De l’économie solidaire et sociale en Pays basque

www.finacoop.fr
www.finacoop.fr

Mathieu Castaings, expert comptable et cofondateur de Finacoop, première coopérative d’intérêt collectif d’expertise comptable française, passe en revue divers enjeux de l’Economie sociale et solidaire en Iparralde, voyant dans sa plus grande structuration et mutualisation un défi important pour le Pays Basque.

Notre modèle économique actuel doit changer pour faire face aux crises (sanitaire, économique, climatique et sociale). Notre identité, notre héritage écologique et social doit être la boussole de ce changement et refléter notre manière d’entreprendre. L’Economie sociale et solidaire (ESS) peut-elle apporter une réponse aux enjeux du Pays Basque Nord ?

L’essence de l’ESS est triple : utilité sociale, gouvernance démocratique et lucrativité limitée. A côté des formes historiques (association, coopérative), l’ESS s’ouvre aux sociétés commerciales (SAS, SARL). D’abord présente dans le secteur agricole (40% des structures de l’agroalimentaire(1)) elle s’est développé au dans d’autres secteurs (Alki : meubles ; Herrikoa : finance).

Une nouvelle ère de l’ESS à l’image de l’histoire d’Euskal Herria

Notre identité est liée à celle de l’ESS. En Hegoalde, l’ancrage culturel fort et la puissance des coopératives ne sont plus à démontrer. En Iparralde, les coopératives se sont développées dans les années 70, sur la base de pratiques coutumières d’entraide et de réciprocité, parallèlement à l’institutionnalisation de la gouvernance. Elles n’ont pas pu se développer face à la pression du capitalisme à partir des années 90. Aujourd’hui, nous avons le choix entre laisser notre territoire glisser vers une économie basée sur le service, poussée par le tourisme et le numérique ou y faire face en honorant notre héritage et notre identité.

Nous appelons la société basque à amplifier les dynamiques socio-économiques pour répondre aux enjeux du territoire. L’ESS permettrait de réduire la précarisation de l’engagement associatif, attirer des talents et tisser des liens avec la diaspora qui aspire à rester connectée avec son territoire. Investie au sein du Conseil de développement, l’association Du Pays Basque aux Grandes Écoles (DPBGE) est un exemple d’initiatives d’ampleur nationale.

Comment ? La transformation ou l’hybridation de certaines associations sur le modèle coopératif, à l’image du mouvement opéré dans le secteur culturel et immobilier (Etxalde, Half, éco/tiers-lieux) permettrait de les structurer.

La coopération transfrontalière, au coeur de la stratégie à horizon 2030 de la Communauté d’Agglomération du Pays Basque (CAPB), pourrait être complétée par les “pèlerinages coopératifs” des années 70 pour bénéficier du savoir-faire de Mondragon. Cet échange pourrait aboutir à des coopératives puissantes, présentes entre les deux territoires.

Le lien entre ESS, RSE, développement durable et impact

Les entreprises, ESS ou non, dont le coeur de métier n’est pas lié au développement durable, peuvent par le biais de la responsabilité sociétale et environnementale des entreprises (RSE), contribuer aux objectifs du Millénaire. C’est ce que propose Lantegiak avec l’“entreprise territoriale” et sa charte RSE, ou encore Hemen Elkartea avec la notion d’“entreprise engagée”. Les acteurs de l’ESS, rompus aux enjeux sociaux et environnementaux pourraient apporter leurs ressources (financières, humaines, matérielles) aux entreprises souhaitant mettre en place une démarche RSE, et vice-versa.

Le territoire est riche de structures d’accompagnement de l’ESS. L’association Hemen est pionnière avec notamment comme projets Xedebat (financement participatif) ou encore Etxekoop (coopératives d’habitants). La Maison de l’ESS du Pays Basque (Kabia) a comme objectif de renforcer le groupement d’emplois ESS, pour permettre à certains acteurs de l’ESS de sortir des emplois précaires. Elle ambitionne de répondre à la problématique du financement et de l’immobilier de l’ESS, à travers un fond de dotation et à terme une fondation territoriale. Or, depuis trois ans, Geroa a initié la création d’un fonds de dotation en préfiguration d’une future fondation reconnue publique (FRUP) pour le Pays Basque permettant de mutualiser l’effort de mécénat, et de jouir d’une grande capacité juridique (gestion de biens immobiliers), d’atouts fiscaux maximums et d’une image forte. La formation se structure également, avec la future école de l’ESS à Hendaye. Nous appelons les universités et les entreprises à développer des partenariats avec cette école. Elles pourraient s’appuyer sur la création d’un Pôle Territorial de Coopération Économique (PTCE) à l’image du PTCE Pôle Sud-Aquitaine.

