Y’a plus de saison !

PrintFriendly and PDF

Affiche SG Alpha Coal AfitxaProjet Alpha Coal : la Société Générale de Bayonne devrait recevoir la visite d’Olentzero avec 7 mois d’avance cette année

Olentzero sera très, très en avance cette année pour la Société Générale. Et sa hotte à charbon sera particulièrement chargée. En effet, ce mardi 6 mai, Bizi a annoncé sur les réseaux sociaux son intention de déverser 1,8 tonnes de charbon devant le siège régional de la Société Générale à Bayonne, si cette dernière n’a pas annoncé d’ici là son retrait du projet écologiquement désastreux Alpha Coal.

Bizi a notamment réalisé une vidéo de 3 mn présentant sa campagne que l’on peut visionner ici :

La Société Générale structure le financement d’un énorme projet minier de 30 millions de tonnes de charbon par an situé dans le bassin de Galilée au Queensland. Alpha Coal comprend une mine, une ligne de chemin de fer et une expansion portuaire. Outre les impacts irréversibles et dramatiques qu’il aurait sur la biodiversité, la Grande Barrière de corail et sur les ressources hydriques dont dépendent les populations locales, le projet Alpha Coal contribuerait à émettre 1,8 milliards de tonnes de CO2 sur une durée de vie de 30 ans, et ouvrir la voie à l’exploitation d’une des « bombes climatiques » du globe.

Pour Bizi, le soutien de la Société Générale à des projets climaticides comme Alpha Coal est en contradiction avec ses discours en faveur d’une transition vers une économie moins carbonée mais surtout avec les recommandations scientifiques pour éviter la catastrophe climatique.

Pour Max Rademacher, porte-parole du mouvement Bizi !, « L’aggravation et l’accélération du problème climatique ne nous laisse plus le choix. Nous devons hausser le ton pour empêcher les décideurs économiques et politiques de continuer à nous faire foncer vers le mur de l’emballement climatique. Il en va des conditions de vie civilisée sur terre ! Notre génération a une énorme responsabilité sur les épaules, celle de gagner ou de perdre la bataille climatique, bref d’éviter un basculement irréversible et incontrôlable de notre climat. Chacun doit jouer son rôle, doit apporter sa part à ce combat vital pour notre avenir commun ».

La Société Générale a été avertie par courrier par Bizi! Voir la Lettre de Bizi! envoyée à la Société Générale, la Réponse de la Société Générale… et la réponse de Bizi! à la Société Générale en bas de cet article.

Désobéissance civile 

C’est la première fois que Bizi !, mouvement pratiquant la désobéissance civile et les actions non-violentes mais souvent spectaculaires et déterminées, annonce à l’avance qu’il procédera à une telle opération, et en désigne publiquement la cible. C’est également la première fois qu’il est fait appel au crowdfunding, financement alternatif et participatif via internet, pour s’attaquer à une des principales banques internationales, connue pour ses investissements socialement et écologiquement irresponsables. Bizi a en effet appelé les citoyens à co-financer les frais de cette action (dont l’achat du charbon et la location du camion benne devant le déverser devant la Société Générale) via un site de crowdfunding plutôt divertissant que l’on peut consulter ici : www.bizimugi.eu/stop-alpha-coal/fr

Mercredi après-midi, en à peine plus d’une journée, plus de 1000 euros avaient déjà ainsi été collectés sur les 3800 euros que Bizi voudrait rassembler pour financer cette campagne d’actions et d’information.

Conférence à Bayonne

ALPHA-COAL-webaffichette-confCe Jeudi 15 mai à 19h00, le mouvement altermondialiste basque organise une conférence au local de la Fondation Manu Robles-Arangiz à Bayonne à l’intitulé explicite : “Pourquoi nous allons déverser 1,8 tonnes de charbon devant la Société Générale de Bayonne ?

Cette réunion publique ouverte à tous (l’entrée en est gratuite) sera animée par Lucie Pinson, spécialiste banques à la Fédération des Amis de la Terre-France, que le public local avait déjà pu apprécier lors du forum sur le changement climatique organisé la veille d’Alternatiba à Bayonne.

Elle comptera également avec la participation exceptionnelle de l’activiste australien Julien Vincent. Après avoir travaillé sur les questions environnementales et climatiques à Oxfam et Greenpeace, il est aujourd’hui le coordinateur des campagnes de Market Forces, projet au service de l’environnement qui a contribué à retirer depuis janvier 2013 des milliards de dollars de ce secteur. Il a également lancé une opération dans laquelle plus de 1000 personnes ont changé de banques. Le projet apporte son soutien aux communautés qui défendent leurs terres, eau, air et environnement.

La conférence doit également aborder la question des alternatives concrètes aux banques socialement et écologiquement destructrices.

 

Lettre de Bizi! au Directeur de la Société Générale :

Réponse de la Société Générale à Bizi! :

Réponse de Bizi! à la Société Générale :

One Comment

  1. LAFITTE Jakes
    Posted 18/05/2014 at 17:39 | Permalink

    Le projet de la mine de charbon a ciel ouvert de Galilee Australie presente evidement des consequences environnementales desastreuses et irreversibles. En principe pour chaque projet de genie civil, meme un elargissement de route departementale, depuis les annees 1980, les administrations et bailleurs de fond exigent une etude d’impact: consequences nocives sur le milieu ambient, naturel et humain et mesures de compensation. Dans le cas d Alpha Coal, personne ne sait si cette etude a ete faite serieusement. Il faut avouer malheureusement que certaines des ces etudes ne sont pas toujours objectives et sont politiquement et economiquement orientees.

    La reponse faite par la Societe Generale est tres evasive et ne fait montre d’aucun engagement reel en faveur de l’ environnement. D’autre part l’affaire Kerviel qui est actuellement au point chaud demontre le peu de credibilite que le public pourrait avoir envers la Societe Generale: l’ ex trader etait anterieurement condamne a rembourser l ‘argent qu’il avait fait perdre a la SG (Environ 5 milliards d’euros) somme qu’aucun cadre superieur me peut rembourser. Cette condamnation aurait ete modifiee en 2 ans de prison. Mais comment et de quoi accuser M Kerviel? Dans une entreprise ou une banque une somme tant astronomique ne disparait pas en si peu de temps. Comme partout M Kerviel n’a pas pu agir seul et devait informer ou etre surveille par sa hierachie qui aurait du l avertir au premiers derapages. Malgre cette “perte” de 5 milliards, la SG continue d’ exister et finance des projets douteux et nocifs. Ils doivent arreter leurs investissement irreflechis, d’autant plus que le charbon serait destine en grande partie a la Chine qui est l’un des etats les plus pollueurs de la planete.

  • Berripapera



  • Enbata sostengatu

    Kioskoetan

    Enbata sostengatu ! 40€-tarik goiti hilabete guziz zuen gutun ontzian Enbata aldizkaria lortuko duzue.

    Harpide zaitezte / Sostenga gaitzazue

  • Gaika

  • Hitz-gakoak

  • Bideoak

    bideoak