La démesure, ça suffit !

La démesure caractérise notre société moderne sous bien des aspects :

  • au niveau économique par la poursuite d’une croissance infinie, sur laquelle repose le capitalisme et qui pousse à la dérégulation, soit l’abolition des règles (limites) des économies nationales et locales,
  • au niveau social, par le creusement des inégalités, aujourd’hui même entre riches et hyper-riches,
  • au niveau de notre rapport au temps et à l’espace, par le désir d’aller toujours plus vite, plus loin et plus souvent,
  • au niveau écologique, par l’exploitation des ressources naturelles et l’émission de pollutions au-delà des capacités (limites) de renouvellement et d’absorption de la planète ; par l’exploitation des ressources non renouvelables en repoussant les limites techniques au-delà du bon sens écologique (pétroles non conventionnels) ; par la destruction des espaces naturels et de la biodiversité qui risque de dépasser les seuils d’équilibre écologique planétaire (peut-être déjà dépassés)…
  • au niveau climatique, par l’augmentation exponentielle des émissions de gaz à effet de serre, au-delà des seuils (limites) observés dans l’histoire du climat stable
  • au niveau culturel, par le désir insatiable d’accumulation matérielle, ou consumérisme ; par le modèle social que constitue la classe des riches,
  • au niveau politique, car la perte de la mesure va de pair avec le reflux démocratique et politique, puisque c’est précisément le choix de la mesure et de la limite qui est au fondement de la démocratie et de la politique,
  • au niveau moral, par la démesure ostentatoire et la perte de décence de la « jet-set » et de la classe des « ultra-riches »,
  • au niveau philosophique, par le tabou sur la mort et le développement de l’idéologie transhumaniste (qui considère la mort comme une « erreur » à corriger et qui prévoit, par la convergence industrielle prochaine des biotechnologies, des nanotechnologies et des sciences cognitives, l’avènement d’un humain potentiellement tellement modifié qu’il ne serait plus considéré comme homo sapiens)… ou bien plus simplement par le rêve d’une jeunesse éternelle (chirurgie esthétique, publicité…), en tout cas par la négation ou le refus de la « finitude » de l’humain (et donc de ses limites).

La lutte contre la démesure, et pour la restauration démocratique de limites fait le lien entre l’écologie et les questions sociales (l’austérité, la dette, le chômage, les délocalisations étant aussi liés à cette caractéristique d’accumulation illimitée). Elle pose la question d’un accès égalitaire aux ressources, à la fois au niveau social et au niveau écologique. La notion de revenu maximum acceptable est une des limites possibles à faire avancer dans le débat public, autour de laquelle construire un rapport de forces, des alliances, une évolution des consciences.

C’est dans cette perspective que s’inscrit le défilé festif et revendicatif qu’organise Bizi ! mercredi prochain à 11h00 (rendez-vous au bout du Pont Saint-Esprit côté gare) dans le cadre de la traditionnelle manifestation du premier mai à Bayonne, pour appuyer la revendication d’un revenu maximum autorisé. Rejoignez nous y pour donner plus de force à cette revendication.

Elise Bancon, Valerie Capdeville, Alain Douillet, Paule Etchelecou, Iban Grossier, Jonathan Palais, membres de la Coordination de Bizi

Soutenez Enbata !

Indépendant, sans pub, en accès libre, financé par ses lecteurs
Faites un don à Enbata.info ou abonnez-vous au mensuel papier

Enbata.info est un webdomadaire d’actualité abertzale et progressiste, qui accompagne et complète la revue papier et mensuelle Enbata, plus axée sur la réflexion, le débat, l’approfondissement de certains sujets.
Les temps sont difficiles, et nous savons que tout le monde n’a pas la possibilité de payer pour de l’information. Mais nous sommes financés par les dons de nos lectrices et lecteurs, et les abonnements au mensuel papier : nous dépendons de la générosité de celles et ceux qui peuvent se le permettre.
« Les choses sans prix ont souvent une grande valeur » Mixel Berhocoirigoin
Cette aide est vitale. Grâce à votre soutien, nous continuerons à proposer les articles d'Enbata.Info en libre accès et gratuits, afin que des milliers de personnes puissent continuer à les lire chaque semaine, pour faire ainsi avancer la cause abertzale et l’ancrer dans une perspective résolument progressiste, ouverte et solidaire des autres peuples et territoires.
Chaque don a de l’importance, même si vous ne pouvez donner que quelques euros. Quel que soit son montant, votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer notre mission.


Pour tout soutien de 50€/eusko ou plus, vous pourrez recevoir ou offrir un abonnement annuel d'Enbata à l'adresse postale indiquée. Milesker.

Si vous êtes imposable, votre don bénéficiera d’une déduction fiscale (un don de 50 euros / eusko ne vous en coûtera que 17).

Enbata sustengatu !

Independentea, publizitaterik gabekoa, sarbide irekia, bere irakurleek diruztatua
Enbata.Info-ri emaitza bat egin edo harpidetu zaitezte hilabetekariari

Enbata.info aktualitate abertzale eta progresista aipatzen duen web astekaria da, hilabatero argitaratzen den paperezko Enbata-ren bertsioa segitzen eta osatzen duena, azken hau hausnarketara, eztabaidara eta zenbait gairen azterketa sakonera bideratuagoa delarik.
Garai gogorrak dira, eta badakigu denek ez dutela informazioa ordaintzeko ahalik. Baina irakurleen emaitzek eta paperezko hilabetekariaren harpidetzek finantzatzen gaituzte: ordaindu dezaketenen eskuzabaltasunaren menpe gaude.
«Preziorik gabeko gauzek, usu, balio handia dute» Mixel Berhocoirigoin
Laguntza hau ezinbestekoa zaigu. Zuen sustenguari esker, Enbata.Info artikuluak sarbide librean eta urririk eskaintzen segituko dugu, milaka lagunek astero irakurtzen segi dezaten, hola erronka abertzalea aitzinarazteko eta ikuspegi argiki aurrerakoi, ireki eta beste herri eta lurraldeekiko solidario batean ainguratuz.
Emaitza oro garrantzitsua da, nahiz eta euro/eusko guti batzuk eman. Zenbatekoa edozein heinekoa izanik ere, zure laguntza ezinbestekoa zaigu gure eginkizuna segitzeko.


50€/eusko edo gehiagoko edozein sustengurentzat, Enbataren urteko harpidetza lortzen edo eskaintzen ahalko duzu zehaztuko duzun posta helbidean. Milesker.
Zergapean bazira, zure emaitzak zerga beherapena ekarriko dizu (50 euro / eusko-ko emaitzak, 17 baizik ez zaizu gostako).