Trèves
Iritzia

Trêves de comptoir

Jean-Marc Abadie - Josette employée à l’office de tourisme de Biarritz et Beñat, ASH à l’hôpital de Bayonne, devisent entre cousins. Josette : Alors Beñat, quoi de neuf à l’hôpital ?
Beñat : Bof, l’hôpital se fout toujours autant de la charité que du service public. Les femmes qui restent moins de 48h après leur accouchement… Les vieux qu’on ne lève plus et qu’on ne douche qu’une fois par semaine voire par quinzaine, pas par absence de coeur et de conscience professionnelle mais par manque de bras et de jambes de soignants de la gériatrie… Une direction qui fait du zèle uniquement pour appliquer les directives hexagonales, le doigt sur la couture… C’est vraiment pas la joie ! Et toi à l’office du tourisme ? (...)

DosDeMayo
Tartaro

Tartaro s’est étonné…

Tartaro - ●●● qu’une journaliste de T.V. Madrid ait présenté le "dos de Mayo" comme le soulèvement des madrilènes contre les troupes de Franco.
Rendons aux français ce qui appartient à Napoléon ! (...)
Nafarroa
Iritzia

Nafarroa arragoa… Borroka toki ekaitzez betea

Xabi Larralde - Joan den maiatzeko udal eta foru hauteskundeek duela lau urte abiatu aldakuntza geldiarazi dute Nafarroa Garaian. Eskuineko alderdi espainolistak eta PSN alderdia indarberriturik atera dira, abertzale eta ekertiarren kaltetan. Iruñea galdua eta foru gobernua eskuina edo alderdi sozializtaren eskuetan uztekotan.
Hara jarraian egoeraren azterketa eta zonbait kezka. (...)
Trois dirigeants catalans exilés à Bruxelles : Clara Ponsati, Carles Puigdemont et Toni Comin. Les deux derniers, élus députés européens, ont été interdits d’entrée au Parlement européen.
Ulertu

Foire d’empoigne

Ellande Duny-Pétré - Les élections des maires et des présidents de régions confirment le résultat des scrutins du 26 mai. Pour limiter la casse, la droite espagnole s’allie avec l’extrême droite Vox. Le PSOE obtient des institutions européennes et des tribunaux la mise à l’écart des députés indépendantistes catalans exilés ou incarcérés. En Navarre, les socialistes veulent évincer la droite en s’alliant avec Geroa Bai, sans demander son soutien à EH Bildu.
Le premier ministre espagnol tente de ne pas dépendre des indépendantistes catalans et basques pour obtenir une majorité au parlement. Une alliance avec Ciudadanos n’est pas exclue. Le vote de trois conseillers proches de Manuel Valls, empêche ERC de diriger Barcelone. (...)
Xistor
Elkartasunak

Bakeari aukera guziak eman!

Enbata - Bakegileen "Bakeari aukera guziak eman! Frédéric "Xistor" Haramboure askatu! petizioak jada 4400 izenpedura gainditu ditu.
Lagundu izenpedura gehiago lortzen. Izenpetu eta izenpearazi. (...)
CollectivitéEuropéennedAlsace
Ulertu

Un statut pour l’Alsace

2 Iruzkin
Nikolas Blain - Eclairage sur le processus conduisant au débat législatif créant la “Collectivité européenne d’Alsace”.
Cette terre fut tragiquement disputée durant des siècles par la France et l’Allemagne, sa population alternant les nationalités, l’Alsace demeure marquée par le Concordat, un droit local et récemment un referendum spécifique. Enfin, la République reconnaît l’Alsace unifiée ! (...)
Le ministre de l'Education a très sérieusement affirmé que les élèves des écoles "immersives" - dans lesquelles tous les cours ont lieu en langue régionale - risquaient "d'ignorer la langue française ."  Cliquer sur l'image pour lire l'article complet :  Langues régionales Quand Blanquer s'égare de Michel Feltin-Palas,
Iritzia

Climat de tension relevant plus d’une posture idéologique du gouvernement

Tribune Libre - EUSKAL KONFEDERAZIOA - A chaque préparation de rentrée, interrogations et négociations sont monnaie courante. Mais malgré le caractère récurrent de celles-ci, certaines préparations se font de manière plus apaisée que d'autres. Ainsi, le climat plus que tendu de ces derniers mois est directement lié à l'attitude du gouvernement actuel et les difficultés rencontrées relèvent plus d'une posture idéologique qu'à des considérations d'ordre pédagogique ou économiques.
Un changement majeur s'est produit depuis l'adoption en 2005 par l'OPLB du premier projet de politique linguistique à l'échelle du Pays Basque nord : si dans un premier temps la plus grande partie du projet était centrée sur la transmission de la langue, petit à petit l'usage et la motivation se sont imposés comme des domaines à traiter simultanément. La Communauté du Pays Basque a bien intégré ce besoin d'équilibre entre ces trois piliers de la politique linguistique, comme le montre le contenu de son projet adopté en juin 2018. Mais à quoi bon penser des stratégies et projets visant à un plus grand usage de la langue si l'on ne pérennise pas les avancées obtenues au niveau de la transmission par l’école,... (...)
Près de 5000 personnes ont défilé de la grande plage de Biarritz à la place Ste Eugénie, le vendredi 7 juin. A travers le son des tambours et des chants, la revendication du système immersif et le message de Seaska ont retenti jusqu’à Paris.
Iritzia

Si on généralisait l’enseignement immersif de l’euskara à l’école maternelle ?

Rémi Rivière - Le Conseil de développement et la Communauté d’agglomération montent au créneau pour l’euskara.
Aujourd’hui, un enfant d’Iparralde sur deux est en système immersif ou bilingue dès la maternelle. Généraliser l’offre, c’est pour le moins répondre à la demande. Généraliser la pratique, c’est revigorer la langue. (...)
Tartaro
Tartaro

Tartaro s’est étonné…

Tartaro - ●●● qu’après avoir allumé la mèche au Pays Basque, Bizi! voit le décrochage du portrait de Macron se propager à l'ensemble de l’hexagone...
Bizi! n'a jamais pu l’encadrer… (...)