1000PlacesdeParking
Iritzia

Consensus (très) mous

Iruzkin 1
Peio Etcheverry-Ainchart - Lors de ma dernière chronique, je m’épanchai sur les “consensus mous” qui entourent aujourd’hui les messages ou propositions dont le mouvement abertzale était jadis seul porteur, et tentai d’attirer l’attention sur les risques que cette situation pourrait à court terme faire peser sur la vision par la population de notre utilité politique, à partir du moment où tout le monde finirait par se revendiquer un peu abertzale.
Alors que nous sommes en pleine ambiance électorale, cette tendance au consensus mou brille de tous ses feux, la volonté des candidats de toutes tendances de vouloir ratisser large les portant à se faire les champions d’à peu près tout, y compris donc des thématiques promues par les abertzale. (...)

Bayonne
Tartaro

Près d’un tiers de nouveaux électeurs à Bayonne

Tartaro - KITZIK HERRI - La ville de Bayonne compte 10.000 nouveaux inscrits sur les listes électorales. Un chiffre colossal, si on le rapporte aux 32.000 électeurs de la cité et surtout à la vingtaine de petites voix qui a fait la différence lors du précédent scrutin de 2014. Soit près de 30% de nouveaux inscrits et 20% de la population totale.
Une donnée propre à défier n’importe quel pronostic. Mais encore faut-il l’affiner. (...)
Jakes Abeberri, © Polina Jourdain-Kobycheva
Ulertu

Enbata, 60 ans d’existence (2/2)

Jakes Abeberri - ENBATAk 60 urte - 2020 sera la soixantième année de parution de ce journal. Deux de ses fondateurs continuent toujours d’y écrire. Au fil des publications mensuelles, nous questionnerons l’apport d’Enbata à la vie d’Iparralde, ce que sa vision et le projet qu’il véhicule ont pu changer dans différents domaines, tant sur le plan institutionnel qu’idéologique, culturel, économique, social ou écologique.
Jakes Abeberry donne ici le coup d’envoi de ce bilan et de cette réflexion. Suite et fin de la Partie 1/2. (...)
AlgérieEuskadi
Iritzia

De l’Algérie à l’Euskadi

Jean-Louis Davant - ENBATAk 60 urte - Décembre 1960 : je reviens d’Algérie après 27 mois de service militaire dans ce pays déchiré par une guerre de guérilla, avec des deux côtés une barbarie et une cruauté sans limites ; une guerre on ne peut plus sale ! Jeunes appelés, nous étions sensés maintenir l’ordre contre des bandits de grands chemins, les “fellagha”, en arabe “coupeurs de routes”.
La réalité se chargea vite de nous instruire : ce pays n’était pas le nôtre, ses habitants indigènes n’étaient pas Français. (...)
Jakes Abeberri, © Polina Jourdain-Kobycheva
Ulertu

Enbata, 60 ans d’existence (1/2)

Jakes Abeberri - ENBATAk 60 urte - 2020 sera la soixantième année de parution de ce journal. Deux de ses fondateurs continuent toujours d’y écrire. Au fil des publications mensuelles, nous questionnerons l’apport d’Enbata à la vie d’Iparralde, ce que sa vision et le projet qu’il véhicule ont pu changer dans différents domaines, tant sur le plan institutionnel qu’idéologique, culturel, économique, social ou écologique.
Jakes Abeberry donne ici le coup d’envoi de ce bilan et de cette réflexion. (...)
LaborariakErretreta
Iritzia

Le monde paysan bat en retraite

Maryse Cachenaut - Comparées à celles des autres régimes, les retraites des paysans sont particulièrement faibles.
Au-delà des difficultés humaines que cela engendre et des question de société que cela pose, les conséquences sont également redoutables pour la transmission des fermes et l’avenir d’une profession.(...)
“Quand ils auront coupé le dernier arbre, pollué le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson. Alors ils s’apercevront que l’argent ne se mange pas.”
Iritzia

Réformer vraiment les retraites

Txetx Etcheverry - Au moment d’entreprendre la réforme de notre système de retraite, il est nécessaire de considérer, avant les logiques budgétaires ou les comptes de la dette, la capacité limitée de notre planète.
Cette réforme structurelle n'en serait que plus équitable et permettrait d’enclencher une dynamique vertueuse pour la planète et la société. (...)
RetraiteSociété
Iritzia

Les enjeux de société derrière la réforme des retraites

Iruzkin 1
Xabi Larralde - Si l’argument financier ne peut tenir pour expliquer la réforme des retraites, une volonté de partage des richesses et de partage du travail permettrait en revanche d’équilibrer le système en augmentant par exemple les cotisations patronales, en réduisant le temps de travail, en accédant à une vraie parité hommes/femmes.
Le rapport actifs/retraités a été divisé par 2,3. Mais dans le même temps, le PIB par habitant a été multiplié par 3,4. Il n’y a donc pas, à ce jour, de problème systémique de financement des retraites. (...)
MichelEtchebest1
Iritzia

Versement transport, le bon choix de l’Agglo Pays Basque

Tribune Libre - Réélu pour un second mandat de maire de Mauléon, Michel Etchebest est un des acteurs majeurs de la première gouvernance unitaire de nos trois provinces d’Iparralde. Euskaldun, ancien président de l’Ikastola de Soule, il conforte la basquitude affichée de l’Agglo. Chef d’entreprise industrielle, ancien président d’Herrikoa, il incarne la volonté de développement économique de ce pays.
Il enrichit, avec cette contribution, la réflexion publique sur la mise en place du Versement Transport. (...)
  • Berripapera



  • Enbata sostengatu

    Kioskoetan

    Enbata sostengatu ! 40€-tarik goiti hilabete guziz zuen gutun ontzian Enbata aldizkaria lortuko duzue.

    Harpide zaitezte / Sostenga gaitzazue

  • Gaika

  • Hitz-gakoak

  • Bideoak

    bideoak