“Nous n’allons pas accepter la condamnation à mort des prisonniers détenus !”

2020-09-19Bakegileak

ARTISANS DE LA PAIX

Condamnation jusqu’à la mort ? 30 ans ça suffit ! Le 19 septembre prochain, nous appelons la population à participer à une grande journée de mobilisation, dans la diversité, de la solidarité et la détermination. Voici le programme détaillé.

Nous avons déjà eu l’occasion de le dire, 2020 sera une année particulière pour notre processus de paix :

Concernant la question des prisonniers et les rencontres avec le gouvernement français : deux thèmes de discussion avaient été retenus.

Premièrement : la fin des mesures d’exception et l’application du droit commun. Deuxièmement : l’adaptation du droit commun au processus de paix, selon la méthode appliquée dans le monde entier, dans tous les processus de sortie de conflit, par la mise en place d’une justice transitionnelle. En effet, la prison n’est pas compatible avec le vivre ensemble au moment alors que les armes se sont tuent depuis 10 ans, que l’organisation ETA est désarmée depuis 3 ans et que cette organisation s’est dissoute depuis 2 ans

Le premier point a fait l’objet de grandes avancées, même s’il n’a pas été complètement épuisé. Cela fait trop de temps que le processus stagne !  Nous traversons un moment difficile. La mort d’Igor Gonzalez Solar nous rappelle tristement la gravité de la situation actuelle. Comme nous l’avons déjà fait savoir, cette mort aurait pu être évitée.

Plus le temps passe, plus les risques s’aggravent. C’est aussi la situation dans les prisons françaises, à cause de l’attitude provocatrice de certains procureurs .

Et que l’on ne vienne pas nous justifier pas cela, en mettant en avant l’indépendance de la justice ! Argument que nous jugeons irrecevable ! La faute en revient au gouvernement ! S’il le souhaite, celui-ci peut donner les instructions nécessaires. Nicole Belloubet, ex-Ministre de la justice, déclarait récemment sur un média public : « Dans notre système français, disait-elle, c’est un système hiérarchisé pour les procureurs. (…). Le gouvernement détermine la politique de la nation donc la politique pénale. C’est moi qui détermine la politique pénale sous l’autorité du Premier ministre, (…) et donc je peux donner des instructions générales aux procureurs généraux qui ensuite les répercutent. » C’est ce que nous demandons : une instruction générale adressée aux procureurs, qui prend acte du changement intervenu au Pays Basque avec le désarmement et la dissolution de l’ETA, la volonté citoyenne de créer les conditions de paix définitive, et donc l’absence de risque de récidive.

Condamnation jusqu’à la mort ? 30 ans ça suffit ! Une journée de mobilisation

D’importants rendez-vous nous attendent ces prochaines semaines : le 24 septembre sera rendu le jugement relatif à l’audience d’appel à libération conditionnelle concernant Jakes Esnal. Ce jour-là également, aura lieu l’audience en appel de la mise en liberté conditionnelle concernant Frédéric « Xistor » Haranboure. Jon Kepa Parot quant à lui, a présenté une 6e demande de liberté conditionnelle. Les voies judiciaires nous apporteront-elles la preuve qu’elles sont épuisées ? Si cela est avéré, seule demeurait possible la voie politique. Nous en tirerons toutes les conclusions.

Le désarmement n’a pas été réalisé pour que tout s’arrête à mi-chemin !

Nous n’allons pas laisser le processus pourrir !

Nous n’allons pas laisser bégayer l’histoire !

Nous n’allons pas accepter la condamnation à mort des prisonniers détenus !

Paris et Madrid, doivent coûte que coûte, emprunter le chemin de la paix. MAINTENANT !

Le 19 septembre prochain, nous appelons la population à participer à une grande journée de mobilisation, dans la diversité, de la solidarité et la détermination.

 

Le programme :

11-13 heures : mobilisations locales sur l’ensemble du territoire du Pays Basque Nord

12h30-14h30, opérations escargot, en 3 colonnes :

Au départ de Mauléon, St-Jean Pied de Port et Hendaye

14h30-15h30 Point de convergence. Rassemblement de masse devant la sous-préfecture qui sera le point culminant de la journée.

Soutenez Enbata !

