Rassemblement contre le RN samedi 15 juin à 18H30 à Bayonne

Face au risque imminent d’une accession du Rassemblement National au pouvoir en France, et ce que cette situation comporte de potentiellement destructeur pour le droit au logement et les politiques de solidarité sociale, Alda appelle à un rassemblement exceptionnel ce samedi 15 juin à 18H30 place Patxa à Bayonne.
Ensemble, empêchons le RN d’accéder au pouvoir ! Mobilisation générale, immédiate, et déterminée pour défendre la liberté et la solidarité, et le droit de vivre et se loger au Pays ! (...)

Quel Pays Basque demain ?

Quel Pays Basque demain ? C’est la question de fond qui est posée dans le débat sur l’encadrement du marché immobilier et locatif en Pays Basque. (...)
Ne pas se résigner, réfléchir et travailler collectivement pour imaginer pratiques et dispositifs innovants, se mobiliser pour exiger des évolutions législatives et de nouveaux outils légaux, et mettre en place des stratégies efficaces et gagnantes. C’est tout l’objectif de la journée Auzolan pour le droit au logement qui se tiendra à Bayonne le samedi 15 juin à partir de 15H00. (...)

En toute impunité

Comment expliquer le sentiment d’impunité totale que semblent avoir les propriétaires qui multiplient au grand jour les violations des lois et règlements régissant l’habitat et le logement, avec un coût humain souvent élevé pour ceux qui en sont victimes ?
(...)

Se réapproprier nos outils collectifs

Enargia, I-Ener, Herrikoa, Sokoa,...  Se réapproprier nos outils collectifs. Dossier coordonné par Gisèle Lougarot.
Pendant des mois, Txistu Bergara et Timothée Acheritogaray n’ont eu de cesse de tenter de mettre au pas le conseil d’administration de Enargia, pesant de tout leur poids de dirigeants de Herrikoa et Sokoa. Ce faisant, s’est dévoilée au grand jour leur mainmise sur ces deux outils emblématiques du développement local créés par les abertzale et les euskaltzale. Enbata pose ici la problématique de la situation et ce qu’elle impliquerait de remise en question pour que ces organisations retrouvent de leur dimension collective et de leurs valeurs originelles. (...)

Fonds Geroa : De sa création à son entrée chez Herkide

Créé en 2018, et coprésidé depuis lors, par Patxi Bergara et Claire Lacave, le fonds Geroa collecte des dons de particuliers et d’entreprises pour soutenir des projets en Iparralde. Dans sa communication, Geroa met en avant l’une de ses principales valeurs ou qualités : la gé-né-ro-si-té. Et la presse de relayer les éléments de langage du "fonds philanthropique Geroa" pour "bâtir un outil de générosité pour accompagner le développement".
"Pour moi, les choses étaient très claires : le projet de fonds de dotation ne pouvait être qu’un nouvel outil collectif créé par Hemen et Herrikoa !" Beñat Jaureguy, Président de Hemen de 2012 à 2021 (...)

Milesker Erramun

Erramun Baxok irakaslea, ohorezko euskaltzaina eta Euskal Kultur Erakundeko (EKE) lehendakari ohia ekainaren 3an hil zen, 95 urte zituela. Nafarroa Behereko Suhuskun herrian sortu zen zen Baxok, 1928ko abenduaren 26an. Andres Urrutia euskaltzainburuaren hitzetan «beti euskararen geroaz kezkatuta zebilen euskaltzalea» zen, baita «soziolinguistikan goren mailako aditua» ere. Johañe Etchebest-ek, Euskal kultur erakundeko zuzendariak "Erramun langile porrokatua, anitz inplikatua izan da pedagogiaren munduan, soziolinguistikan eta kultura arloan" azpimarratu zuen.
Terexa Lekumberri antropoloak elkarrizketatu zuen 2015ean, Eleketa ahozko memoriaren programaren karietara. Elkarrizketa aberats horren bidez EKEk Erramunen ibilbide eta ekarpen aberatsaren ezagutzeko parada eskaintzen digu. (...)

Erramun Bachoc joan zauku

Acteur essentiel de notre combat en faveur de l’euskara depuis le dernier quart du XXe siècle et sociolinguiste de haut vol, Erramun Bachoc nous a quitté le 4 juin à l’âge de 95 ans.
Par son expertise et sa détermination, il fut l’initiateur de la politique linguistique actuellement en œuvre en Iparralde. (...)

Disparition de l’artiste Ben, ami des Basques

De renommée internationale, Ben, de son vrai nom Benjamin Vautier, est décédé le 5 juin à l’âge de 88 ans. Il était devenu célèbre depuis la diffusion commerciale de ses textes en lettre blanches sur fond noir. Au delà de l’écume des choses, l’homme était un agitateur d’idées, un iconoclaste inlassable animé par un humour décapant, une poésie et une finesse d’analyse rares.
Les historiens d’art ignorent souvent que la défense des droits des minorités nationales et de leurs langues fut un de ses thèmes de prédilection. Ben, longtemps abonné à notre journal, réalisa dans les années 90 une retentissante exposition à Biarritz. (...)