Pourquoi c’est le moment d’utiliser l’eusko ?

PrintFriendly and PDF
EuskozHobe

Depuis 2013, ce sont 100 198 eusko qui ont été reversés aux associations du Pays Basque Nord grâce au système du 3%. La remise annuelle du 3% Eusko a eu lieu samedi 19 octobre à Saint-Jean-de-Luz, lors de l’Eusko Elkarteen Eguna, la Fête Eusko des associations, et cette année ce sont 29 066 eusko de dons qui ont été remis à 50 associations du Pays Basque.

 

En cette période de pandémie et de confinement, la question de l’utilisation d’une monnaie locale peut paraître secondaire aux yeux de certains habitants du Pays Basque. Pourtant, l’Eusko constitue l’une des solutions pour construire, par la mobilisation de tous, un territoire plus résilient dans les domaines économique, financier, alimentaire, énergétique, et ainsi mieux faire face aux crises à venir.

Dans la période de récession annoncée, rejoindre le réseau Eusko est aussi pour les entreprises une façon de développer leurs activités localement, quand les perspectives à l’échelle française et internationale se ferment.

L’eusko, en tant qu’outil monétaire, permet d’avoir un impact positif transversal pour l’ensemble de la société, dans de nombreux domaines : transition écologique, soutien à l’emploi, soutien à l’agriculture paysanne, solidarité Côte-Intérieur, financement de la vie associative…

Par exemple, comme toutes les monnaies locales (il en existe 80 en France, des centaines en Europe, et l’Eusko est la plus importante d’entre elles), l’Eusko relocalise l’économie et permet de lutter contre les dérèglements climatiques. En effet, quand vous changez des euros en eusko, il y a deux questions à vous poser : que va devenir cet eusko que j’ai entre les mains ou sur mon compte, et que deviennent les euros que j’ai donnés en échange ?

Avec vos eusko, vous allez régler des commerçants, des paysans, des associations, des entreprises… qui vont ensuite avoir le choix entre reconvertir cet eusko en euros, en s’acquittant d’une commission, ou les réutiliser auprès d’autres professionnels du réseau, forcément locaux. 56% des plus de 1 000 professionnels du réseau Eusko ont ainsi noué une relation avec au moins un nouveau fournisseur local pour réutiliser leurs eusko. Une mécanique bénéfique pour ces entreprises, pour l’économie locale, et donc pour l’emploi local. Que se passerait-il demain s’il n’y avait pas 1 000, mais 10 000 entreprises échangeant entre elles dans le réseau Eusko?
Habitants, entreprises, associations, collectivités utilisant l’Eusko nourrissent cette dynamique de transition écologique, en relocalisant eux-mêmes leurs achats, ce qui réduit les émissions de gaz à effet de serre liées aux transports.

Et les euros que vous avez échangés contre ces eusko, que deviennent-ils ? Euskal Moneta les met en réserve dans une banque éthique, à La Nef ou au Crédit coopératif. Comme la plupart d’entre nous avons notre compte bancaire dans une banque investissant encore dans les énergies fossiles  (voir ici l’étude des Amis de la Terre à ce sujet), quand nous changeons par exemple 200 euros par mois en eusko, nous enlevons sans effort 200€ de pouvoir de nuisance à ces banques, et alimentons de 200€ une banque éthique.
Ainsi, à l’Eusko, avec 1,7 million d’eusko en circulation, nous avons déjà enlevé 1,7 million d’euros de banques pouvant les utiliser pour financer les énergies fossiles ou autres projets nuisibles à l’Environnement, et nous continuons au rythme d’environ 40 000 € par mois. Ces euros sont mis en réserve au Crédit coopératif et à La Nef, ce qui renforce ces banques éthiques.

Pour tous ceux qui veulent passer à l’action, pendant le confinement en ouvrant un compte eusko, ou après pour aider l’eusko en tant que bénévole, une seule adresse : www.euskalmoneta.org

  • Berripapera



  • Enbata sostengatu

    Kioskoetan

    Enbata sostengatu ! 40€-tarik goiti hilabete guziz zuen gutun ontzian Enbata aldizkaria lortuko duzue.

    Harpide zaitezte / Sostenga gaitzazue

  • Gaika

  • Hitz-gakoak

  • Bideoak

    bideoak