Indépendant, sans pub, en accès libre, financé par ses lecteurs
Faites un don à Enbata.info ou abonnez-vous au mensuel papier

Enbata.info est un webdomadaire d’actualité abertzale et progressiste, qui accompagne et complète la revue papier et mensuelle Enbata, plus axée sur la réflexion, le débat, l’approfondissement de certains sujets.
Les temps sont difficiles, et nous savons que tout le monde n’a pas la possibilité de payer pour de l’information. Mais nous sommes financés par les dons de nos lectrices et lecteurs, et les abonnements au mensuel papier : nous dépendons de la générosité de celles et ceux qui peuvent se le permettre.
« Les choses sans prix ont souvent une grande valeur » Mixel Berhocoirigoin
Cette aide est vitale. Grâce à votre soutien, nous continuerons à proposer les articles d'Enbata.Info en libre accès et gratuits, afin que des milliers de personnes puissent continuer à les lire chaque semaine, pour faire ainsi avancer la cause abertzale et l’ancrer dans une perspective résolument progressiste, ouverte et solidaire des autres peuples et territoires.
Chaque don a de l’importance, même si vous ne pouvez donner que quelques euros. Quel que soit son montant, votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer notre mission.
Faites un don ou abonnez vous à Enbata : www.enbata.info/articles/soutenez-enbata

  • Par chèque à l’ordre d’Enbata, adressé à Enbata, 3 rue des Cordeliers, 64 100 Bayonne
  • Par virement en eusko sur le compte Enbata 944930672 depuis votre compte eusko (euskalmoneta.org)
  • Par carte bancaire via système sécurisé de paiement en ligne : paypal.me/EnbataInfo
  • Par la mise en place d’un prélèvement automatique en euro/eusko : contactez-nous sur [email protected]

Pour tout soutien de 40€/eusko ou plus, vous pourrez recevoir ou offrir un abonnement annuel d'Enbata à l'adresse postale indiquée. Milesker.

Si vous êtes imposable, votre don bénéficiera d’une déduction fiscale (un don de 50 euros / eusko ne vous en coûtera que 17).

Enbata sustengatu !

Independentea, publizitaterik gabekoa, sarbide irekia, bere irakurleek diruztatua
Enbata.Info-ri emaitza bat egin edo harpidetu zaitezte hilabetekariari

Enbata.info aktualitate abertzale eta progresista aipatzen duen web astekaria da, hilabatero argitaratzen den paperezko Enbata-ren bertsioa segitzen eta osatzen duena, azken hau hausnarketara, eztabaidara eta zenbait gairen azterketa sakonera bideratuagoa delarik.
Garai gogorrak dira, eta badakigu denek ez dutela informazioa ordaintzeko ahalik. Baina irakurleen emaitzek eta paperezko hilabetekariaren harpidetzek finantzatzen gaituzte: ordaindu dezaketenen eskuzabaltasunaren menpe gaude.
«Preziorik gabeko gauzek, usu, balio handia dute» Mixel Berhocoirigoin
Laguntza hau ezinbestekoa zaigu. Zuen sustenguari esker, Enbata.Info artikuluak sarbide librean eta urririk eskaintzen segituko dugu, milaka lagunek astero irakurtzen segi dezaten, hola erronka abertzalea aitzinarazteko eta ikuspegi argiki aurrerakoi, ireki eta beste herri eta lurraldeekiko solidario batean ainguratuz.
Emaitza oro garrantzitsua da, nahiz eta euro/eusko guti batzuk eman. Zenbatekoa edozein heinekoa izanik ere, zure laguntza ezinbestekoa zaigu gure eginkizuna segitzeko.
Enbatari emaitza bat egin edo harpidetu: https://eu.enbata.info/artikuluak/soutenez-enbata

  • Enbataren izenean den txekea “Enbata, Cordeliers-en karrika 3., 64 100 Baiona“ helbidera igorriz.
  • Eusko transferentzia eginez Enbataren 944930672 kontuan zure eusko kontutik (euskalmoneta.org-en)
  • Banku-txartelaren bidez, lineako ordainketa sistema seguruaren bidez: paypal.me/EnbataInfo
  • Euro/euskotan kenketa automatikoa plantan emanez: gurekin harremanetan sartuz [email protected] helbidean

40€/eusko edo gehiagoko edozein sustengurentzat, Enbataren urteko harpidetza lortzen edo eskaintzen ahalko duzu zehaztuko duzun posta helbidean. Milesker.
Zergapean bazira, zure emaitzak zerga beherapena ekarriko dizu (50 euro / eusko-ko emaitzak, 17 baizik ez zaizu gostako).