David Lannes

David Lannes

Ikerlari eta irakasle.

La Kanaky à l’heure du référendum

Ce dimanche 4 novembre 2018, les 174 154 électeurs de la “liste électorale spéciale pour la consultation” ont été appelés à répondre à la question : “Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ?”.

Alors que se joue démocratiquement l’avenir de la Nouvelle Calédonie, voici les enjeux et l’engagement politique de ses acteurs. (...)


Un accord Hamas-Israël au profit de qui ?

De nouvelles négociations au sujet de Gaza, engagées par l’ONU et l’Egypte, promettent d’affaiblir les positions de l’autorité palestinienne et de neutraliser le Hamas.

Netanyahu caresse le rêve que l'accord en gestation entérine la scission Cisjordanie-Gaza et qu'à terme la Cisjordanie soit rattachée à la Jordanie, et Gaza à l'Egypte. Et hop, plus de Palestine ! (...)


Le dégel au Sahara ?

Le Sahara Occidental est selon l’ONU le dernier “territoire non-autonome” (c’est-à-dire non décolonisé) en Afrique. Pour beaucoup, ce territoire désertique de 266.000 km2 était condamné à conserver ce statut indéfiniment, tant le droit international semblait avoir peu de prise sur le Maroc qui occupe 80% de l’ancienne colonie espagnole.

Près de 30 ans après le cessez le feu au Sahara occidental, le Front Polisario parvient à relancer l’engagement d’un referendum sur son territoire en dénonçant les accords commerciaux entre le Maroc et l’Union Européenne. (...)


Chypre victime collatérale de la ruée vers le gaz

La division de Chypre est l’un des plus vieux contentieux diplomatiques d’Europe, dont le continent a fini par s’accommoder.

Mais les appétits suscités par la découverte de gigantesques réserves de gaz et les tensions qu’ils génèrent entre la République de Chypre et la Turquie, qui occupe le nord de l’île depuis 1974, nous forcent à y prêter attention. (...)


Irlande : les accords de paix à l’épreuve du Brexit

Dans les négociations post-Brexit entre le Royaume-Uni et l'Union européenne le devenir de la frontière entre la République d'Irlande et l'Ulster est une pierre d'achoppement dont on ne voit pas bien comment elle pourrait être ôtée du chemin vers une solution.

Je partage le scepticisme ambiant sur la possibilité de trouver une solution à ce casse-tête politique. (...)


La chute d’Afrin

Depuis cinq ans, Afrin faisait figure de havre de paix en Syrie. Mobilisée sur d'autres fronts plus urgents, l'armée Syrienne avait abandonné le canton d'Afrin aux forces kurdes du YPG en 2012. Mais depuis plusieurs semaines ce territoire est l'enjeu d'une attaque d'envergure de la part de la Turquie.

Voici un éclairage sur les raisons qui ont poussé le dictateur Turc à engager cette opération militaire contre les Kurdes.(...)


Avec Trump, quelles perspectives pour la Palestine?

Qui croît encore à la réalité des accords d'Oslo de 1993 scellant la reconnaissance de l'existence de l'Etat d'Israël de la part des Palestiniens et, en contrepartie, l'auto-gouvernement des deux régions de la bande de Gaza et de la Cisjordanie par ces derniers? Plus grand monde en vérité. Surtout pas Donald Trump qui reconnaît Jérusalem comme capitale de l'Etat juif.

Voici une analyse de cette préoccupante situation. (...)


Kanaky : en ordre de marche pour le référendum (2/2)

Conformément aux Accords de Matignon avec Michel Rocard en 1988, puis de Nouméa avec Lionel Jospin en 1998, un référendum d'autodétermination devrait se tenir cette année en Nouvelle-Calédonie.

Une sorte de “confiance” semble revenue entre les deux camps rivaux pour définir les conditions de la tenue de la consultation. (...)


Kanaky: 35 ans de marche vers l’autodétermination

Les habitants de Nouvelle-Calédonie (ou Kanaky) auront l'occasion de mettre un terme à la colonisation française commencée en 1853 sous Napoléon III. Conformément aux accords de Matignon, avec Michel Rocard, en 1988, puis de Nouméa, en 1998, un référendum d'autodétermination devrait être convoqué sur l'île d'ici un an.

En deux chroniques, dont voici la première, nous ferons un retour sur la complexité des accords politiques menant à ce scrutin. (...)