Tribune Libre


Elections syndicales

Dans le précédent numéro d'Enbata, Jeronimo Prieto, secrétaire territorial du syndicat LAB, dressait le bilan des élections dans les très petites entreprises après les péripéties judiciaires dues à l'acharnement anti-basque de la CGT.

Dans cette deuxième partie, il traite des axes de travail que LAB juge prioritaires pour les travailleurs d'Iparralde, notamment la création d'une commission paritaire locale du Pays Basque. (...)


LGV : le Te Deum de la dette ferroviaire

L’insistance avec laquelle un groupe formé par des industriels et des élus lance des projets d’infrastructure, sous maîtrise d’ouvrage public, avec des hypothèses de base volontairement irréalistes, inquiète de nombreux observateurs car leurs exploitations déboucheront nécessairement sur une perte colossale. Cela est d’autant plus grave que cette perte va immanquablement augmenter la dette de l’État français car elle se trouve, dans tous les cas, en dernier recours pour pallier les erreurs commises.

Et, malgré les nombreux avis motivés de représentants du corps social aussi bien que de commissions d’experts mandatés pour analyser les dossiers d’enquête publique requis avant réalisation, ces projets sont néanmoins développés. A suivre, tout sur la dernière publication du CADE sur le financement de la LGV. (...)


La LGV Bordeaux-Espagne n’est pas une exigence européenne

Pierre Recarte, vice-président du CADE - Le 27 mars dernier dans un article intitulé « 2017, tournant pour le ferroviaire en Nouvelle-Aquitaine ? » paru dans la Tribune de Bordeaux, Renaud Lagrave, vice-président de la Région Nouvelle-Aquitaine en charge des infrastructures et des transports, déclarait : « Quant à la question de la LGV au sud de Bordeaux, elle reste d'actualité. Je précise que ce n'est pas une demande de la Région mais de la Commission européenne. »

Pour que cette demande ne soit pas considérée comme un caprice onéreux, les élus se réfugient derrière l’Europe, laissant entendre que celle-ci imposerait la construction d’une ligne à grande vitesse pour rejoindre l’Espagne...


Elections syndicales

Si une élection concernant les salariés des très petites entreprises (TPE) est une nouveauté depuis 2012, l’édition 2016 aura été riche en rebondissements. Alors que LAB concourait à ce scrutin pour la seconde fois, personne n'imaginait que la Confédération CGT intenterait une action en justice pour tenter d'exclure le syndicat basque de cette élection.

Jeronimo Prieto, secrétaire territorial LAB Ipar Euskal Herria, dresse le bilan de ces élections. Nous publions ici la première partie de son analyse.


Autodefentsa

Joseba Alvarez - Errepresioak ibilbide luzea eta forma ezberdinak izan ditu eta ditu Euskal Herrian, borreroak mila aurpegi dituelako. Halere, beti izan du ezaugarri historiko bera: Euskal Herriaren eta euskal herritarron Eskubide Zibil eta Politikoen, Ekonomiko eta Linguistiko-Kulturalen, etengabeko urraketa eta ukazioa.

Horretan datza gure Herriak oraindik pairatzen duen gatazka politikoaren funtsa: Herri, klase eta pertsona gisa falta zaigun askatasuna. Hori da konpondu behar dugun arazoa. Errepresioa, berriz, bizi dugun zapalkuntza anitz horren sintoma baino ez da, sukarra, eta gaixotasuna ez dugu sendatuko nagusiki sintomak borrokatzen baditugu, hori ere egin behar dugun arren. Argia astekarian argitaratutako Iritzi Artikulua. (...)


Apirilaren 8ko Deialdia

Guk, Euskal Herriko hainbat hautetsik eta jendarte zibileko eragileek nazioarteko adituek egiazturiko ETAren armagabetze prozesu ordenatu batean frantses gobernuaren parte-hartzea opzio hoberena dela pentsatzen jarraitzen dugu. Eta gisa hortako prozesua bat ondoko egunetan gauzatu daitekeela oraindik espero dugu. Euskal Herriko bakearen artisauak bilakatzea, eta apirilaren 8ko larunbatean iraganen den desarmearen egunari deitzea erabakitzen dugu.

Egun horretan parte-hartuko dugu, eta bake zuzen eta iraunkor baten arrangura duten herritar guziak gurekin bat egitera gomitatzen ditugu. Apirilaren 8ko larunbatean, bakearen aldeko artisauak milaka izanen gara, Euskal Herrian bortizkeriarik gabeko etorkizun demokratiko bat eraiki dadin ! Gaurdanik laguntzaile kopuru haundiena bilatzen dugu, jadanik historikoa den egun horren antolaketan eta ongi iragaitean parte hartzeko ! Klika jarraian bakegile bilakatzeko molde ezberdinen ezagutzeko. (...)


Appel du 8 avril des Artisans de la Paix

L’initiative de Louhossoa a ouvert de nouvelles perspectives sur le désarmement de l’ETA, et le développement du processus de paix en Pays Basque. Les différentes requêtes au gouvernement français pour qu’il s’implique dans le désarmement et la résolution globale du conflit, et en particulier celle adressée plus de 700 élus du Pays Basque Nord, sont restées sans réponse à ce jour.

Dans ce contexte se tiendra le samedi 8 avril une journée du désarmement au terme de laquelle l’ETA sera une organisation totalement désarmée. (...)


Etre bien logé en 2017 et après

Jean-Luc Berho - En France, le logement représente 23 % du PIB soit environ 500 milliards d’euros. Le logement interagit sur la qualité de vie à plus d’un titre.

Quelques réflexions avant la conférence-débat organisée sur le thème «Logement au Pays Basque, aller plus loin ? », le vendredi 24 mars à 20h30 à Ezpeleta. (...)


Piarres Charritton, euskararen sua eta garra

Euskaltzaindiaren Agiria - Piarres Charritton euskaltzain emeritua hil da, Baionan, 95 urte zituela. Hazparneko (Lapurdi) Ehulateia etxean sortu zen Piarres Charritton Zabaltzagarai, 1921eko urriaren 19an, laborari familia batean. Filosofian lizentziaduna, Teologian eta Euskal Ikasketetan doktorea, Euskal Herriko Unibertsitateko irakasle izateari utzi eta erretiroa hartuta zegoen, aspalditik. Euskaltzain urgazle izendatu zuten 1950eko urriaren 27an, eta euskaltzain oso 1985eko uztailaren 19an (sarrera hitzaldian Piarres Lafitteren bizitza eta lana gogoratu zituen). Euskaltzain emeritua zen 2006ko uztailaren 20tik.

Ele indartsuko gizona, ekintzaile aparta, euskalgintzaren erreferente nagusietako bat izan da Ipar Euskal Herrian eta harago.