David Lannes

David Lannes

Ikerlari eta irakasle.

Un “service” rendu aux Kurdes

Erdogan n’a pas dû lire le dernier numéro d’Enbata où j’expliquais qu’une intervention armée turque était peu probable… La Turquie et les États-Unis venaient en effet de mettre en place une “structure opérationnelle conjointe” pour contrôler la frontière entre la Turquie et la Syrie et en évincer les forces kurdes du YPG. Les Kurdes avaient accepté d’évacuer une zone de 5km le long de la frontière en estimant que cette “zone de sécurité” exigée par la Turquie était en fin de compte un bon moyen de se protéger des attaques de cette dernière.

C’était, on l’a vu, un bien mauvais calcul… (...)


Explosion de la coalition anti- Houthis au Yémen

C’est un incroyable renversement de situation. Fers de lance de la coalition arabe qui combattait les rebelles Houthis au Yémen depuis 2015, l’Arabie Saoudite et les Émirats Arabes Unis (EAU) sont aujourd’hui presque ouvertement en guerre, la coalition a volé en éclats et les séparatistes du Sud se sont emparés du palais présidentiel à Aden. Il y a encore trois mois à peine ces acteurs semblaient pourtant unis contre les rebelles Houthis (Chiites et, selon la plupart des observateurs, soutenus par l’Iran).

Pour tâcher d’y voir plus clair dans cet invraisemblable imbroglio, il n’est pas inutile de revenir rapidement sur l’histoire agitée du pays depuis la démission en 2011 du président Saleh, au pouvoir depuis 22 ans.(...)


“Accord du siècle” ou plan “ignoble” pour la Palestine ?

Donald Trump, qui manie l’art de la diplomatie tout aussi vivement que l’expédition de ses tweets, a enfin trouvé la clé de la résolution du conflit israëlo-palestinien. 50 milliards de dollars y suffiront.

Décryptage. (...)


En Ecosse, cap sur l’indépendance dans le chaos du Brexit

Dans la grande consultation électorale sur l’ensemble des 28 pays de l’Union européenne, deux nations retiennent notre attention : la Catalogne et l’Ecosse.

Voici l'analyse de l’implication d’un nouveau référendum pour l’indépendance de l’Ecosse et le Brexit ainsi que l’indépendance singulière de la première ministre Nicola Sturgeon. (...)


L’Irlande du Nord pétrifiée après la mort de Lyra McKee

Le Brexit ramènera t-il une frontière physique entre les deux Irlande ?

Espérons que le retour à la violence, suscité par cette perspective, soit contenu. (...)


Netanyahou, laxiste?

Le conflit israélo-palestinien ne cesse de se prolonger tout en évoluant.

Le premier ministre israélien veut remettre au Hamas les rênes du pouvoir et lui concéder un allègement du blocus s'il se charge d'assurer la sécurité d'Israël. Le Hamas est pour l'instant assez docile, mais il n'est pas clair que la population de Gaza s'accommode aussi facilement de cette stratégie. (...)


Espoir au Yémen?

Le 13 décembre dernier, les rebelles Houthis et le gouvernement Hadi ont signé un accord à Stockholm apportant une paix fragile au Yémen.

L’Union européenne peut utilement apporter sa médiation. (...)


L’Europe veut-elle la fin du conflit au Sahara Occidental ?

A peine Juan-Carlos avait-il annoncé l’abandon par l’Espagne de sa possession coloniale sur le Sahara maritime, que le roi du Maroc mit en branle des milliers de ses sujets dans une “marche verte” pour reconquérir cette partie de son prétendu territoire historique.

La population sahraoui est depuis en révolte. (...)


Le Kurdistan d’Irak, un an après le référendum

Depuis le dépeçage du Moyen-Orient à l’issue de la première guerre mondiale, le peuple Kurde écartelé par quatre États totalitaires n’a cessé de se battre pour survivre.

Retour sur la cruelle division interne dans sa partie irakienne où le clan Barzani demeure, de père en fils, la force principale. (...)