LéonieAguergarray

La Collectivité territoriale reste notre revendication légitime

Interview - Léonie Aguergarray - Le projet de Collectivité territoriale Pays Basque à statut particulier, portée par le Conseil des élus du Pays Basque, le Conseil de développement, la CCI Bayonne-Pays Basque, le Biltzar et la plate forme Batera a essuyé un refus ministériel, mais il reste notre revendication légitime.
Dans le cadre de la réforme territoriale, le préfet, au nom du gouvernement, a proposé la constitution d’un Etablissement Public de Coopération Intercommunale pour les 158 communes d’Iparralde. Nous avons là une opportunité d’approfondir nos relations de coopération, de valoriser les atouts et les richesses de nos territoires, d’avancer ensemble pour développer un projet politique partagé et au service de la population.

EHBai!

Euskal Herriaren ezagupenaren alde

Tribune Libre - 15 auzapez eta hainbat hautetsi EHBAIen alde agertzen dira Departamenduko hauteskundeen kanpainaren karietara. Konkretuki, gure herrietan, jendartetik hurbil diren zerbitzu publikoen defentsarako eta garapenerako, beharrezkoa den instituzioa lortzea baitezpadakoa dela azpimarratzen dute. Gaur-egun departamenduek kudeatzen dituzten eskumenen artean, zoin izanen dira Iparralde mailako egiturari emanak, Bordalerat igorri ordez ? Zer nolako inplikazioa ukanen dute biharko hautetsiek ?
Auzapez eta hautetsi abertzale gisa, jendarte zabalari dei bat luzatzen diete, martxoaren 22an eta 29an iraganen diren hauteskundeetan parte-hartzerat eta EHBAIen hautagaien aldeko bozka ematea, “Herrian bizi, lan egin eta erabaki” leloa oinarri harturik, egiazko alternatiba bat sortzeko Departamenduko Kontseiluan.
Leire Larrasa, directrice de centre de loisir et d’accueil, candidate ziburutar d'EH Bai!

“Nous devons sensibiliser et intégrer les nouveaux arrivants”

Iruzkin 1
Interview - Leire LARRASA - Face à l'uniformisation de la population et des moeurs, le statut de résident et la co-officialité de la langue, l'établissement d'une université de plein exercice en Iparralde ainsi que la valorisation du patrimoine historique et culturel, sont autant de moyens, selon moi, de défendre notre culture. Il faut s'attacher à développer les ikastola et lutter pour la reconnaissance de nos droits (notamment institutionnels) en faisant la promotion de notre langue.
Nous devons sensibiliser et intégrer ces futurs arrivants. Les politiques ont un rôle essentiel à jouer. Après consultation de toutes les ramifications abertzale, il faut mettre en place de nouveaux axes de travail. Pas de compromis, à nous de faire pencher la balance en notre faveur.
Extraction de terre sur le chantier d'IKEA (octobre 2014)

IKEA : un écran de fumée ?

Iruzkin 1
Martine Bouchet - Depuis plus de deux ans, l'association Mouguerre Cadre de Vie, adhérente au CADE, demande aux élus de transmettre le document de pollution des sols dont il est fait référence dans l'enquête publique de dépôt de permis de construire d'IKEA.
Pourquoi ces demandes réitérées à maintes reprises ? Parce que les éléments partiels que nous avions montraient que les terres à évacuer du chantier étaient très polluées.
EreduekonomikonagusiaKritikaAlternatibakBadiraErakuts

Ekonomiaren kritikatik alternatiba zehatzetara

Tribune Libre - Ekonomia Kritikoko Taldea (EKT), Sarrikoko ekonomia eta enpresa zientzien fakultatean ikasle talde batek sortu duen taldea da.
Taldearen izenak argi dioen bezala, gaur egungo ekonomia eredua kritikatu nahi du eta honekin batera beren fakultatean irakasten dietena eraldatu. Gaurko egoerari aterabide baten atzemaiteko ezinbestekotzat jotzen dute ikuspegi kritiko batetik ikasleak formatzea eta ikasitakoa praktikara eramatea, ekonomia egiteko beste molde bat badela argi uzten dute kasik 5 minutako bideo honetan.
Klaxonnant20151

En klaxonnant

Tribune Libre - Fin 2014, la dette cumulée de l'Etat français et des collectivités territoriales atteint 2.000 milliards d'euros. A cette somme astronomique s'ajoutent 200 milliards de dette des organismes sociaux (sécurité sociale, Unedic …). Pour les seuls comptes 2014 de l'Etat, le déficit s'est élevé à 85,6 milliards. Il a donc fallu emprunter 85,6 milliards.
Ce nouvel emprunt est à comparer aux 364,8 milliards du budget 2014 de l'Etat : ces 85,6 milliards empruntés représentent 23,46% du budget. Il ne s'agit pas de quelques pourcentages marginaux destinés à faire face à des difficultés passagères ou à des investissements exceptionnels. Une aubaine pour les banques et les fonds financiers.
Plateforme

Bizi! vs. HSBC : où sont les priorités de la politique pénale ?

Tribune Libre - La plate-forme Paradis fiscaux et judiciaires veut envoyer un message de solidarité à l’attention de l’association «Bizi!» et appelle le gouvernement français à renforcer la répression pénale des organisateurs et des bénéficiaires de la fraude fiscale.
La plateforme, dont font partie les Amis de la Terre – Anticor – Attac France – CADTM France – CCFD-Terre Solidaire – CFDT – CGT – CRID – Droit pour la justice –Observatoire citoyen pour la transparence Financière Internationale – Oxfam France – Justice et Paix – Réseau Foi et Justice Afrique Europe – Secours catholique Caritas France – Sherpa – Survie – Syndicat de la magistrature – Solidaires Finances Publiques – Transparency International France, souligne que la réactivité de la police française à l’encontre de l’association «Bizi!», auteur d’une action humoristique au service d’une cause d’intérêt général, contraste avec l’impunité pénale dont jouissent trop souvent les voleurs d’argent public et leurs complices.
Bilbo&Baiona

Gernikako arbola hobe

Tribune Libre - Urtarrilaren 11an, igande goizean, Berria egunkaria erosi dut eta lehen hostoan argazki batek dena estaltzen zuen titulu honekin: "Argia bidean", bezperako manifa erraldoia erakusten zuena. Beste bat gehiago, Euskal presoen sakabanatzea salatzeko. Omen 80.000 jende hurbil bazirela. Hator Hator kantuarekin bukatu zen manifa. Denbora berean, Baionan, 20.000 jende Pariseko hilei elkartasuna erakusteko bildu ziren. Bukatzean, La Marseillaise kantu mendekaria abestu zuten.
Bi gertakari horiek talka egiten dutelakoan, gogoeta batzuetara eraman naute.
Libertimendua

Donapaleu, Santibate egina, orai Libertimendua

Tribune Libre - Joan den ibiakoitzean, Amikuzeko 50 bat gazteek bazterrak harrotu dituzte Donapaleun barna. Zahar etxetik hasirik ostatuz-ostatu ibiliak dira gauean barna, maskaturik, beltzaturik eta kantu, bertsu eta irrintzinen eskasik gabe.
Santibate igana da beraz, eta orai Libertimendua izanen da otsailaren 8an, igandearekin.