Notre histoire, notre identité et notre culture reposent sur la volonté de mettre en place une économie loin de l’accumulation sans fin de richesses. Les acteurs de la société civile ont toujours été au service de ces valeurs et sont internationalement reconnus pour leur modèle (coopératif : Mondragon, associatif : Bizi, Alternatiba, Euskal Moneta). Comment ne pas rêver d’une Région européenne et mondiale de la coopération et de l’Économie sociale et solidaire (ESS) en Pays Basque? Nous devons nous réapproprier notre histoire collective pour réinventer notre imaginaire commun et reconquérir notre capacité d’oeuvrer collectivement pour le bien-être de tous.

(1) Observatoire national de l’ESS

Soutenez Enbata !

Indépendant, sans pub, en accès libre, financé par ses lecteurs
Faites un don à Enbata.info ou abonnez-vous au mensuel papier

Enbata.info est un webdomadaire d’actualité abertzale et progressiste, qui accompagne et complète la revue papier et mensuelle Enbata, plus axée sur la réflexion, le débat, l’approfondissement de certains sujets.
Les temps sont difficiles, et nous savons que tout le monde n’a pas la possibilité de payer pour de l’information. Mais nous sommes financés par les dons de nos lectrices et lecteurs, et les abonnements au mensuel papier : nous dépendons de la générosité de celles et ceux qui peuvent se le permettre.
« Les choses sans prix ont souvent une grande valeur » Mixel Berhocoirigoin
Cette aide est vitale. Grâce à votre soutien, nous continuerons à proposer les articles d'Enbata.Info en libre accès et gratuits, afin que des milliers de personnes puissent continuer à les lire chaque semaine, pour faire ainsi avancer la cause abertzale et l’ancrer dans une perspective résolument progressiste, ouverte et solidaire des autres peuples et territoires.
Chaque don a de l’importance, même si vous ne pouvez donner que quelques euros. Quel que soit son montant, votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer notre mission.
Faites un don ou abonnez vous à Enbata : www.enbata.info/articles/soutenez-enbata

  • Par chèque à l’ordre d’Enbata, adressé à Enbata, 3 rue des Cordeliers, 64 100 Bayonne
  • Par virement en eusko sur le compte Enbata 944930672 depuis votre compte eusko (euskalmoneta.org)
  • Par carte bancaire via système sécurisé de paiement en ligne : paypal.me/EnbataInfo
  • Par la mise en place d’un prélèvement automatique en euro/eusko : contactez-nous sur [email protected]

Pour tout soutien de 40€/eusko ou plus, vous pourrez recevoir ou offrir un abonnement annuel d'Enbata à l'adresse postale indiquée. Milesker.

Si vous êtes imposable, votre don bénéficiera d’une déduction fiscale (un don de 50 euros / eusko ne vous en coûtera que 17).

Enbata sustengatu !

Independentea, publizitaterik gabekoa, sarbide irekia, bere irakurleek diruztatua
Enbata.Info-ri emaitza bat egin edo harpidetu zaitezte hilabetekariari

Enbata.info aktualitate abertzale eta progresista aipatzen duen web astekaria da, hilabatero argitaratzen den paperezko Enbata-ren bertsioa segitzen eta osatzen duena, azken hau hausnarketara, eztabaidara eta zenbait gairen azterketa sakonera bideratuagoa delarik.
Garai gogorrak dira, eta badakigu denek ez dutela informazioa ordaintzeko ahalik. Baina irakurleen emaitzek eta paperezko hilabetekariaren harpidetzek finantzatzen gaituzte: ordaindu dezaketenen eskuzabaltasunaren menpe gaude.
«Preziorik gabeko gauzek, usu, balio handia dute» Mixel Berhocoirigoin
Laguntza hau ezinbestekoa zaigu. Zuen sustenguari esker, Enbata.Info artikuluak sarbide librean eta urririk eskaintzen segituko dugu, milaka lagunek astero irakurtzen segi dezaten, hola erronka abertzalea aitzinarazteko eta ikuspegi argiki aurrerakoi, ireki eta beste herri eta lurraldeekiko solidario batean ainguratuz.
Emaitza oro garrantzitsua da, nahiz eta euro/eusko guti batzuk eman. Zenbatekoa edozein heinekoa izanik ere, zure laguntza ezinbestekoa zaigu gure eginkizuna segitzeko.
Enbatari emaitza bat egin edo harpidetu: https://eu.enbata.info/artikuluak/soutenez-enbata

  • Enbataren izenean den txekea “Enbata, Cordeliers-en karrika 3., 64 100 Baiona“ helbidera igorriz.
  • Eusko transferentzia eginez Enbataren 944930672 kontuan zure eusko kontutik (euskalmoneta.org-en)
  • Banku-txartelaren bidez, lineako ordainketa sistema seguruaren bidez: paypal.me/EnbataInfo
  • Euro/euskotan kenketa automatikoa plantan emanez: gurekin harremanetan sartuz [email protected] helbidean

40€/eusko edo gehiagoko edozein sustengurentzat, Enbataren urteko harpidetza lortzen edo eskaintzen ahalko duzu zehaztuko duzun posta helbidean. Milesker.
Zergapean bazira, zure emaitzak zerga beherapena ekarriko dizu (50 euro / eusko-ko emaitzak, 17 baizik ez zaizu gostako).