Egilearen artxiboak: Jean-Louis Davant


Laborarien iraultzak

ENBATAk 60 urte - Aljeriako soldaduzkatik itzulia 1960ko abenduan, Enbata kazetako taldean sartu nintzen ondoko apirilean, zazpigarren kidea.

Laborari seme izanez, baita sail horretako ingeniaria, laborantzako gaiei lotu nintzen berehala. (...)


De l’Algérie à l’Euskadi

ENBATAk 60 urte - Décembre 1960 : je reviens d’Algérie après 27 mois de service militaire dans ce pays déchiré par une guerre de guérilla, avec des deux côtés une barbarie et une cruauté sans limites ; une guerre on ne peut plus sale ! Jeunes appelés, nous étions sensés maintenir l’ordre contre des bandits de grands chemins, les “fellagha”, en arabe “coupeurs de routes”.

La réalité se chargea vite de nous instruire : ce pays n’était pas le nôtre, ses habitants indigènes n’étaient pas Français. (...)


Résister à la langue unique (3)

Les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France.

Oui, mais au patrimoine mort ou bien au patrimoine vivant ? (...)


Abdelkader eta gu

2020ko pastorala Arrast / Ürrüstoi herrian emanen dute Zuberoa Pettarreko lau udalerritako biztanleek : hots Ainharbeko, Ezpeize-Ündüreineko, Sarrikotapeko eta Ürrüstoi-Larrabileko herritarrek.

Haatik Abdelkaderrek zer du gurekin ikustekorik ? Hori da pastoralkariari berehala datorkion galdea. (...)


Résister à la langue unique (2)

Longtemps l’école française a imposé la langue unique en excluant les autres à coups de règle sur les doigts et sur la tête, ou par d’autres châtiments plus subtils. C’est ainsi qu’au Pays Basque, par exemple, il a fallu trois générations pour avoir enfin une génération vraiment bilingue à laquelle j’appartiens.

Avec une pédagogie correcte, une seule génération aurait suffi dans un peuple qui s’adapte si aisément aux langues étrangères, tout en leur donnant ses propres tournures. (...)


Résister à la langue unique

Vers la fin du XXe siècle, sous la pression conjuguée de l’Europe et de l’enseignement des “langues régionales” par immersion dans des écoles privées mais laïques, l’état français a sensiblement assoupli sa ligne linguistique en faisant une certaine place à ces langues.

Mais voici que la méthode immersive est remise en question par certains propos de ministres, notamment ceux de l’éducation. (...)


Domingo Garat (2)

1790 urteko urtarrilan Frantziako Legebiltzar Konstituziogileak erresumako eremua 83 departamendutan banatzea erabaki zuen. Iparraldeko hamabi diputatuak beren artean ados jarri ziren euskal departamendu baten eskatzeko, Uztaritzeko Garat bi anaiak bozeremaletzat harturik. Baina Bearnoko hamar diputatuek berena eskatu zuten,

Baina Bearnoko hamar diputatuek berena eskatu zuten...(...)


Domingo Garat

Uztaritzeko Garat bi anaiak, Bordelen abokatu, Frantziako Iraultza denboran Euskal Herriaren alde lehiatu zirela, orokorki gauza jakina da, baina zer erran zuten eta zer egin zehazki, ez hainbat ezaguna. Gainera horien ekintza bere garaian eta egoeran kokatu behar da.

Pagolako pastoralak Uztaritzeko Garat anaietarik zaharrena ospatuko du. (...)


L’Europe malgré tout

Pauvre Europe, si peu aimée, si diffamée, si éloignée de son idéal, de nouveau réduite au marché commun initial, mais privé de ses garde-fous d’avant l’Union politique par le triomphe du néo-libéralisme : préférence communautaire, politique des prix agricoles, quotas laitiers sont abolis. C’est la foire d’empoigne, la concurrence déloyale entre des états membres tirant tout vers le bas : salaires, qualité des produits, écologie, fiscalité…

Entre deux croche-pieds réciproques, ces états décident entre eux de la politique européenne, puis se défaussent hypocritement sur un mythique pouvoir bruxellois de ce qui ne va pas en Europe : par un jeu de billard pervers, celle-ci est devenue la chèvre émissaire de tous nos maux. (...)

  • Berripapera



  • Enbata sostengatu

    Kioskoetan

    Enbata sostengatu ! 40€-tarik goiti hilabete guziz zuen gutun ontzian Enbata aldizkaria lortuko duzue.

    Harpide zaitezte / Sostenga gaitzazue

  • Gaika

  • Hitz-gakoak

  • Bideoak

    bideoak