Egilearen artxiboak: Enbata


Soutenez le développement d’Enbata / Enbataren garapena sustengatu

Enbata est victime de son succès. Vous êtes de plus en plus nombreux à consulter librement notre site internet et cette fréquentation occasionne une saturation de notre serveur et des pannes fréquentes. Pour ce seul mois de juin, Enbata.Info a été visité par près de 50 000 lecteurs différents. Notre journal a besoin de développer son site pour continuer à diffuser ses analyses, gratuitement et sans publicité.

Pour cela nous dépendons de la mobilisation de nos lecteurs. (...)


EH Bai définit sa stratégie face à la présidence de la CAPB

L’assemblée générale extraordinaire d’EH Bai à Uztaritze préfère négocier avec le président sortant, plutôt que de présenter un candidat sous ses propres couleurs.


Eta bakantzak euskotan pasatzen bazenitu?

Turismoa gizartearekin batera garatzen da, eta gaur egun turistek eskaintza eko-arduratsuak, giza esperientzia aberasgarriak eta ez ohizko tresna berritzaileak nahi dituzte, mugikor bidez eskuragarriak. Eskualdeko Kontseiluko «Akitania Berriko turismo berritzailea» programa eta Euskal Hirigune Elkargoaren susteguari esker, eta AaDT eta turismo bulegoekin elkarlanean, Euskoak, Europako tokiko moneta haundienak, astelehenean, uztailaren 6ean, «bakantzak euskotan » operazioa martxan jartzen du.

Tresna original horrek trantsizio ekologikoan eta ipar Euskal Herriko lurralde garapen orekatuan parte hartzea proposatzen die turistei, erabiliko duten euro bakoitza, lurraldean egoiten delako, eta horren bidez zirkuitu laburrak garatzen baitira eta beraz ingurumena zaintzen. (...)


Et si demain… c’était ici ?

Enbata publie ici le texte principal du livret "Et si demain..." diffusé à 10 000 exemplaires sur tout Iparralde par Bizi et la Fondation Manu Robles-Arangiz (*).

Rédigé par Marie Cosnay et Txetx Etcheverry lors des derniers jours de confinement, il imagine ce que pourraient être le monde et nos vies si l'on profitait de cette crise du Covid-19 pour nous interroger sur notre société, et si l'on repensait tout à partir du bas, bref si l'on inventait une relocalisation soutenable et solidaire. (...)


Zorionak Enargia!

Uztailaren 1ean, Enargia, %100ean berriztagarria den elektrizitate eskaintzaren idekitzearen lehen urtemuga ospatu da. Urte batez, Enargiak, 1750 kontratu gauzatu ditu, 612 bazkiderekin 393.400€ko kapitala biltzea lortu.

Osasun krisia izan arren, Enargiaren hazkundeak segitzen du eta egitasmoak aurrekonduan finkatu zituen helburuak segitu ditu aurreikusi bezala. (...)


C’est votre monnaie, c’est vous qui décidez !

L'Assemblée Générale de l'Eusko aura lieu à Mendionde samedi 4 juillet de 9h à 12h30.

C'est un moment important de la vie de l'association où vous pouvez exprimer vos idées sur l'Eusko et échanger sur les projets présentés. (...)


EH Bai et le second tour

EH Bai vient de rendre public son soutien à différentes listes présentes au second tour de ces élections municipales. Certaines d’entre elles, bien placées en mars dernier, se battront pour la victoire le 28 juin prochain.

Sur Bayonne, le mouvement EHBAI rappelle qu'il avait le 8 mai dernier décidé de refuser un tel soutien à une éventuelle liste d'alliance menée par Henri Etcheto. EH Bai ne soutient aucune des deux listes en lice et fait sienne la consigne de liberté de vote de la liste abertzale, verte et solidaire BVS qui a rejeté le 30 mai le principe d'une telle alliance. (...)


Henri Etcheto : hold-up sur l’écologie

Pro-LGV, absent des mobilisations sur le climat, le candidat PS local se fait pourtant le champion des combats écologistes avec l’aide d’un de ses bras droits, Michel Esteban.

Enbata décrit et démonte ici cette entourloupe. (...)


LGV : interpellation du CADE avant le second tour

Les candidats au poste de maire dans des villes clés concernées par le projet de LGV sont globalement contre ces voies nouvelles, à l’exception notable de trois prétendants sur Bayonne et Biarritz.

C’est ce qu’il ressort d’un sondage mené par le CADE (Collectif d’association de défense de l’environnement) auprès des candidats de Bayonne, Saint-Pée, Biarritz, Ascain, Urrugne et Hendaye. Si la plupart des candidats préfèrent une modernisation des voies existantes, comme le préconise le CADE, d’autres s’interrogent encore ou refusent de répondre à ce questionnaire.(...)