Artxikoak hitz-gakoen arabera Jendartea


Le Versement transport, un enjeu pour le Pays Basque

Levier fiscal important, cette contribution des entreprises de plus de 11 salariés est consacrée au développement et au fonctionnement des transports publics.

Sa mise en place au sein de la Communauté d’agglomération Pays Basque fait débat. (...)


Biarritz-Pays Basque

L'Edito du mensuel Enbata - Hôtel du Palais C’est à une voix de majorité que le maire de Biarritz, Michel Veunac, a obtenu de son conseil municipal, le 30 juillet dernier, le financement de la rénovation et la modification de gestion de l’Hôtel du Palais. La décision est de taille : la société exploitante, la SOCOMIX, dont la ville détient 67% des actions, se voit dotée d’un bail emphytéotique de 75 ans, lui permettant de contracter un emprunt à long terme destiné au financement de 64 millions de travaux.

Pour bien comprendre l’importance de l’enjeu municipal que constitue cet hôtel emblématique, ... il faut remonter aux années d’après-guerre. (...)


LGV Dax-Espagne : SNCF Réseau avance masqué et déterminé

Pierre Recarte vice-président du CADE - SNCF Réseau vient d’acquérir une propriété sur le fuseau de la LGV. Preuve est donnée que le projet n’est pas abandonné, loin de là.

Alors comment laisse-t-on SNCF Réseau perclus de dettes continuer d’acquérir des propriétés dans un secteur où l’enquête publique ne s’est pas encore déroulée ? Comment laisse-t-on SNCF Réseau continuer d’investir dans un projet censé voir le jour dans un avenir lointain ou qui sera rangé dans les oubliettes ? Que dissimule cette complicité ? La volonté affichée de changer de politique en matière de transport ferroviaire est-elle réelle ? (...)


Marche pour le climat : 150 000 personnes dans les rues

Collectif - Ce samedi, dans toute la France plus de 150 000 personnes ont pris part à la journée mondiale d’action pour le climat « Dans nos rues pour le climat ». Elles ont rejoint les centaines de milliers de citoyens qui, de Auckland (Nouvelle-Zélande) à San Francisco (Californie), en passant par Abuja (Nigeria), Ho-Chi-Min Ville (Vietnam), Bangkok (Thaïlande) ou encore Berlin (Allemagne), se sont mobilisés pour affirmer qu’il n’est pas trop tard pour agir et exiger des comptes aux décideurs et décideuses qui nous entourent.

Prochaines échéances entre autres, les 6 et 7 octobre prochains, plus de 30 000 personnes sont attendues à Bayonne pour l’arrivée du tour Alternatiba. (...).


Le pays du bien dire

La France est la patrie du bien dire, championne du monde du Verbe élégant, clair et précis. Mais du bien dire au bien faire il y a un fossé, parfois un abîme qui n’est pas toujours comblé, il s’en faut de beaucoup. Souvent l’action ne suit pas le discours : l’on a bien parlé, l’on croit que ça y est, c’est comme si c’était fait.

Et si l’on passe à l’action, il n’est pas rare que ce soit en tournant le dos à ce que l’on a promis. Je pense notamment à la récente aventure de l’Aquarius, entre vaisseau fantôme et radeau de la Méduse. (...)


L’avenir de l’entreprise et de l’emploi en question

Dans le cadre du centenaire d’Eusko Ikaskuntza, un important travail de réflexion a été mené, notamment sur les relations au travail, à l’entreprise et l’évolution des emplois dans les prochaines années.

Il ressort que la technologie n'est pas une menace structurelle pour l'emploi en Euskadi. Nous avons les capacités d’en tirer profit pour satisfaire de nouveaux besoins, libérer le travail, développer les compétences. (...)


Tartaro s’est étonné…

●●● qu’à Luhoso, un radar fixe ait été complétement détruit pour la seconde fois. Déjà en février 2017, un radar mobile avait été incendié.

A Louhossoa, le cessez-le-feu, c’est pas pour les radars ! (...)


Réussir la première étape

L'Edito du mensuel Enbata - Certes, la création il y a plus d’un an de l’Agglomération Pays Basque a doté nos trois provinces d’une personnalité juridique, lui a enfin donné une existence physique et morale. Ce n’est pas rien ! Par le biais d’une intercommunalité, le Pays Basque nord peut parler d’une même voix, peut gérer le quotidien d’une large partie de nos politiques publiques, est en capacité d’élaborer des projets de développement commun à nos 300.000 habitants. Sa faculté de lever l’impôt lui assure un budget conséquent de 600 (six cents) millions d’euros et dispose d’un bon millier de fonctionnaires pour son organisation.

On pouvait craindre qu’à 230 élus, délégués des 158 communes basques, ses assemblées plénières ne se transforment en forums bavards peu efficaces. Craindre aussi que les opposants au principe même de cette structure, que les votes des conseils municipaux avaient réduits à une proportion de 25% de l’ensemble d’Iparralde, ne viennent perturber la bonne marche de cette collectivité dans laquelle ils voient les prémices d’une institution propre au Pays Basque. Pour l’essentiel, heureusement, elle marche. (...)


Euskal Herri mailako estrategiari buruzko Iparraldeko ekarpena (2/2)

Borroka armatuaren desagerpenak egoera berri bat sortu du, Euskal Herriko bizitza politikoa baldintzatzen duena. Testuinguru hortan, Euskal Herri osoko estrategia bakar bat eraiki daitekea?

Estrategia irabazle baten partaide izan daiteke Iparralde hau, egitasmo eraikitzaileak jadanik martxan ezartzeko gai izan baita gure lurraldea. Laborantza Ganbararen sortzea lekuko. (...)