Artxikoak hitz-gakoen arabera Politika


“Pilota, independentziazaleen teilatuan”

Martxelo Otamendi Egiguren Berria egunkariko Zuzendariaren analisia Kataluniako auziaren epaiaren ondotik.

Horrez gain, Berriaren zuzenekoaren jarraitzeko lotura atxemanen duzue. (...)


A Bayonne, les abertzale optent pour la convergence

La liste Baiona verte et solidaire, soutenue par Euskal Herria Bai, Europe écologie les verts, Ensemble et la France Insoumise, sonne le rassemblement des forces de gauche, écologistes et abertzalo-compatibles à une exception près…


Cour suprême

L'Edito du mensuel Enbata - Le 24 septembre, la Cour suprême rend à l’unanimité de ses 11 magistrats, un arrêt déclarant illégale, nulle et non avenue, la décision du Premier ministre Boris Johnson de suspendre cinq semaines (du 5 septembre au 14 octobre) les travaux du Parlement, rappelant ainsi un principe façonné par l’histoire séculaire de la mère des démocraties : la prééminence du Parlement !

Rappelons que le processus judiciaire qui a conduit à la décision de la Cour suprême a été enclenché par un premier arrêt de la Haute Cour d’Écosse jugeant la suspension du Parlement “illégale” suite à une plainte lancée par plusieurs élus du Parlement d’Ecosse, dont Joanna Cherry, députée du Parti national écossais. On mesure là toute la complexité du système britannique, où les nations (Écosse, Pays de Galles, Angleterre) ont une Haute Cour pouvant se saisir de l’ensemble des rouages de l’Etat. (...)


Neurrixkak

Enbata Hilabetekariko Sar Hitza - Frantziak zangopilatuta daukan Euskal Herriko zatian, euskarak egin du bide. Zein norabidetan?

Hori besterik da. (...)


Alerta

Beñat Oihartzabal - La rentrée scolaire de cet automne 2019 ne se présente pas sous de bons augures pour la langue basque et les langues de France autres que le français. L’Etat poursuit avec la persévérance caractérisant la démarche uniformisatrice séculaire de ses fonctionnaires, son action d’éradication de la diversité linguistique partout où celle-ci est encore un tant soit peu vivante et effective.

Ainsi, chaque modification portée dans l’organisation des enseignements est l’occasion de grignoter un peu plus l’espace des îlots dans lesquels une place avait été faite aux langues patrimoniales minoritaires. Tel est le cas, cette année encore, à l’occasion de la réforme du lycée et du baccalauréat. (...)


Institution Pays Basque : où veut-on aller ?

Telle était la question posée au forum organisée par Batera le 21 septembre, à la veille du débat parlementaire sur la future loi « Engagement et Proximité » . Les différents intervenants ont apporté un éclairage intéressant issu de leurs recherches respectives. Pourtant, la question reste entière et la réponse revient au Pays Basque.

Dorénavant, un maire ou un président de collectivité doit être un animateur de réflexion collective du processus de décision. Il doit susciter le pouvoir d’agir en entrant dans un processus de co-construction interactif. Cela permet de passer de l’intérêt particulier à l’intérêt général. (...)


Législatives le 10 novembre

Le socialiste Pedro Sanchez n’est pas parvenu à rassembler une majorité pour constituer un gouvernement espagnol. La dissolution inévitable des Cortes entraîne des élections anticipées.

L’abstention profitera-t-elle à la droite ? La majorité de gauche qui peut émerger sera-t-elle viable et dans quelle proportion dépendra-t-elle des Catalans et des Basques ? Tels sont les principaux enjeux de ce scrutin. (...)


Eusko Elkarteen Eguna

Urriaren 19an larunbatarekin, Donibane Lohitzuneko merkatu estaliaren aitzinean Eusko Elkarteen Egunaren lehen edizioa iraganen da! Elkarte eta laborarien herrixka bat izango da 10etatik 17ak arte, mutxikoekin, Ziburuko eta Donibane Lohizuneko ikastolak prestaturiko talo eta ostatuarekin.

11etan, 2019ko Eusko %3aren banaketa iraganen da: 20 000 eusko baino gehiago banatuko dira bastuak edo laguntza hartzaile bezala aukeratuak izan diren 50 bat elkarteei. Euskoa elkartasun eta elkarte biziaren finantziazio tresna ezin hobea delakoaren seinale. (...)


30 ans, ca suffit !

Délégation du Pays Basque - Moins de deux pages sur 23 ont suffi à la Cour d’Appel de Paris pour refuser, le 8 octobre 2019, à M. Frédéric Haramboure, le bénéfice d’une liberté conditionnelle à laquelle il peut prétendre depuis maintenant près de 12 ans et qui lui a déjà été refusée.

Cette décision reflète le désir de voir M. Haramboure mourir en prison. (...)