Archives de l’auteur : Tartaro


Tartaro s’est étonné…

●●● que le Medef Pays Basque, s'éveillant de sa torpeur, s'élève soudain contre le projet d'EPCI unique.

Laisse tomber, c'est la tournée du patron.


L’amour secret du président

Les rumeurs en faisaient état mais certains ne voulaient toujours pas y croire, malgré de nombreux épisodes révélateurs. La liaison entre François Hollande et Pierre Gattaz a éclaté au grand jour au détour d’un avant-projet de loi visant à casser les protections pour les salariés, pour le plus grand profit des patrons du CAC40 et du MEDEF.

Ce numéro spécial de Loser distribué par Bizi ! lors de la manif du 9 mars à Bayonne pour le retrait de la loi El Khomri nous permet de faire un retour sur un drame de l’infidélité.


Tartaro s’est étonné…

●●● et pas du tout attristé du départ pour la Bretagne du sous-préfet Dalennes, grand défenseur de la loi Falloux de 1850 pour contrarier l’enseignement de l’euskara.

Là où il y a Falloux, il y a un loup, comme disait la Martine.


Tartaro s’est étonné…

... qu’alors que Hollande ne pense qu’à leur donner plus de pouvoir, une étude montre que la moitié des policiers et des militaires qui ont voté aux régionales de décembre ont voté Front national.

C’est le seul front où ils s’illustrent.


Tartaro s’est étonné…

... et tombé par terre en découvrant un tweet de Rajoy sur le Vénézuela disant que “les prisonniers politiques doivent être avec leurs familles”.

Chante toujours Mariano!


L’oeil de Tartaro

Depuis des mois Batera distribue sa plaquette "La Communauté PB pour les nuls".

Les opposants au projet ont choisi le même nom, se sont-ils sentis visés ?


Tartaro s’est étonné…

●●● et réjoui que les neuf membres nationalistes du nouvel exécutif Corse prêtent serment sur la bible du paolisme de 1758 “La justification de la révolution corse” écrite trente ans avant la révolution française.

Sauf terreur de notre part, les têtes vont tomber.


Tartaro s’est étonné…

●●● et réjoui que Podemos promette d'inclure dans la constitution espagnole le droit pour les autonomies d'organiser des référendums d'autodétermination.

Cet Iglesias-là croît aux miracles.


Tartaro s’est étonné…

●●● pas tant que ça, de découvrir qu'en plus de la dette de RFF sur la LGV Tours-Bordeaux, l'Etat, garantira aussi 80% de l'emprunt privé (3 milliards) de Lisea (Vinci).

En France, une dette peut toujours en cacher une autre.

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video