Jakes Bortayrou

Jakes Bortayrou

Helduen euskalduntze alorreko langilea, BATERAko kidea eta Abertzaleen Batasuneko militantea.

Crash test

La plupart des analystes considèrent aujourd'hui qu'on assiste à une crise du régime issu de la transition post-franquiste et même au-delà, une crise d'identité de l'Etat espagnol.

Il y a une dimension historique du moment. Il y aura un avant et un après la “crise” catalane. (...)


Minority report

Duela hamabost urte Steven Spielberg-ek egindako filma hartan, 2054ko urteko poliziak krimenak burutu aintzin detektatzen zituen eta soilik haien xedearengatik jendeak atxilotzen eta justiziak kondenatzen. Zientzia fikzio hutsa?

Legebiltzar frantsesa eztabaidatzen ari den Barne seguritate legea aztertuz argitasunak. (...)


Front social

Après un très long cycle électoral à rebondissement le nouveau président a entamé la réalisation de son programme en commençant, à l'opposé de la tactique de son prédécesseur, par les mesures les plus impopulaires comme la réforme du code du travail.

Si la mobilisation est incertaine, elle reste à construire et il en va de la responsabilité de chacun-e. Au Pays Basque Nord, un Front social est en voie de constitution pour fédérer les énergies, aider à la convergence des luttes et participer à la construction d’un rapport de forces. Basques, abertzale, porteurs/euses d’un projet d’émancipation sociale, tenons notre place et rendez-vous dans la rue le 12 septembre.(...)


Euskal Elkargoa eta Gaskoiak

Iragan hauteskunde kanpaina kari EH Bai-k Bardozen antolatu duen bilkura publiko batean gogoeta interesanteak eginak izan dira gaskoi jende eta hizkuntzari buruz.

Bilkura hartan entzundakoak zer pentsa emaiten du eta abertzaleek gaia serioski hartzeko interes zuzena badugu. (...)


Vote utile

En quoi le vote Euskal Herria Bai peut-il être utile aux habitants d'Iparralde ?

La question mérite d'être posée et la réponse argumentée aussi bien en direction des abertzale souvent tentés par l'abstention que de tous ceux et celles qui nous regardent avec sympathie sans franchir le pas et particulièrement dans cette séquence électorale française ouverte fin 2016 avec les primaires où chacun-e a agi en suivant plutôt ses défiances que ses préférences. (...)


8ko burutazioak

Justizia iragankorrean, biktima guzien aitortza egin behar da, demagun Hego Afrikan bezala. Bainan Euskal Herriko gatazkak utzi dituen biktima oro berdinak direa?

Erahilak, torturatuak, desterratuak, denak biktimak. Baina askoren iritzietan ez denak berdinak.


Quel avenir pour Batera?

Sans la mobilisation des forces sociales et d’une partie de la classe politique au sein de Batera, un début de mise en oeuvre d’une reconnaissance institutionnelle d’Iparralde sous la forme d’une communauté d’agglomération unique aurait-il été gagné?

La création d’une entité institutionnelle Pays Basque avec des compétences va ouvrir d’autres enjeux, non plus sur les outils, mais sur les politiques linguistiques, agricoles, de formation, d’aménagement et autres à définir et à mener sur le territoire.


2017ko Aberri Eguna

Urte hastapen hontan, Iparraldeko herri elkargoaren sortzea lorpen haundia izan da, aspaldi danik eskatzen dugun ezagupen instituzionalaren nolabaiteko lehen urratsa. Bainan nihundik ere abertzaleen helburu eta eginbidearen jomuga. Askoz ere urrunago joan nahi dugu. Urrunago joan nahi dugunez, deplauki azaldu behar dugu eta jendea konbentzitzen segitu. Urrunago joan nahi dugunez, gure buruarengan konfiantza indartu behar dugu eta euskal bidea hartzeko herritarren gogoa piztu eta hedatu.

Ez ote dugu aurten Iparraldean Aberri eguna kari agerpen politiko eta mobilizazio indartsua antolatzen ahal, militante belaunaldi desberdinak elkartzeko, borroka alor eta aldarrikapen sektorialak gurutzatzeko, elkarri indarrak emaiteko ? (...)


Revenu universel fausse bonne idée ?

La primaire de la gauche à mis sur le devant de la scène le revenu universel, mesure phare de Benoît Hamon.

Beaucoup y ont vu une bonne nouvelle, remettant les questions sociales au centre du débat dans une campagne annoncée sur la sécurité et les questions d’identité. D’autres ont hurlé à l’utopie irresponsable soulignant l’incapacité du candidat de proposer un financement de sa mesure ou dénonçant l’immoralité de donner à tous y compris à “madame Bettencourt”. (...)