La voie institutionnelle

Jakes Abeberri - L'Edito du mensuel Enbata - Après la Corse et son statut particulier actuellement géré par les nationalistes corses, c’est l’Alsace qui se met en route en utilisant les voies offertes, même étroites, par la République.
La nouvelle gouvernance d’Emmanuel Macron, si elle emporte davantage l’opposition des élus locaux, offre cependant une instance spécifique où peuvent se construire de nouvelles politiques territoriales, la Conférence nationale des territoires. Iparralde et ses élus favorables aux thèses de Batera doivent s’y intéresser davantage. (...)

Contradictions1

La vague populiste !

Martine Bisauta - Au moment où la planète connait des évolutions climatiques préoccupantes qui nécessiteraient des gouvernements conscients des enjeux et capables de prendre les décisions qui s’imposent, ce sont des individus pratiquant des discours faciles et dangereux qui raflent la mise !
Si le discours dominant devenait celui d’une économie “décarbonnée” et relocalisée, du soutien aux énergies renouvelables, des communs qui privilégient la valeur d’usage et qui ont été très présents par le passé, de la sécurité alimentaire et sanitaire, du lien social, de l’aide aux pays les plus vulnérables… on pourrait alors imaginer que la politique a encore du sens ! (...)
Hartza

Hartz eta hatz

Andde Sainte-Marie - Frantziako ekologia ministeritzak bi hartz eme Eslobeniatik Pireneetarat ekartzeak hartu erabakiak, behin berriz, hautsak harrotu ditu Biarnoko ardi hazleen munduan.
Eskualdeko hautetsi gisa, problematikaren goiti beheitiak hurbiletik ezagutzen ditut. Zergatik ez dira, erabaki hori hartu aitzin, eragile guziak mahai baten inguruan ados jartzeko gai izan? Hona hemen zonbait arrazoin. (...)
ExtremeUrgence

Extrême urgence !

Jean-Louis Davant - La démission de Nicolas Hulot pose un problème de fond qui ne peut plus attendre : celui de la nécessaire transition écologique, très difficile à réaliser dans une économie libérale dont la loi fondamentale est le “toujours plus”, avec l'exploitation des ressources jusqu'à l'épuisement, le gaspillage des produits pour assurer leur renouvellement, et l'accumulation de leurs déchets.
Le fond de l'affaire, au delà des disputes égotiques du village gaulois, c'est que le système économique actuel n'est plus soutenable dans sa fuite en avant. Si on le laisse faire, il entraînera l'humanité dans sa faillite. Il nous faut changer de direction sans attendre un mythique grand soir, ni monter à l'assaut de leur ligne Maginot : la contourner par des initiatives à notre portée, ouvrir des alternatives à l'échelle humaine. (...)
EUROPEAN-PROGRAMME-FOR-MIGRATION-_

Europar Batasuneko kronikak (1)

Tribune Libre - Argitxu ETXANDI - Hurbiltzen ari diren Europarlamentuko hauteskundeek garrantzi berezia ukanen dute, datozen urteetarako zein nolako Europa izanen den laster marraztu beharko baitute Europa kudeatzen duten erakunde guziek.
Hara jokoan dauden erronkak. (...)
MichelEtchebest1

Versement transport, le bon choix de l’Agglo Pays Basque

Tribune Libre - Réélu pour un second mandat de maire de Mauléon, Michel Etchebest est un des acteurs majeurs de la première gouvernance unitaire de nos trois provinces d’Iparralde. Euskaldun, ancien président de l’Ikastola de Soule, il conforte la basquitude affichée de l’Agglo. Chef d’entreprise industrielle, ancien président d’Herrikoa, il incarne la volonté de développement économique de ce pays.
Il enrichit, avec cette contribution, la réflexion publique sur la mise en place du Versement Transport. (...)
www.eitb.eus/eu/irratia/euskadi-irratia/programak/faktoria/osoa/5909878/idoia-mendiak-salvini-eta-le-penekin-alderatu-ditu-egibar-eta-iriarte/

Idoia Mendiak Salvini eta Le Pen-ekin alderatu ditu Egibar eta Iriarte

Jakes Lafitte - Joan den astean Bruselara joan dira Maialen Iriarte EH Bilduko bozeramalea eta Joseba Egibar jeltzalea Euskal Herriko arazoa eta herri eskubideaz mintzatzeko.
'Irudi txarra ematen du EAJk eta EH Bilduk Europan estatus berria aurkezteak' dio Idoia Mendiak, Salvini eta Le Pen bezala, nazionalismoak orohar etorkizunaren eta europear proiektuaren aurkakoak direla erranez, arazo zailentzat erantzun errazak planteatzen dituztelako. (...)
Le mausolée du Valle de los Caídos abrite aussi les dépouilles de près de 34 000 nationalistes et républicains.

Un spectre clivant

Anne-Marie Bordes - Pedro Sanchez est le premier chef de gouvernement espagnol à avoir osé briser “le” tabou de l’ère post-franquiste.
Une démarche qui rappelle aussi la requalification du Palais d’Aiete à Donostia, maison de la paix et des droits de l’Homme après avoir été la demeure estivale du dictateur. (...)
DeRugy

On a gagné !

Xipri Arbelbide - Ça y est ! On a gagné ! J’avais bien écrit qu’il n’y aurait aucun problème pour remplacer Nicolas Hulot à l’écologie. Ça s’est fait en un tour de main. Et le nouvel élu, un écologiste vrai de vrai, s’est mis tout de suite au travail : il est venu rendre visite aux bergers Pyrénéens avec la bonne nouvelle : deux nouveaux ours vivront en leur compagnie. Huit jours après les plantigrades galopaient sous les hêtres. Les écolos parisiens ont sablé le champagne. Voilà réglé un problème essentiel pour l’avenir de la planète.
Avant l’arrivée des ours, nous apprenions que pour la première fois de son histoire, le Pic du Midi venait de passer plus de cent jours sans gel ! Mais la nouvelle n’est pas encore rendue à Paris. Ça chauffe ! La disparition de nos derniers glaciers est prévue pour 2050-2070. (...)