Quel dess(e)in pour le territoire ?

PrintFriendly and PDF
4 contributions adoptées au Conseil de direction le 10/10 : une étape importante franchie lors du Conseil de Direction, avec l’adoption des Contributions aux plans d’action de 3 schémas stratégiques de la Communauté d’Agglomération : Programme de l’habitat, Plan de déplacements et Plan climat. Les membres du CDPB ont également adopté une contribution  pour alimenter le projet de schéma de coopération transfrontalière de l’Agglomération.

4 contributions adoptées au Conseil de direction le 10/10 : une étape importante franchie lors du Conseil de Direction, avec l’adoption des Contributions aux plans d’action de 3 schémas stratégiques de la Communauté d’Agglomération : Programme de l’habitat, Plan de déplacements et Plan climat. Les membres du CDPB ont également adopté une contribution pour alimenter le projet de schéma de coopération transfrontalière de l’Agglomération.

Le projet de société basque en jeu

Actualisation du projet de territoire
Avis du Conseil de développement du Pays Basque (CDPB/IEHGK),
adopté par le Conseil de direction du 25 septembre 2019

CONTEXTE DE L’AVIS

Créé en 1994, le Conseil de développement du Pays Basque (CDPB) fédère l’ensemble des acteurs de la société civile organisée. Tout en maintenant son statut associatif,le CDPB a dû et a su se renouveler en profondeur en 2018 pour intégrer la mission de «conseil de développement»auprès de la nouvelle Communauté d’agglomération du Pays Basque dans le cadre de la «loi notre». Fort de plus de 300 membres (organisations professionnelles, associations, citoyens…), il est un lieu de réflexion en amont des politiques publiques, d’expertise citoyenne et de débat participatif. C’est aussi un espace d’expérimentation en termes d’innovation sociale et territoriale.

Du projet de territoire au projet communautaire…

Le CDPB a occupé un rôle majeur dans l’élaboration des précédents projets de territoire (Pays Basque 2010, et Pays Basque 2020), dont la dernière actualisation a été réalisée en 2014 pour nourrir le Contrat territorial 2015-2020. C’est donc tout naturellement qu’il a été saisi par la Communauté d’agglomération dès la fin 2017 lorsqu’elle a lancé sa réflexion sur le «Projet Communautaire». Après un premier séminaire en décembre 2017 (en présence du Président de la CAPB et du cabinet ACADIE), le CDPB a mobilisé ses membres en interne, puis organisé un Forum public en mars 2018 autour de la question «Quel projet de société?». Sur la base de ce forum, réunissant plus de 300 personnes, et d’une synthèse des principaux travaux produits par le CDPB, une Contribution a été élaborée et le 23 juillet 2018: «Quel Pays Basque demain avec la Communauté d’agglomération ?».

…du projet communautaire au projet de territoire

Un an après et à quelques mois du renouvellement des mandats municipaux et intercommunaux, le Conseil de développement a souhaité actualiser ces travaux: la question d’un projet de territoire partagé, entre élus et société civile, est essentielle pour se projeter dans l’avenir. Tant pour guider les réflexions du CDPB que pour dialoguer avec les élus sur leurs stratégies et politiques futures, un «projet de territoire» permet de rappeler dans quelle orientation nous souhaitons orienter le Pays Basque, dans une approche à la fois globale et transversale.Les membres du CDPB ont été remobilisés pour actualiser la contribution de juillet 2018: ateliers participatifs lors de l’AG du 29 mai 2019, appel à contributions individuelles durant l’été… En s’affranchissant des compétences et des schémas actuellement déployés par la Communauté d’agglomération, le Conseil de développement pose un regard sur l’avenir du Pays Basque et propose des orientations pour aller vers un développement harmonieux.

L’ESPRIT DE L’AVIS

Un mode de développement sérieusement questionné

Les analyses portées sur la situation du Pays Basque montrent que notre territoire est au milieu du gué. Le Pays Basque est un concentré d’atouts exceptionnels: atouts culturels et écologiques, esprit d’entreprenariat et de solidarité, modèle agricole… Ils génèrent son attractivité et sa dynamique économique, mais le territoire est de plus en plus vulnérable aux transitions qui s’annoncent. C’est un peu comme si notre territoire ne savait plus transformer ses atouts en opportunités nouvelles, ou réguler sa croissance à partir de ses valeurs et de son potentiel. Le Pays Basque souffre d’un manque de politique globale d’aménagement pour suivre sa dynamique démographique, et la forte croissance a généré un phénomène d’exclusion d’une partie de la population (logement cher, emplois précaires, concurrence foncière…). C’est cette politique qui est attendue de la nouvelle Communauté d’agglomération Pays Basque: harmoniser, réguler, rééquilibrer. Le Pays Basque doit sans doute passer d’une logique d’attractivité («faire venir») à celle du rayonnement («faire connaître», partager nos savoir-faire, coopérer). Le Pays Basque a tous les atouts pour devenir, au plan national, un laboratoire du développement soutenable dans une alliance nouvelle entre rural et urbain.Les nouvelles politiques sur le foncier, l’habitat et la mobilité sont essentielles pour réorienter le développement du Pays Basque vers plus de solidarité et de durabilité.

Le «projet de société» en jeu

La forte croissance du Pays Basque réinterroge plus fondamentalement son «projet de société». La dynamique du Pays Basque est très liée à l’attachement des habitants à leur territoire, son identité, son cadre de vie, un mode de vie équilibré, le lien social, l’esprit collectif…… Le Pays Basque est un concentré de mobilisations citoyennes dans tous les domaines de la vie économique et sociale, culturelle, linguistique, écologique… qui rassemblent basques d’origine et nouveaux arrivants autour de ce «modèle social». La question du «projet de société» était au cœur du Forum de mars 2018. Comment vivre ensemble sur un territoire aussi attractif? Comment créer de nouveaux liens et synergies entre les différents territoires (rural, urbain, montagnard, littoral) ? Comment renforcer les liens entre les habitants? Comment bien accueillir et transmettre notre identité? Comment donner toute leur place aux jeunes? Quels aménagements sont nécessaires pour une vie active et connectée? Des sujets plus que jamais sur la table. Le défi pour la société basque est de dépasser les frontières entre intérêts individuels et collectifs, monde rural et urbain, Nord et Sud du Pays Basque, préservation de l’identité culturelle et sociale et développement économique… Les acteurs de la société civile expriment une volonté forte d’un développement maîtrisé, d’un territoire d’accueil et de partage qui transmet sa culture, qui renouvelle son esprit d’entreprenariat social. Le Conseil de développement du Pays Basque invite élus et société civile à investir la dimension sociétale du projet de territoire comme le ciment de son avenir.

Ci-dessous, après quelques chiffres clé, l’avis du CDPB en version complète :

Démographie  :

  • 303  000  habitants  dont 1/3  a  + de 60 ans, 2/3  de Bayonne à Hendaye
  • 10 000  nouveaux  habitants tous les 3 –4 ans
  • 3/4  de  nouveaux  arrivants ont moins de 45 ans

Économie : 

  • 95  %  de  TPE  (moins  de  10 salariés)
  • 82% de taux de pérennité à 3 ans
  • Taux  de  chômage  inférieur d’1%  à  la  moyenne  (mais 15% chez les 15-25 ans)