Bayonne : Le Front de Gauche contre l’eusko ?

PrintFriendly and PDF
Bayonne-Baiona

Serge NOGUES, Henri ETCHETO, Jean-René ETCHEGARAY et Jean-Claude IRIART, 4 candidats à la mairie de Bayonne signant le Pacte de Bizi!  lors de la soirée “Pays Basque en Transition” du mercredi 12 mars 2014

La liste “L’Humain d’abord” conduite par Serge Nogues a bien signé le Pacte de transition énergétique de Bizi, mais pas dans sa totalité…

La proposition “Devenir acteur de l’eusko” qui a pourtant été reprise à leur compte par les listes Etchegaray, Etcheto et Iriart, n’a pas eu les faveurs de la liste bayonnaise labellisée Front de Gauche.

Cette dernière, composée par des membres de la Gauche anticapitaliste, du Parti de Gauche et de la Fase est donc prête à s’affronter au capitalisme mais pas à utiliser une autre monnaie que l’euro. Ces militants altermondialistes se disent volontaires pour combattre la globalisation et les délocalisations mais pas pour appuyer dans leur commune la première monnaie locale complémentaire de l’Etat français…

On aurait donc trouvé sur Bayonne plus jacobins qu’Etcheto et le PCF, fallait oser…

Dans une ville où plus de 100 commerces de proximité acceptent l’eusko comme moyen de paiement quotidien. Les électeurs apprécieront.

Pour se rassurer, on peut toujours se dire qu’il y a pire… La liste Sylvie Durruty, UMP canal historique, n’a quant à elle signé aucune des 8 mesures du Pacte de transition.