HE

Quand Henri Etcheto dérape

Iruzkin 1
Txetx Etcheverry - Depuis bientôt 15 ans, je n'interviens jamais dans les campagnes électorales pour respecter l'indépendance politique des structures dans lesquelles je travaille (en l'occurrence un syndicat ouvrier) ou dans lesquelles je milite bénévolement (notamment en faveur du climat et de l'écologie). Malgré de nombreuses et régulières demandes, je n'ai donc jamais exprimé publiquement mon soutien à telle ou telle liste, ni d'ailleurs mon opposition à tel ou tel candidat.e.
L'article de "Bayonne ville ouverte", liste menée par Henri Etcheto, dans le magazine municipal de Bayonne m'oblige aujourd'hui à sortir de cette réserve. Ce texte diffamatoire me vise en effet personnellement, sans toutefois avoir le courage de me citer. J'y réponds ici longuement pour être le plus précis et le plus complet possible. (...)

Feminista

L’association féministe PAF! fête ses 10 ans

Enbata - Pour le 10è anniversaire de l'association PAF un livre bilingue basque-français, "Généalogie du féminisme au Pays Basque Nord", sera publié sur l’histoire des groupes féministes passés et actifs en Pays Basque nord.
A cette occasion, une campagne de dons a été mise en place pour financer l'édition du livre et l'exposition photographique et sonore "Féministe ! Feminista !" qui se tient au Musée Basque de Bayonne. (...)
Kristian Etchetto, Herritarrekin-eko kide zonbaitetaz inguratua zerrendaren aurkezpen-prentsaitzinekoan.

Herritarrekin, Hazparneko alternatiba abertzale, ezkertiar eta ekologista

Enbata - 2020ko Hazparneko Herriko Etxeko hauteskundeetara, Herritarrekin zerrenda abertzale, ezkertiar eta ekologista aurkeztuko da. Haren xedeetan, besteak beste,“herria epe luzera begiratuz eta herritar guziak kontutan hartuz eraikitzea“ eta Hazparne Euskal Herrian denez “Euskal Herriko beste herri guziekin etorkizun politiko, ekonomiko, soziala eta kulturala eraikitzeko askatasuna aldarrikatzea“.
Hona Kristian Etchetto-k, Herritarrekin zerrenda buruak Enbataren galderei luzatu dizkien erantzunak. (...)
Dysnélandisation

“Disneylandisation”

Peio Etcheverry-Ainchart - Après Halloween, dont nos jeunes raffolent, on a échappé, pour le moment à Thanksgiving et difficilement à Black fridays. Désolante dérive vers “l’American way of life” accompagnée par les animateurs de ce pays.
D’ici que pour nous protéger du CO2 on ne décarbonise Olentzero…(...)
1IzanBaionaIruna

Izan en ligne

Enbata - L’action du collectif abertzale autogestionnaire Izan marqua la relance d’un abertzalisme essoufflé, à l’aube des années 80 en Iparralde. Izan développa une façon nouvelle d’agir en politique. Durant les quelques années de sa brève existence, il privilégia le travail auprès de la société civile en mettant en oeuvre plusieurs chantiers: Hemen Herrikoa et le plan 1.500 emplois, création d’un département Pays Basque, Fédération culturelle Ereileak, jumelage Baiona-Iruña, et candidatures aux élections municipales avec Herritarki.
Le Pays Basque était à libérer de ses chaînes, mais il fallait d’abord le construire: hiaurek egiten bauk, baliatuko zauk! (...)
Convention

Démocratie directe aujourd’hui

Jakes Abeberri - L'Edito du mensuel Enbata - Passant sous les faisceaux des projecteurs braqués sur une actualité sociale et politique agitée, une expérience de démocratie directe, à l’échelle de l’Hexagone, se déroule au Conseil économique, social et environnemental à Paris depuis début octobre jusqu’à mi-janvier 2020. La “Convention citoyenne pour le climat” est composée de 150 Français tirés au sort de manière à représenter l’ensemble de la société.
Durant six longs week-ends, leur travail, par ateliers et plénières est accompagné par deux personnalités, Thierry Pech, directeur de la fondation Terra Nova et Laurence Tubiana, présidente de la Fondation européenne pour le climat. S’il est encore trop tôt pour juger du succès de la Convention citoyenne pour le climat, les premiers mois de l’an prochain permettront d’en mesurer son impact réel car, comme s’y est engagé le président Macron lors de sa conférence de presse du 25 avril dernier en conclusion du Grand débat national, ses recommandations seront soumises, sans filtre, c’est-à-dire sans intervention du gouvernement, soit par un vote du Parlement, par referendum ou application réglementaire directe. (...)
UrakMugitzen

Urak mugitzen

Eneko Bidegain - Enbata Hilabetekariko Sar Hitza - Berriki aurkeztu dute Ehun izeneko mugimendu bat, Euskal Errepublika helburu duena eta 2020ko otsailaren 15ean euskal errepublikaren eguna ospatuko duena Euskal Herriko hainbat lekutan. Egun batzuk geroago, gazte mugimendu berri batek egin zuen agerraldia: Jargi.
Ez dira azken urteetan agertu diren ekimen bakarrak; bertze talde franko ere biltzen da ezker-eskuin, beren gogoetak egiteko edo proposamenak lantzeko. Talde bakoitzak bere irakurketa dauka, eta batzuk kontrajarriak izan litezke, baina horrek guztiak erakusten du, aski isilik eta diskrezioz bada ere, Euskal Herriko herritar batzuk gogoeta sakonetan ari direla eta bide berriak urratzeko proposamenak lantzen dituztela. (...)
Molac

“Il est temps de mettre en place des politiques linguistiques de préservation et de promotion”

Tribune Libre - Environ 500 personnes ont manifesté samedi 30 novembre à Paris à l’appel du Collectif “Pour que vivent nos langues”, dénonçant “une mauvaise volonté de l’Etat, derrière des apparences et des discours convenus.”
Le député breton Paul Molac, qui a fait de la promotion des langues régionales son combat au sein du Parlement, dresse un état des lieux des perspectives au sein de l’Europe, de l’Etat français et des territoires. (...)
Adriana Lastra (PSOE) et Gabriel Rufián (ERC)

Contraints de négocier avec les indépendantistes

Ellande Duny-Pétré - Aux élections législatives anticipées du 10 novembre, le score des deux partis de gauche espagnols, Podemos et PSOE arrivé en tête, a baissé. Il devance à peine celui de la droite et n’atteint pas la majorité absolue.
Constituer une majorité gouvernementale suppose donc un passage obligé: négocier avec les souverainistes catalans. Une première rencontre officielle a déjà eu lieu. Avant même d’être constitué, le gouvernement espagnol paraît déjà affaibli et difficilement viable à moyen terme. (...)