Alda!


Après ETA…

Après la dissolution d’E.T.A., le secrétaire général du syndicat ouvrier ELA, Txiki Muñoz analyse les positions des camps en présence à Madrid et à Gasteiz.

Il en tire un certain nombre de conclusions à l’heure de définir quelle stratégie souverainiste on peut et on doit mettre en place en Pays Basque Sud. (...)


100.000 Alda tous les 2 mois

Le syndicat ELA lance une nouvelle revue au nom inspiré du supplément que la Fondation Manu Robles-Arangiz anime depuis une bonne décennie dans la revue Enbata : Alda. Cette revue sera envoyée tous les deux mois à ses 100 000 adhérent·e·s. Elle sera donc un des journaux les plus diffusés en Pays Basque.

Ses articles seront rédigés en euskara ou en espagnol. La ligne rédactionnelle sera celle d'un acteur indépendant, engagé, et plutôt atypique de la société basque : ELA. (...)


ELAk eman behar duen mezua ez da titular hutsekin asetzen

Iván Giménez Hegoaldean gehiengoa duen ELA sindikatuko arduradunetarik bat da. Gero eta gehiago indibidualista eta kontsumerista den jendarte batean, balore kolektiboak eta elkartasuna aitzinean emaiten dituen sindikatu batentzat, eta formula sinplistak eta eslogan demagogikoak garaile diren aro honetan etengabeko pedagogia egin nahi duen erakunde sindikal batentzat, komunikazioaren erronkak zein diren aipatzen dauku.

Parada ezin hobea da sortu berria den eta Euskal Herrian 100 000 aletan banatua izanen den Alda aldizkariari ongi etorria egiteko. (...)


Eux, c’est nous !

Ce samedi 24 mars au rond-point de l’Europe de Biarritz, le mouvement Bizi a lancé une campagne de solidarité avec les migrant-e-s intitulée “Eux, c’est nous ! EtorkiZUna”. Alda reproduit ici la lettre ouverte qui en résume les motivations. Nous reprenons également ici le témoignage de Damien Carême, maire de Grande- Synthe, qui explique comment il est possible de traduire dans la pratique le “devoir d’accueil, d’asile et de solidarité” auquel appelle Bizi!

Damien Carême sera à Bayonne les vendredi 20 et samedi 21 avril, dans le cadre du Forum “Penser l’immigration autrement, agir localement” qui se tiendra à l’Auditorium Jean Grenet de la Cité des Arts. Il interviendra aux côtés de nombreux·ses spécialistes des migrations comme l’ethnologue Violaine Carrère ou François Héran, professeur au Collège de France sur la chaire “Migrations et sociétés”. (...)


“Ekologiaren alde, kristauek ez dugu mugimenduaren bazterrean egon behar”

Larunbatean, martxoaren 17an, 9:30etarik 13:00k arte, Angelun (Notre Dame du Refuge gunean) erlijio komunitate, egoitza, eliza, parroki eta elkarteen konbertsio ekologikoa helburu duen Eliza Berdea Labela desmartxaren Euskal Herriko abiatzea iraganen da.

Karia horretara, Alda!k elkarrizketatu du Maite Irazoqui, Baionako Elizbarrutiko hezkuntza zuzendari ohia Atxik Berrituz-eko kidea. (...)


“Prendre conscience des leviers que représentent les monnaies locales”

Jean-René Etchegaray, Maire de Bayonne et Président de la CAPB répond aux questions d'Alda! sur l'Eusko. Eclairage sur l'intérêt de la ville de Bayonne tout comme celui du territoire Pays Basque d'être partie prenante de l'économie circulaire en soutenant cette monnaie locale.

D'autre part, des élus de premier plan ont signé l'appel «Oui à l'innovation !» proposé par l'association Euskal Moneta, et ont ainsi demandé à l'État de favoriser l'innovation que constitue les paiements en eusko par la Ville de Bayonne. Lors d'une conférence de presse organisée le samedi 3 mars à la Mairie de Bayonne, Euskal Moneta a révélé ce texte et la liste des premiers signataires (tous les élus locaux n'ont pas encore été sollicités pour signer cet appel, les autres élus seront contactés dans les semaines à venir). Un très large soutien des élus du Pays Basque à l'eusko et à la Ville de Bayonne se dessine. (...)


Objectif 1000 Euskokart

L’Eusko a 5 ans.

A la veille de la 2ème Eusko Eguna du dimanche 4 mars, Dante Edme-Sanjurjo, le directeur général de l’association Euskal Moneta, interviewé par Alda!, présente les bons résultats de cette monnaie locale basque, écologique et solidaire, les nouvelles opportunités offertes par l’adhésion des communes à l’Eusko, malgré l’opposition du Préfet dans le cas de Bayonne, et enfin, les prochains défis de l’association. (...)


L’Eglise veut relever le défi climatique

Le samedi 17 mars dès 9h30 à Anglet(*), l'ensemble des paroisses, églises locales, œuvres, mouvements, monastères et établissements chrétiens du Pays Basque Nord sont invités à participer à une rencontre de présentation du défi climatique animée par l’association Bizi! ainsi que du label Eglise Verte par Laura Morosini, l’une des animatrices de ce nouvel outil au service de la transition énergétique.

Alda! apporte un éclairage sur l’origine de ce label et sur cette journée de rencontre sur la transition écologique et climatique. (...)


La non-violence, ça se cultive

Non-Violence XXI est une association, disposant d’un fond de dotation, qui collecte des dons, dans le but de financer des projets non-violents afin de développer et promouvoir la culture de la non-violence. Cette Fondation a soutenu financièrement la campagne “Paix en Pays Basque : Maintenant les Prisonniers” et la manifestation du 9 décembre à Paris.

Alda! a interviewé son coprésident François Marchand pour faire connaître cet espace de “mutualisation des acteurs non-violents”. (...)