CongrèsMacron
Iritzia

Un singulier bazar

Martine Bisauta - Un marathon électoral s’achève et avec lui une époque qui voyait se succéder au pouvoir deux formations politiques et cela avec la régularité d’un métronome. L’heure n’est pas aux regrets, loin s’en faut, peut-être juste aux remords d’avoir attendu si longtemps. Si longtemps pour bousculer ce désordre trop bien établi qui a peu à peu consommé le désir de politique, qui nous a privés de débats d’idées, qui nous a assujettis à ces machines de conquête du pouvoir.
Brutalement la machine s’est enrayée sans que l’on en comprenne encore très bien les raisons et un grand ménage a eu lieu ébranlant les fondements même du régime. Nul ne peut dire ce qu’il en sortira mais toute une classe politique a disparu des écrans radars, sans grande secousse juste par la volonté des urnes, installant une Assemblée Nationale tout à fait particulière. Bien sûr il ne faut pas ignorer l’abstention impressionnante de ces derniers scrutins, mais elle participe aussi de la particularité de l’ensemble et les raisons en sont sûrement multifactorielles. (...)

Chagos
Ulertu

Un écrivain aux côtés des damnés de la terre

Enbata - C'est lorsqu'il revient pour la première fois à l'île Maurice en 1980, afin de rendre visite à sa tante, que Jean-Marie Gustave Le Clézio prend toute la mesure de la tragédie du peuple chagossien : l'exode forcé, l'exil organisé, la déportation méthodique d'une population de 4000 habitants, celle des habitants de l'archipel des Chagos, situé au coeur de l'océan-Indien, entre l'Afrique et l'Indonésie. Chassés de leurs îles, depuis la décision des Britanniques, prise en 1965, de permettre aux Etats-Unis d’installer une base militaire sur l’atoll de Diego Garcia, les Chagossiens furent contraints de partir pour Maurice et les Seychelles.
Issu d’une famille bretonne immigrée de l’Ile Maurice, écrivain dont l’oeuvre est traversée par le souci des populations minoritaire, J. M. G. Le Clézio mène depuis quelques années un combat pour le droit au retour de ce « peuple pacifique », dit-il, issu d’anciens esclaves venus d’Afrique de l’Est et qui, depuis le début des années 1970, errent dans les marges des villes mauriciennes. Une résolution portée par les Mauriciens et les Chagossiens, adoptée à l’Assemblée générales des Nations unies le 22 juin 2017, malgré l’opposition britannique et américaine —sans oublier «l’incompréhensible et scandaleuse» abstention de la France, regrette-t-il, relance la possibilité d’une reconnaissance du droit et de l’identité de ce peuple. (...)
Tartaro
Tartaro

Tartaro s’est étonné…

Tartaro - ●●● que la conseillère en sécurité du gouvernement basque, Estefanía Beltrán de Heredia, justifie que l’ertzaintza monolingue qui imposait l’espagnol aux visiteurs du parlement de Gasteiz n’a pu fréquenter un euskaltegi à cause de l’ETA.
Et le réchauffement climatique, c’est aussi la faute de l’ETA ? (...)
Elkartasun1
Ulertu

Elkartasun erauntsia EHZren alde!

Enbata - Azken egunetako eta asteburuko eguraldi txarraren gatik EHZ Festibalaren 3 egunak ostiraletik goiti bertan behera uztea erabakia izan da. Sostengu mezu eta ekitaldi erauntsiak asteburu osoa markatu du.
Antolatzaileek azpimarratu dute EHZ beti izan dela hiru eguneko festibal bat baino gehiago eta argi utzi dute dituen baloreetan oinarrituz, Euskal Herria Zuzenean elkarteak aitzina segitu behar duela, eta segituko duela... "bizirik, bat eginik eta geroari so indarrez beterik".
Formakuntza
Iritzia

Une semaine pour être plus efficace

Txetx Etcheverry - Bizi et la Fondation Manu Robles-Arangiz organisent une semaine de formation intensive du jeudi 13 au jeudi 20 juillet à Donibane Garazi. Elle s'adresse à celles et ceux qui à un degré ou à un autre travaillent à construire un Pays Basque en transition, une société alternative, plus solidaire et plus soutenable, une souveraineté réelle à tous les niveaux. Elle est ouverte aux animateurs-trices de groupes de travail, de campagnes et de structures diverses, aux bénévoles et permanent-e-s associatifs désirant approfondir leur propre formation et expérience.
L'objectif est de former des militant-e-s capables de maîtriser toutes les facettes de la dynamique militante, de la conception des stratégies à leurs déclinaisons opérationnelles, et aux tâches d'organisation qui le permettent. (...)
Otsofest
Ulertu

Otsokop-en lehen Otsofest-a!

