Artxikoak hitz-gakoen arabera Euskara


Henri Etcheto et Falloux

Pour s’opposer à la réhabilitation des bâtiments du collège Estitxu Robles financée en partie sur des fonds municipaux, Henri Etcheto prend appui sur «la loi Falloux et les autres qui l’ont suivie», il soutient ainsi que la délibération municipale du 13 décembre 2018 «est manifestement entachée d’illégalité». La loi Falloux du 15 mars 1850 organise l’enseignement primaire et secondaire. Largement remaniée depuis, elle demeure l’étendard de ceux qui refusent le financement par les collectivités publiques des écoles basques.

Mais savent-ils qui fut son auteur, le comte Frédéric Alfred Pierre de Falloux du Coudray (1811-1886). Ministre de l’Instruction publique et des cultes, député influent de la droite la plus réactionnaire à l’assemblée nationale, il fut un adversaire acharné des Ateliers Nationaux, symbole de la fraternité républicaine et de la politique sociale à cette époque. (...)


Colette Capdevielle écrit à Enbata

Monsieur Ellande DUNY-PETRE, J’ai pris connaissance d’un article portant votre signature dans le journal hebdomadaire Enbata intitulé « Colette Capdevielle s’oppose aux travaux de réhabilitation du Collège ».

Je ne me suis absolument pas opposée à des travaux de réhabilitation de cet établissement scolaire et vous ne trouverez aucune déclaration de ma part à ce sujet.(...)


Du financement de l’ikastola à la loi travail, Colette Capdevielle ou l’art de se défausser

Madame Colette CAPDEVIELLE, Lorsque vous étiez députée, vous avez déployé des efforts pour faire évoluer le cadre législatif des langues et cultures régionales. Soit. Sans grand résultat, vous le reconnaissez vous-même.

Le colloque dont vous me faites part est le nième du genre et malheureusement les colloques n’ont jamais eu force de loi. (...)


Colette Capdevielle s’oppose aux travaux de réhabilitation du collège Estitxu

La conseillère municipale socialiste vote comme son chef de file Henri Etcheto pour refuser que la ville de Bayonne réhabilite les locaux vétustes du collège Estitxu Robles loués à Seaska.

Aux élections 2020, elle est en 4e position sur la liste socialiste conduite par Etcheto. (...)


“Pays Basque et liberté, un long chemin vers la paix”

Nourri d’entretiens et d’images d’archives, narré par les acteurs de la sortie du conflit armé, PAYS BASQUE & LIBERTÉ - UN LONG CHEMIN VERS LA PAIX, développe, sous un éclairage international inédit, un autre récit du conflit basque depuis la guerre d’Espagne et l’insurrection militaire menée par le général Franco contre la Seconde république démocratique fédérale espagnole, jusqu’au désarmement unilatéral de l’organisation ETA en avril 2017 et son auto-dissolution le 3 mai 2018.

Ce film est à voir en direct le lundi 27 avril à 23h05, via internet, sur le site de France 3.


Euskararen urrats-kideak

ENBATAk 60 urte - Duela 60 urte, euskara gutxietsia eta mespretxatua zen; euskalduna izatea ahalkegarri zela sinetsarazi zieten orduko herritarrei. Euskara traba zelakoan, kalte baizik egiten ez zigulakoan, euskaldun anitzek abandonatu zuten. Lapurdin azkarki egina zuen behera, eta Nafarroa Beherean eta Zuberoan oraino indarra bazuen. Baina gainerako hizkuntza gutxituen gisan, arrisku bizian sartua zen. Frantziaren (eta Espainiaren) jazarpena jasaten zuen, eta lekuko hautetsiek frantseste horren alde egin zuten.

Zapalkuntza haren ondorioz, herritar gehienak auto-estimurik gabe eta otzandurik bazeuden ere, euskaldun batzuk oldartu ziren. Beharrik! (...)


L’euskara au coeur du projet abertzale

ENBATAk 60 urte - Si l’attachement à la langue basque est aujourd’hui largement majoritaire dans la population du Pays Basque Nord, si on trouve dans presque toutes les familles politiques des soutiens aux politiques linguistiques en faveur de l’euskara, s’il existe des outils institutionnels, des élus et des personnels pour définir et mener ces politiques, c’est le fruit de plusieurs décennies de combats et cela doit énormément au mouvement abertzale.

Projet politique abertzale et défense de l’euskara sont en effet indissociables. (...)


Abertzaleak eta euskara

ENBATAk 60 urte - Iparraldera mugatuko naiz, baita XX. mendera, bestela kazeta guztia behar nuke. Arbaso handiak ahantzi gabe (Broussain eta Constantin aita-semeak), abertzale bakarti batzuk gure aitzinetik euskararen urgazteaz arduratu dira, bereziki Mirande pentsalari eta poeta heterodoxoa, Xarritton apez gaztea, Iratzeder poeta, euskal liturgiaren aita izanen zena Salmoen itzulpenaz, Larzabal antzerkilari eta poeta, gero Enbatan gurekin segituko zuena, Monzon ber gaietan idazlea eta gure akulatzailea, Peillen elektroi libre polifazetikoa, gutartean dagoena...

Haatik orokorki euskararen promozioa euskaltzale apolitikoen esku zegoen. Baina jaun ttattardunen eta kalonje ospetsuen talde hori agortzera zoan. Gure belaunaldia jende eskolatuz ugariagoa zen, baina laikoagoa, etorkiz apalagoa, eta maluruski ez hain euskalduna. (...)


Euskaldunak zertan ginen? Orain zertan gara?

ENBATAk 60 urte - Erramun Bachoc - Frantziak ez daki zer egin bere hizkuntz aberastasunarekin. 1999ko erroldan frantsesak bazituen 150 hizkuntza-lagun, denak gainbeheran salbu eskoletako ingelesa eta herri hizkuntza zenbait, adibidez euskara.

Hain zuzen zertan ginen euskaldunak 1963an, Itsasuko Zina egin zelarik? (...)

  • Berripapera



  • Enbata sostengatu

    Kioskoetan

    Enbata sostengatu ! 40€-tarik goiti hilabete guziz zuen gutun ontzian Enbata aldizkaria lortuko duzue.

    Harpide zaitezte / Sostenga gaitzazue

  • Gaika

  • Hitz-gakoak

  • Bideoak

    bideoak