Le combat de Mixel entre justice et résilience

Michel et deux de ses avocats, Joseph Montier et Jean-René Etchegaray lors du procès de Laborantza Ganbara au tribunal de Bayonne (© Angela Mejias)
Michel et deux de ses avocats, Joseph Montier et Jean-René Etchegaray lors du procès de Laborantza Ganbara au tribunal de Bayonne (© Angela Mejias)

Jean-René Etchegaray, Président de la Communauté d’Agglomération Pays Basque
Qui aurait parié sur l’issue des nombreuses actions engagées par l’Etat contre Euskal Herriko laborantza ganbara et Mixel Berhocoirigoin, qui en fut son charismatique président et fondateur ? Mais personne ne pouvait douter de la force d’engagement de Mixel et de sa ténacité pour vaincre. L’histoire dira que l’issue de ce combat aura été décisif, au-delà de la question posée pour le monde agricole, sur la reconnaissance institutionnelle d’Iparralde.

Lorsque les statuts d’une association dénommée “Euskal Herriko laborantza ganbara” sont déposés en janvier 2005, le préfet y voit un “casus belli”. Chacun avait compris que pour l’Etat, le périmètre de l’association créée inquiétait bien plus que son objet. Sans plus tarder, le préfet dépose plainte pour demander au juge d’illégaliser l’association qui, a ses yeux, usurpait les missions de la Chambre d’Agriculture départementale. Mixel est également poursuivi à titre personnel et encourt une peine d’emprisonnement d’un an. Le 29 janvier 2009, le tribunal correctionnel relaxait Mixel, en considérant que la Chambre d’Agriculture départementale ne détenait “aucune exclusivité”(sic) dans ses missions. Sur le choix de dénommer l’association en euskara, le juge préfère renvoyer l’Etat à la lecture de l’article 2 de la Constitution (déjà célèbre) posant en principe que “la langue de la République est le français”, ce principe ne l’autorisant pas à traduire le terme de “ganbara”, dont l’académicien Jean Haristchelar viendra dire à la barre du tribunal qu’elle avait de multiples acceptions… L’Etat fera appel mais la Cour viendra confirmer le jugement et rejeter cet appel le 6 mai 2010. Pour priver EHLG de toute chance de survie, l’idée vint alors au fisc de lui contester l’habilitation à recevoir des cotisations et dons fiscalement déductibles. Cette deuxième salve n’atteindra pas son objectif. Car ni le tribunal administratif, ni la Cour, pas plus que le Conseil d’Etat ne suivirent le raisonnement du fisc, ce qui permit à EHLG de recevoir des dons d’une société civile qui n’a jamais manqué de la soutenir. Au-delà des arguments avancés devant le tribunal, c’est la justesse du combat de Mixel qui a convaincu ses juges. Son humanisme exigeant et résilient se retrouve dans nombre de ses écrits. “La force du mouvement d’EHLG, disait-il, c’est de prendre racine dans le substrat paysan et qu’il le dépasse pour être un vrai mouvement social. De même qu’il l’enracine dans la terre basque, il dépasse le Pays Basque. Il est la traduction locale de l’universel …”. Et de conclure “EHLG, avec son activité et sa dénomination, pose la question du type d’agriculture et de la nécessité d’un établissement public pour l’agriculture du Pays Basque”. (Postface du livre de Maritxu Lopepe et Rémi Rivière EHLG pièces à convictions, Elkar 2010). Cette conclusion résonne comme un testament pour l’avenir du Pays Basque… 

Soutenez Enbata !