Enbata - Otsokop kontsumitzaileen elkarteak gaur egun 400 kide pasa kondatzen ditu eta udaberri huntan denda edo epizeria bat ireki du Baionako San Izpiritu auzoan. Epizeria astean bi egunez irekia da eta kideek hor eros ditzazkete tokiko ekoizpenak, gehienak biologikoak eta prezio duinean. Hori posible da arartekolari guti baita ekoizle eta eroslearen artean eta ibilmoldea beren gain hartzen baitute kideek, bakoitzak hilabetean 3 ordu lan eginez kooperatiba gisa ari den elkartean. Otsokop epizeria baino gehiago da, kideen arteko harremanak laguntzen dituen leku bat, bestela kontsumitzeko parada eskainiz.
Jarraian, Kanalduderen erreportaia eta Joxet Otsokop kidearen zonbait ohar lagun, Otsokop-en ezagutza egiteko parada dugu, uztailaren 8an Otsofest-ean sakontzen ahalko dugunaena Baionako Gaztetxean 14:00etarik goiti.(...)
VoixdesSansEtat
Iritzia

La voix des sans État

Jakes Abeberri - L'Edito du mensuel Enbata - Trois députés nationalistes corses à l’Assemblée nationale. Cela est tout aussi exceptionnel que la vague Macron chamboulant l’édifice institutionnel français. Trois élus sur quatre circonscriptions corses, c’est presque un grand chelem, d’autant que le quatrième candidat abertzale a raté l’accès au second tour pour 13 voix.
Il y a là la traduction de la percée à l’élection de l’Assemblée territoriale du 13 décembre 2015 qui, avec 35,34% des voix, avait porté les abertzale unis à sa direction. Cette percée n’était pas le fruit d’un gain de voix, mais l’addition structurelle des deux familles patriotes corses, les indépendantistes, qui longtemps soutinrent la violence armée du FLNC et des autonomistes dont Edmond Simeoni fut l’historique leader. (...)
Mende erdia iragan berri da Enbata mugimendua sortu zenetik. Handik hona abertzaleen pisua %14ra heltzea ez da balentria bat.
Iritzia

Mirail faltsua

Eneko Bidegain - Enbata Hilabetekariko Sar Hitza - Jantzi dendetako mirailetako isla ez omen da zinezkoa: garen baino argalago erakusten omen gaituzte, arropa erosteko gogoa pizteko.
Mugimendu abertzaleak hauteskunde guztien emaitzak ospatzen ditu, beti aitzinekoak baino hobeak direlako. Frantziako azken bozetan ere bazuen balentriarik aski, Euskal Herria Bai bigarren indarra izatetik hurbil egon zelako, batez beste bozen %12 eskuraturik. (...)
Hauteskunde
Ulertu

Législatives en Pays Basque

Iruzkin 1
Enbata - L’abstention a été un peu moins forte en Pays Basque que dans l’ensemble de l’Etat français, qui a vu moins d’un électeur sur deux se rendre aux urnes lors du premier tour des législatives du 11 juin. Elle s’est encore aggravée au second tour. Malgré cela, le score d’Euskal Herria Bai (EHB) est en nette progression tant en voix, passant de 11.423 voix en 2012 à 12.665 voix en 2017, qu’en pourcentage, passant de 8,80% en 2012 à 10,42% en 2017.
A l’issue du premier tour, EHB est devenue la troisième force politique d’Iparralde, derrère la République en marche et Les Républicains. Suivent le PS avec 9,62%, la France Insoumise avec 9,01%, le FN 6,14%, les Verts 3,59%, le PC 1,75% et le PNV 1,17%. (...)