StopBure
Iritzia

Paradoxes et contradictions

Jakes Bortayrou - Deux faits d’actualité récents, l’évacuation de la ZAD de Bure et l’abandon du projet Sud Mines au Pays Basque Nord ont mis en lumière des défis majeurs liés à des questions environnementales. Dans le premier cas, c’est la question des déchets radioactifs qui est posée. Dans le deuxième, celles des technologies de la transition énergétique.
Voici l’importance vitale d’une bonne justice écologique. (...)

Tartaro
Tartaro

Tartaro s’est étonné…

Tartaro - ●●● pas tant que ça que Jean-Jacques Lasserre ait refusé d’aller à Arnaga le 3 mai pour ne pas accompagner ce mouvement “qui se poursuit en direction des idées nationalistes”.
Qui s’est aperçu qu’il n’était pas là ? (...)
Quim Torra avec Carles Puigdemont.
Ulertu

Le nouveau président catalan ne lâche rien (1/2)

Ellande Duny-Pétré - Elu par le parlement, Quim Torra nomme des ministres incarcérés ou en exil. Il maintient la pression sur l’Espagne qui s’enferre dans sa logique répressive bafouant les règles élémentaires de la démocratie. Le PNV apporte son soutien au gouvernement de Rajoy bien que le statut d’autonomie des Catalans soit suspendu.
Sous la menace du calibre 155 braqué sur sa tempe, le nouveau président ne gouvernera pas vraiment, mais il maintiendra vivant le message exprimé lors du référendum d’autodétermination. (...)
Le secrétaire
général du syndicat ouvrier
ELA, Txiki Muñoz.
Iritzia

Après ETA…

Alda! - Après la dissolution d’E.T.A., le secrétaire général du syndicat ouvrier ELA, Txiki Muñoz analyse les positions des camps en présence à Madrid et à Gasteiz.
Il en tire un certain nombre de conclusions à l’heure de définir quelle stratégie souverainiste on peut et on doit mettre en place en Pays Basque Sud. (...)
GizaKatea
Ulertu

Erabakimena, aldarri bizi guzien muinean

Enbata - «Giza katean denok dugu lekua, piztuta dauden aldarri guztien muinean hori baitago, erabakimena» dio Gure Esku Dago mugimenduaren bozeramaileetariko bat den eta ekainaren 10eko giza katera begira lanez lepo dabilen Jone Amonarriz-ek Tolosaldeko Intereneteko atarian.
Gure Esku Dago euskal herritarrak Euskal Herriaren etorkizun politikoaz erabakitzeko arloan aktibatze lanetan ari den dinamikako Zelai Nikolas kidearekin Enbata.Info-k egin elkarrizketa eta gero, hara hemen GED-en Giza Katearen berri eta datozen erronken hobeki ezagutzeko parada berri bat. (...)
Alternatiba2018-CP-PA3
Ulertu

Vivre le départ du Tour Alternatiba, en direct au Musée Basque

Enbata - Le mouvement Bizi! organise ce samedi 9 juin 2018 de 15h00 à 17h30 une retransmission en direct au Musée Basque du départ du Tour Alternatiba.
Au programme de cet évènement : retransmission en direct depuis Paris, exposition-photos sur le Tour Alternatiba 2015, animations… (...)
IrunatikBaionaraDenakDenakAlternatibara1
Ulertu

Alternatiben herria: Iruñatik… Baionara!

Enbata - Joan den larunbatean, ekainaren 2an, Euskal Herriko 6. Alternatiben Herria iragan dan Iruñeko erdigunean. Jende anitz bildu da Euskal Herriko Eskubide Sozialen Gutunak antolatu hitzaldi, mahai inguru tailer eta beste animazioetan.
Bazkari denboran, Iruñatik, Baionara, urriaren 6 eta 7an, denak 7.Alternatibara joaiteko deia luzatu dute parte hartzaileek, klimaren ordez, sistema aldatzea aldarrikatuz. (...)
Edgar Morin et Mariama Diallo, le parrain et la marraine d'Alternatiba 2018
Iritzia

Changer de voie, maintenant

Txetx Etcheverry - Grande fête à Bayonne les 6 et 7 octobre prochains pour accueillir l’arrivée du Tour Alternatiba 2018 qui partira le 9 juin de Paris, visitera 5 Etats européens et 200 territoires différents et parcourra 5.800 km.
L'objectif : la mobilisation internationale contre les causes de la déstabilisation du climat qui menace l’humanité et imaginer des alternatives concrètes au changement climatique. (...)
Lehendakari
Iritzia

Lehendakari

Jakes Abeberri - L'Edito du mensuel Enbata - "Ce pôle métropolitain Pays de Béarn est comme l’instrument d’un rééquilibrage territorial vis-à-vis de la Communauté d’agglomération Pays Basque”, telle est une partie du texte fondateur de l’institution béarnaise créée le 18 janvier 2018 par arrêté préfectoral. François Bayrou, maire de Pau, qui a été porté à la présidence, a rappelé en préambule la riche histoire du Béarn, État indépendant régi au XIIe siècle par les Fors de Béarn, fondements d’une démocratie unique en son genre à l’époque.
Ce nouveau pôle métropolitain regroupe sept des huit intercommunalités béarnaises et compte 327.154 habitants. Cette structure, prévue par la loi NOTRe, est une fédération d’intercommunalités qui ne perçoit pas l’impôt et dont le budget se nourrit de la contribution volontaire de ses membres. On voit ici les limites de l’exercice qui ne veut pas laisser aux seuls Basques la volonté d’une affirmation collective identitaire fondée sur une histoire et une culture singulières, mais refuse, par le choix d’une fédération d’intercommunalités existantes, l’intégration démocratique de toutes ses communes pour la gestion unique d’un destin commun. (...)