Artxikoak hitz-gakoen arabera Ekologia


Une victoire importante… et on continue !

Euskal Moneta - Une mairie a bien le droit de verser en eusko des subventions, des indemnités d’élus ou le règlement de factures à des entreprises : c’est ce que vient de confirmer, jeudi, le Tribunal administratif de Pau. Le Préfet des Pyrénées-Atlantiques l’avait saisi pour tenter de bloquer la convention liant la Mairie de Bayonne et l’Eusko, en alignant 10 arguments divers et variés. Ces 10 arguments ont été balayés par la juge, qui a considéré qu’ils n’étaient pas « de nature à créer un doute sérieux quant à la légalité de la convention » entre l’Eusko et la Ville de Bayonne.

C’est une victoire importante pour l’Eusko et la Ville de Bayonne, mais aussi pour le Pays Basque car elle permet de renforcer un outil important pour son développement économique, pour sa transition écologique, et pour la sauvegarde de la langue basque. (...)


Zer lan bada Xiberoan?

Zuberoako gazteek lanik aurkitzen ez zutela, eta, aldi berean bertako lantokiek langilerik topatzen ez zutela ikusita abiatu zuten Zuberoako lanbideen gidaliburua egiteko xedea. Jarraian ikusiko duzuen bideoan, Joana Hoqui Azia elkarteko kideak iaz Topatu-ri egin elkarrizketan argiki presentatzen du Azia elkartea eta honen azken egitasmoa: "Xiberoko lanbideen gidalibürüa".

Apirilaren 7an, neskenegünarekin, goizeko 9 orenetan Irabarneko jauregian gomita luzatua zaigu Xiberoko lanbideen gidalibürüaren presentaketa ekitaldirat. Bertan "beste Xibero bat heldu dela ikusteko, Xiberoko aberastasunen deskubritzeko, han gazteek zer bide duten untsa edo hobeki bizitzeko... ezagutzeko parada ukanen dugu." Azia elkartean dioten bezala, izpiritu eraikigarrian: "eskas direnak kritikatzen egoiteko ordez, nahi dena faltan izanez geroz... egiten hasiz!". (...)


Aberri Eguna 2018

A l'occasion de l'Aberri Eguna 2018, ce dimanche 31 mars, deux grands rassemblements ont eu lieu. Le premier à Iruña à l'appel d'Independentistak Sarea. Le second à Donibane Garazi, à l'appel d'EH Bai et d'Aitzina, s'inscrivant dans la même logique de l'appel d'Independentistak, et ayant pour objectif de reconstruire et renforcer les liens sociaux, politiques, institutionnels et culturels que les états espagnol et français ont voulu détruire. L'engagement à "poursuivre la construction de notre pays" y a été renouvelé et "le droit de décider" à nouveau revendiqué.

Enbata.Info publie ici une traduction française de la déclaration du syndicat ELA, faite à l’occasion de l’Aberri Eguna 2018. C'est l'analyse spécifique qu'a le syndicat ELA de la situation politique actuelle en Pays Basque sud, et dans l'Etat espagnol. ELA y donne son point de vue sur les conclusions à tirer du processus Catalan, sur les conditions de mise en place d'une stratégie souverainiste gagnante en Hegoalde, en même temps qu'il applaudit le travail réalisé de manière générale en Iparralde et le rôle du Lehendakari Etchegaray. (...)


Aberri Eguna 2018

Aurtengo Aberri Egunaren harira, ELAk borroka sindikal eta sozialen balioa goraipatu nahi ditu nazio burujabe eta euskaldunaren eraikuntzan. Ildo beretik, ezinbestekotzat jotzen du prozesuaren erdigunean genero-ekitatea eta pertsona guztientzako eskubide guztien aitortza egotea. Bada halako borrokak iraungi direla esaten duenik, edota aurrera egiteko oztopotzat jotzen dituztenak ere. ELAk argi dauka sindikalgintza erresistentziarako funtsezko tresna dela, baita demokratizaziorako eta justiziarako faktorea ere.

Azken urtean hainbat borroka gidatu izan dugu –eta gehienak arrakastaz amaitu dira–; bada, borroka haiei enpresek eta gobernuek nolako grinaz aurre egin dieten ikusteak gure iritzia indartu besterik ez du egiten: sindikalismoa oraindik ere tresna erabilgarria da nazio eta klase ikuspegitik kaltegarria zaigun sistema ekonomiko eta sozialari aurre egiteko. (...)


A la SNCF il y a ce qu’on vous dit et ce que l’on vit…

Peio DUFAU CGT Cheminots - Depuis quelques jours, on assiste à un emballement médiatique anti-cheminots visant à opposer les salariés de la SNCF au reste de la population, mais qu’en est-il vraiment ? Passons en revue un certain nombre d’arguments entendus dans les médias.

Les cheminots et les usagers veulent la même chose, que les trains roulent avec le moins de retard et en toute sécurité. Et si vous pensez que le prix baissera avec l’ouverture à la concurrence, rappelez-vous qu’une entreprise privée doit absolument faire des bénéfices pour satisfaire ses actionnaires alors qu’une entreprise publique doit équilibrer ses comptes et satisfaire ses usagers.(...)


Pollutaxe poids lourds

Depuis le 9 janvier dernier, un portique écotaxe est en fonctionnement sur la route nationale N1 traversant le Gipuzkoa, au passage d’Irun. Il y en a deux autres jusqu’à Burgos, et le dispositif devrait être à nouveau complété par la suite. Produit de la taxe : 9 millions d’euros annuels, destinés à financer l’entretien de ladite Nationale.

Retour sur l'abandon de ce dispositif par le gouvernement Français en 2014.(...)


“Libérons le Pont Saint-Esprit !”

Le mercredi 14 mars à 18h30 Place du Réduit, un rassemblement symbolique et festif est organisé pour la libération du Pont Saint-Esprit.

Un collectif d’associations (parmi lesquelles on trouve Bizi!, le CADE, Txirrind'ola,...) porte deux mesures simples pour améliorer la vie des gens et lutter contre le changement climatique. Il faut agir vite pour que ces propositions soient intégrées au projet de Tram’bus. (...)


“Ekologiaren alde, kristauek ez dugu mugimenduaren bazterrean egon behar”

Larunbatean, martxoaren 17an, 9:30etarik 13:00k arte, Angelun (Notre Dame du Refuge gunean) erlijio komunitate, egoitza, eliza, parroki eta elkarteen konbertsio ekologikoa helburu duen Eliza Berdea Labela desmartxaren Euskal Herriko abiatzea iraganen da.

Karia horretara, Alda!k elkarrizketatu du Maite Irazoqui, Baionako Elizbarrutiko hezkuntza zuzendari ohia Atxik Berrituz-eko kidea. (...)


10e rencontres d’Heureux Cyclage à Bayonne

Du 8 au 10 mars 2018, Bayonne accueille les 10e rencontres annuelles de l’Heureux Cyclage, le réseau des ateliers vélo participatifs et solidaires de France. Ces trois jours verront plus de 200 bénévoles et salariés d’ateliers vélo se retrouver pour des ateliers de discussion et l’Assemblée générale du réseau, mais incluront aussi des temps forts ouverts au public.

Les Rencontres débuteront avec une conférence publique le jeudi 8 mars (Loi transport et mobilité. Comment bousculer la politique cyclable !), et la grande vélo-parade festive du samedi 10 mars (à partir de 17 h30, départ de l’atelier vélo) sera ouverte à tous, comme le sera la soirée musicale qui suivra, au Gaztetxe de Bayonne. (...)