Faire revivre Urrugne

Herritarrak est présent au Conseil municipal d’Urrugne depuis 1983. Forts de cette expérience d’opposition, nous souhaitons un nouveau projet pour notre village, un projet abertzale, social, écologique et solidaire.
Herritarrak 2014 propose de rompre avec la politique individualiste et clientéliste qui a été menée durant ces 37 dernières années par les différentes majorités de droite qui se sont succédées et dont nous pouvons tous constater les conséquences sur le développement de notre village.

On file à très grande vitesse dans le mur !

Jean-Marie DARMIAN - "La vitesse ne fera bientôt plus recette car elle coûte cher et en plus elle n’est utile que dans peu de circonstances. J’ai personnellement été convaincu de l’intérêt de la lenteur assumée, celle qui constitue le meilleur rapport entre la qualité de vie et les nécessités du progrès."
"Il existe un juste équilibre entre les trois critères d’un déplacement : fiabilité, confort et sécurité. Un changement d’appréciation que la société n’a pas pris en compte depuis deux décennies en se lançant frénétiquement sur la... vitesse, rien que la vitesse."

Nucléaire ou effet de serre, «Ni l’un, ni l’autre mon général !»

Fabrice Flipo - Le nucléaire a, dans notre pays, un effet de sidération extraordinaire. Nombre de nos concitoyens estiment en effet que sans nucléaire, on risque de revenir à la bougie. Discutez avec un passant : très vite, il vous demandera comment on continuera de soigner le cancer, sans le nucléaire.
Et pourtant il existe des pays où l’on dispose de toutes les commodités modernes, sans nucléaire ! Citons l’Autriche, par exemple. Tout se passe comme si, en France, on oubliait systématiquement 80% du problème ! Du coup, entre irradiés ou surchauffés, on nous somme de choisir. Un tel choix est absolument dénué de fondement, il faut le dire et le répéter.