Indépendant, sans pub, en accès libre, financé par ses lecteurs
Faites un don à Enbata.info ou abonnez-vous au mensuel papier

Enbata.info est un webdomadaire d’actualité abertzale et progressiste, qui accompagne et complète la revue papier et mensuelle Enbata, plus axée sur la réflexion, le débat, l’approfondissement de certains sujets.
Les temps sont difficiles, et nous savons que tout le monde n’a pas la possibilité de payer pour de l’information. Mais nous sommes financés par les dons de nos lectrices et lecteurs, et les abonnements au mensuel papier : nous dépendons de la générosité de celles et ceux qui peuvent se le permettre.
« Les choses sans prix ont souvent une grande valeur » Mixel Berhocoirigoin
Cette aide est vitale. Grâce à votre soutien, nous continuerons à proposer les articles d'Enbata.Info en libre accès et gratuits, afin que des milliers de personnes puissent continuer à les lire chaque semaine, pour faire ainsi avancer la cause abertzale et l’ancrer dans une perspective résolument progressiste, ouverte et solidaire des autres peuples et territoires.
Chaque don a de l’importance, même si vous ne pouvez donner que quelques euros. Quel que soit son montant, votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer notre mission.
Faites un don ou abonnez vous à Enbata : www.enbata.info/articles/soutenez-enbata

  • Par chèque à l’ordre d’Enbata, adressé à Enbata, 3 rue des Cordeliers, 64 100 Bayonne
  • Par virement en eusko sur le compte Enbata 944930672 depuis votre compte eusko (euskalmoneta.org)
  • Par carte bancaire via système sécurisé de paiement en ligne : paypal.me/EnbataInfo
  • Par la mise en place d’un prélèvement automatique en euro/eusko : contactez-nous sur [email protected]

Pour tout soutien de 40€/eusko ou plus, vous pourrez recevoir ou offrir un abonnement annuel d'Enbata à l'adresse postale indiquée. Milesker.

Si vous êtes imposable, votre don bénéficiera d’une déduction fiscale (un don de 50 euros / eusko ne vous en coûtera que 17).

Enbata sustengatu !

Independentea, publizitaterik gabekoa, sarbide irekia, bere irakurleek diruztatua
Enbata.Info-ri emaitza bat egin edo harpidetu zaitezte hilabetekariari

Enbata.info aktualitate abertzale eta progresista aipatzen duen web astekaria da, hilabatero argitaratzen den paperezko Enbata-ren bertsioa segitzen eta osatzen duena, azken hau hausnarketara, eztabaidara eta zenbait gairen azterketa sakonera bideratuagoa delarik.
Garai gogorrak dira, eta badakigu denek ez dutela informazioa ordaintzeko ahalik. Baina irakurleen emaitzek eta paperezko hilabetekariaren harpidetzek finantzatzen gaituzte: ordaindu dezaketenen eskuzabaltasunaren menpe gaude.
«Preziorik gabeko gauzek, usu, balio handia dute» Mixel Berhocoirigoin
Laguntza hau ezinbestekoa zaigu. Zuen sustenguari esker, Enbata.Info artikuluak sarbide librean eta urririk eskaintzen segituko dugu, milaka lagunek astero irakurtzen segi dezaten, hola erronka abertzalea aitzinarazteko eta ikuspegi argiki aurrerakoi, ireki eta beste herri eta lurraldeekiko solidario batean ainguratuz.
Emaitza oro garrantzitsua da, nahiz eta euro/eusko guti batzuk eman. Zenbatekoa edozein heinekoa izanik ere, zure laguntza ezinbestekoa zaigu gure eginkizuna segitzeko.
Enbatari emaitza bat egin edo harpidetu: https://eu.enbata.info/artikuluak/soutenez-enbata

  • Enbataren izenean den txekea “Enbata, Cordeliers-en karrika 3., 64 100 Baiona“ helbidera igorriz.
  • Eusko transferentzia eginez Enbataren 944930672 kontuan zure eusko kontutik (euskalmoneta.org-en)
  • Banku-txartelaren bidez, lineako ordainketa sistema seguruaren bidez: paypal.me/EnbataInfo
  • Euro/euskotan kenketa automatikoa plantan emanez: gurekin harremanetan sartuz [email protected] helbidean

40€/eusko edo gehiagoko edozein sustengurentzat, Enbataren urteko harpidetza lortzen edo eskaintzen ahalko duzu zehaztuko duzun posta helbidean. Milesker.
Zergapean bazira, zure emaitzak zerga beherapena ekarriko dizu (50 euro / eusko-ko emaitzak, 17 baizik ez zaizu gostako).