Dispense de peine pour les Artisans de la Paix

"Jugement acrobatique", c’est ainsi que l’avocat Patrick Baudouin, président de la Ligue des Droits de l’Homme a qualifié la décision prise ce 15 mai 2024 par le tribunal de Paris concernant Béatrice Molle Haran et Txetx Etcheverry poursuivis pour l’opération de désarmement réalisée à Luhuso le 16 décembre 2016.
Ils ont été reconnus coupables mais dispensés de peine et n’auront pas d’inscription au fichier anti-terroriste, le fameux FIJAIT. (...)

Kanaky, la recolonisation en marche

Les accords de Matignon puis de Nouméa semblent bien loin. La partialité du gouvernement français, une démarche néocoloniale de plus en plus assumée, l’option choisie du "tout sécuritaire" ont mis le feu au Caillou.
Face à ce mur qu’opposent le gouvernement français et les loyalistes à toute discussion, comment les indépendantistes, malgré leur unité retrouvée, pourraient contrôler les débordements ? (...)

Images et sons sur la Kanaky

BIDEOA - Voici deux vidéos et une émission de radio consacrées à la situation actuelle en Kanaky.
"Nouvelle-Calédonie : les Kanaks ne lâcheront pas face à Macron". Une vidéo qui donne la parole aux militants indépendantistes. "La révolte des Kanaks et les pauvres colons. Ou comment les médias français ont quelques difficultés à évoquer la question coloniale". Et enfin, "Du massacre d'Ouvéa aux accords de Nouméa, l'indépendantisme kanak", une émission de radio sur France culture, "Au cours de l’histoire". (...)

Comprendre, anticiper, agir

Enbata poursuit ici l’interview de Denis Caniaux, urbaniste et directeur général de l’AUDAP (Agence d’urbanisme atlantique et Pyrénées). Nos interrogations portent sur l’évolution du mouvement migratoire dans le temps et ses causes possibles : fin de la lutte armée en 2011, construction de la LGV, politiques du logement, Covid 19, télétravail.
En fin d’interview, Denis Caniaux évoque les politiques publiques à mettre en oeuvre dans divers domaines : aménagement du territoire, gestion de l’eau, ZAN, euskara. Autant d’esquisses sur un avenir à maîtriser au mieux. Ce débat est ouvert, il portera aussi sur les outils dont notre pays doit se doter. (...)

Des concessions aux Unionistes irlandais pour acter la fin de leur domination

Pour mettre fin aux deux ans de boycott des institutions par les Unionistes, boycott lié aux conséquences inattendues du Brexit, les nationalistes d’Irlande du Nord ont dû accepter certaines concessions, en contradiction avec l’esprit des Accords du Vendredi Saint. Pour la première fois, la première ministre d’Irlande du Nord, Michelle O’Neill, n’est pas une Unioniste mais responsable du parti Sinn Fein.
La perspective d’une Irlande réunifiée en sort-elle renforcée pour autant ? (...)