Anne-Marie Bordes

Anne-Marie Bordes


Txik Txak,voyage de Bayonne à Tardets-Sorholus

Le monde attire le monde, la faible densité effraie.

Dans ce contexte, Tardets-Sorholus- Bayonne (et inversement), est bien plus qu’un simple périple, c’est un observatoire. (...)


Le Pays Basque moteur dans les Pyrénées-Atlantiques

Le Pays Basque accueille chaque année quelque 3 000 nouveaux habitants, alors que le Béarn en reçoit environ un millier.

La partie béarnaise des Pyrénées-Atlantiques a beau représenter plus de 50% de la population départementale (quelque 700 000 habitants dans les P-A), elle ne joue plus vraiment le rôle moteur, dynamisant, qui était encore le sien jusqu’aux années 90. La partie Pays Basque a pris la relève. (...)


L’Histoire bégaie pour de bon

Après deux ans de négociations fructueuses, impulsées par la manifestation du 9 décembre 2017 à Paris, il n’est plus question d’espérer de nouvelles mesures en faveur des presos et encore moins de mise en place de Justice transitionnelle.

Contre ce feu rouge politique, il appartient encore à la société civile d’enclencher une nouvelle phase. (...)


L’interminable tranchée

Initié par le gouvernement socialiste de Zapatero en 2008, l’inhumation de la dépouille de Franco a fait ressurgir les mauvais tics assoupis de l’Espagne “Una, grande, libre”.

On peut souligner un lien opportun de cet événement avec l’expression cinématographique, au festival de Donostia, sur les stigmates du drame franquiste. (...)


Si Victor Hugo revenait…

Tourbillon du G7 (24-25-26 août) passé, voilà Biarritz, statufiée et bunkérisée pour l’occasion, revenue à son ordinaire et son quotidien.

Partagée entre ce qui lui reste à vivre de saison estivale, les récriminations de ses commerçants exigeant d’être dédommagés de leur manque à gagner pendant ces journées aux rues désertées et les doléances du maire de Bayonne…(...)


Ce mur de béton en construction

La sur-densification de la côte basque attend son Messie ; le Tram’bus comme décrit et prédit il y a cinquante ans par la MIACA.

Regard dans le rétroviseur nous fait sentir “le mal qui est fait” ! (...)


80 ans après la Retirada

Par ces temps de tensions migratoires, dont se nourrissent tous les populismes, remémorons la déchirure humaine des 500.000 Républicains vaincus franchissant le col du Perthus à la rencontre d’une hospitalité française mal vécue.

On le sait bien, la Paix ne peut pas se résumer à la fin de la violence, disons plutôt de toutes les violences. Elle exige justice, réparation et mémoire. Autant d’exigences restées lettres mortes à la fin de la guerre civile. (...)


Des actes forts attendus

Première intervention le 17 mai d’Emmanuel Macron sur la “question basque”.

Le sort des preso évolue lentement, trop lentement malgré la vigilance de Bake Bidea et des Artisans de la paix qui organisent les 7 et 8 juin à Biarritz conférence et chaîne humaine. (...)


“Camarade-Curé”

Retour sur image avec ce documentaire d’une autre époque. 1968.

Et pourtant non sans résonance avec le moment actuel. Dans des contextes fort différents néanmoins. (...)