina, s'inscrivant dans la même logique de l'appel d'Independentistak, et ayant pour objectif de reconstruire et renforcer les liens sociaux, politiques, institutionnels et culturels que les états espagnol et français ont voulu détruire. L'engagement à "poursuivre la construction de notre pays" y a été renouvelé et "le droit de décider" à nouveau revendiqué.

Enbata.Info publie ici une traduction française de la déclaration du syndicat ELA, faite à l’occasion de l’Aberri Eguna 2018. C'est l'analyse spécifique qu'a le syndicat ELA de la situation politique actuelle en Pays Basque sud, et dans l'Etat espagnol. ELA y donne son point de vue sur les conclusions à tirer du processus Catalan, sur les conditions de mise en place d'une stratégie souverainiste gagnante en Hegoalde, en même temps qu'il applaudit le travail réalisé de manière générale en Iparralde et le rôle du Lehendakari Etchegaray. (...)


Ikastolak alerta gorrian!

Seaskak, Ikastolen federakuntzak, azken aurreikuspenen arabera, heldu den sartzean 90 ikasle gehiago izanen ditu lehen mailan, 90 gehiago kolegioetan eta 50 gehiago lizeoan.

230 ikasle gehiago, baina Hezkunde Ministeritzako ordezkariek ez dela postu berririk izanen adierazi diete Seaskakoei. Alta, 25 postu behar lituzke Federakuntzak, eta momentuz 0 postu hitzemanak zaizkio. (...)


Migratzaileentzat etxeak, ez erretentzio zentroak

Joan den larunbatean, Bizi!k deiturik, 110 pertsonek ekintza sinboliko bat bururatu dute Europako biribilgunean, Biarritzen. Bertan Europa-Kartzela gaitzetsi dute eta Geriza-Immigrazioa lege proiektuaren kentzea galdatu dute.

Mobilizazio horren karietara, Geriza-Immigrazioa legearen gaitzesteko, asteartean apirilaren 3an Bizi! mugimendu altermundialistak Hendaiako erretentzio zentroaren okupatzeko deia luzatu du. (...)