“Si tu veux la paix, prépare la justice !”

31

MANIFESTATION DU 11 JUIN Orain presoak, Libérez Ion, Jakes et Unai

Cela fait 32 ans que Jon Parot, Unai Parot et Jakes Esnal sont incarcérés, ils auraient déjà pu être libérés si des mesures d’exception ne leur avaient pas été appliquées.

Aujourd’hui à Bayonne, plus d’un bon millier de personnes se sont mobilisés pour porter cette revendication à l’adresse du nouveau gouvernement français et du Président de la République. La société basque était bien représentée dans sa diversité, ainsi de nombreux élus ont participé à cette mobilisation, parmis eux Jean René Etchegaray Maire de Bayonne et Président de la Communauté d’Agglomération Pays Basque, Frédérique Espagnac sénatrice, Alain Iriart maire de Saint-Pierre-d’Irube, Isabelle Pargade maire d’Hazparren, Maïder Behotegui maire de Bardos, David Lallemand conseiller départemental, Sophie Bussière conseillère régionale…
Le cortège a été ouvert par une grande toile portée par des volontaires participants aux actions de désobéissance civile, avec la revendication Orain Presoak (Maintenant les prisonniers). Suivie de la banderole de tête portée par Jean Daniel Elichiry porte-parole des Artisans de la Paix, Jean Noël Etcheverry “Txetx”, Maddi Erreçaret volontaire, Anaiz Funosas porte-parole de Bake Bidea, Gorka Garcia porte-parole d’Etxerat, Inaxio Olharzabal porte-parole de Sare, Jean François Mignard porte-parole de la Ligue des Droits de l’Homme.

La manifestation a parcouru les rues du centre-ville de Bayonne pour s’achever sur l’esplanade Roland Barthes, avec deux prises de parole.

Jean François Mignard, au nom de la LDH a rappelé les paroles de Michel Tubiana :

Déjà, certaines situations sont vécues comme une vengeance tant la dureté de la condition carcérale, la volonté de perpétuer celle-ci au-delà du droit, interrogent sur les motifs réels du traitement. Que les actes soient progressifs on l’entend bien, mais que la situation stagne et reviendra vite le temps des rancœurs, du repli sur soi et du refus d’entendre l’autre

Puis Anaiz Funosas et Jean Daniel Elichiry ont dénoncé les décisions des magistrats ” à s’enfermer dans un rejet destructeur de toute perspective de sortie à court terme.“, ainsi “leur rejet de prise en compte de l’évolution positive du contexte en Pays Basque est IRRESPONSABLE !“. Pour conclure, ils ont interpellé le Président de la République en ces termes : ” Monsieur Macron, nous sommes ensemble convoqués devant l’Histoire. Nous, nous serons présents. Vous , ne ratez pas ce rendez-vous !

Dans le cas où la libération de Ion Parot et Jakes Esnal serait rendue impossible, nous mettrons en place un blocage de tout le Pays Basque cet été !“.

Ion, Jakes, Unai gurekin !

Orain presoak

Soutenez Enbata !

Indépendant, sans pub, en accès libre, financé par ses lecteurs
Faites un don à Enbata.info ou abonnez-vous au mensuel papier

Enbata.info est un webdomadaire d’actualité abertzale et progressiste, qui accompagne et complète la revue papier et mensuelle Enbata, plus axée sur la réflexion, le débat, l’approfondissement de certains sujets.
Les temps sont difficiles, et nous savons que tout le monde n’a pas la possibilité de payer pour de l’information. Mais nous sommes financés par les dons de nos lectrices et lecteurs, et les abonnements au mensuel papier : nous dépendons de la générosité de celles et ceux qui peuvent se le permettre.
« Les choses sans prix ont souvent une grande valeur » Mixel Berhocoirigoin
Cette aide est vitale. Grâce à votre soutien, nous continuerons à proposer les articles d'Enbata.Info en libre accès et gratuits, afin que des milliers de personnes puissent continuer à les lire chaque semaine, pour faire ainsi avancer la cause abertzale et l’ancrer dans une perspective résolument progressiste, ouverte et solidaire des autres peuples et territoires.
Chaque don a de l’importance, même si vous ne pouvez donner que quelques euros. Quel que soit son montant, votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer notre mission.


Pour tout soutien de 50€/eusko ou plus, vous pourrez recevoir ou offrir un abonnement annuel d'Enbata à l'adresse postale indiquée. Milesker.

Si vous êtes imposable, votre don bénéficiera d’une déduction fiscale (un don de 50 euros / eusko ne vous en coûtera que 17).

Enbata sustengatu !

Independentea, publizitaterik gabekoa, sarbide irekia, bere irakurleek diruztatua
Enbata.Info-ri emaitza bat egin edo harpidetu zaitezte hilabetekariari

Enbata.info aktualitate abertzale eta progresista aipatzen duen web astekaria da, hilabatero argitaratzen den paperezko Enbata-ren bertsioa segitzen eta osatzen duena, azken hau hausnarketara, eztabaidara eta zenbait gairen azterketa sakonera bideratuagoa delarik.
Garai gogorrak dira, eta badakigu denek ez dutela informazioa ordaintzeko ahalik. Baina irakurleen emaitzek eta paperezko hilabetekariaren harpidetzek finantzatzen gaituzte: ordaindu dezaketenen eskuzabaltasunaren menpe gaude.
«Preziorik gabeko gauzek, usu, balio handia dute» Mixel Berhocoirigoin
Laguntza hau ezinbestekoa zaigu. Zuen sustenguari esker, Enbata.Info artikuluak sarbide librean eta urririk eskaintzen segituko dugu, milaka lagunek astero irakurtzen segi dezaten, hola erronka abertzalea aitzinarazteko eta ikuspegi argiki aurrerakoi, ireki eta beste herri eta lurraldeekiko solidario batean ainguratuz.
Emaitza oro garrantzitsua da, nahiz eta euro/eusko guti batzuk eman. Zenbatekoa edozein heinekoa izanik ere, zure laguntza ezinbestekoa zaigu gure eginkizuna segitzeko.


50€/eusko edo gehiagoko edozein sustengurentzat, Enbataren urteko harpidetza lortzen edo eskaintzen ahalko duzu zehaztuko duzun posta helbidean. Milesker.
Zergapean bazira, zure emaitzak zerga beherapena ekarriko dizu (50 euro / eusko-ko emaitzak, 17 baizik ez zaizu gostako).