Métamorphose écologique ici et maintenant

PrintFriendly and PDF
Pacte 2020 : pour que la question écologique et climatique soit une priorité du prochain mandat communal et intercommunal.

Pacte 2020 : pour que la question écologique et climatique soit une priorité du prochain mandat communal et intercommunal.

Le 3 décembre 2019, en plein début de la COP25, Bizi a présenté un travail unique en France lors d’une conférence de presse dans ses locaux de Bayonne. Alors que les États peinent à prendre des mesures ambitieuses à l’échelle de la planète, Bizi rappelle le devoir et la possibilité qu’ont les élus locaux de s’emparer de tous les leviers dont ils disposent pour répondre au défi climatique et écologique. Le document rendu public est le rapport bilan du suivi —pendant 6 années— des engagements pris avant les élections de mars 2014 par des listes municipales du Pays Basque ayant signé un Pacte de transition écologique proposé par l’association Bizi. 30 communes représentant 75% de la population du Pays Basque nord sont aujourd’hui administrées par un maire ayant signé ce Pacte, qui s’est ainsi engagé à mettre en application une partie des actions de transition contenue dans une “boite à outils climat-énergie”. Ce rapport de 136 pages offre une photographie de l’appropriation d’une dynamique de transition écologique par les communes d’un territoire de plus de 300.000 habitants. Il permet de visualiser également un exercice démocratique inédit, où les majorités municipales en place se sont prêtées, plus ou moins de bonne grâce, à un travail d’évaluation qui a été réalisé tout au long de leur mandat. A la veille des municipales 2020, Bizi met en avant un nouveau Pacte, cette fois-ci “de métamorphose écologique”, plus ambitieux que le précédent et appuyé par un travail de mobilisation citoyenne. Une pétition appelle les listes candidates à ces élections à signer ce Pacte et à intégrer les 7 mesures qui le constituent dans leur programme. Une marche de soutien à ce Pacte de métamorphose écologique traversera le Pays Basque du 2 au 7 mars 2020, juste avant le 1er tour des municipales, et se terminera par une grande manifestation le samedi 7 mars à 15h à Bayonne. Le jeudi 5 mars, les différentes têtes de listes se présentant en Pays Basque seront invitées à signer officiellement ce Pacte en présence de la presse et du public dans la commune d’Ustaritz.

Pour le militant·e·s de Bizi il est clair que l’objectif de maintenir le réchauffement climatique sous la barre des +1,5°C ne pourra être atteint qu’avec une transformation radicale et immédiate des territoires. En effet, face à l’urgence climatique, les engagements pris par les États du monde entier à la COP21 sont dramatiquement insuffisants. La bonne nouvelle, selon les altermondialistes, c’est que chaque élu·e local·e, chaque citoyenne et chaque citoyen peut s’emparer de ce problème, apporter des solutions efficaces, réplicables et faciles à mettre en œuvre au niveau de son territoire.

Territoires : 50 à 70% de solutions pour le climat

En effet, selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), 50% à 70 % des leviers d’action contre le dérèglement climatique se situent au niveau local. De nombreuses solutions existent, elles doivent être mises en œuvre le plus rapidement possible et par le plus grand nombre : repas bio et/ou végétariens dans les cantines, pistes cyclables, économies d’énergie et approvisionnement en énergies 100 % renouvelables, relocalisation de l’économie via les monnaies locales, économie circulaire, etc.
Certes, ces initiatives sont pour le moment des alternatives au système mais elles doivent devenir la norme. Elles permettent non seulement de réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre, mais également de créer de l’emploi et de construire une société plus humaine, plus juste et plus solidaire.

Communes d’Iparralde engagées depuis 2014

Aux précédentes municipales, Bizi! a proposé aux listes candidates de s’engager sur des actions en faveur de la transition écologique, regroupées dans une boite à outils climat-énergie qui comptait 53 actions réparties en 13 thématiques, et dans un Pacte de transition qui regroupait 11 actions incontournables. Dans la foulée se constituait le comité Hitza Hitz, en charge du suivi citoyen des engagements des équipes signataires du Pacte et élues dans 30 communes représentant 75% de la population du Pays Basque Nord. Il a déjà publié 2 rapports de suivi en 2016 et 2018. Ce troisième rapport dresse le bilan des engagements, pour l’achèvement du mandat des élus communaux de 2014 à 2020 et à la veille des élections municipales, pour évaluer si les actes ont effectivement suivi les paroles.

L’évaluation des engagements

Les fiches des engagements retenus ont été transmises aux communes, pour qu’elles puissent décrire les actions entreprises pour atteindre chaque niveau d’avancement. Le groupe Hitza Hitz de Bizi a ensuite évalué ces réponses pour déterminer quelles étapes ces actes concrets permettaient d’atteindre. 4 étapes sont à franchir pour progresser dans la réussite d’une action (démarrer, avancer, accélérer, aller plus loin). Chacune de ces étapes est différente et nécessite des réalisations distinctes. Bizi a retranscrit ces évaluations par commune sous forme de tableau.

Pour l’évaluation des actions communales dans ce rapport bilan, les militant·e·s de Bizi se sont appuyé sur 4 éléments :
• une estimation de la culture démocratique communale s’appuyant sur le nombre de retours pour les 3 rapports Hitza Hitz du mandat.
• un niveau d’engagement reflété par le nombre d’actions choisies à la signature et les actions supplémentaires effectuées depuis
• un respect des engagements communaux évalué par le nombre d’actions non démarrées
• un niveau d’avancement global sur l’ensemble des actions choisies

Dans le rapport complet qui est disponible en ligne sur le site bizimugi.eu, une fiche est dédiée à chaque commune qui présente le tableau d’évaluation par action et l’évaluation selon ces 4 critères.

Limites de l’évaluation

Les chiffres obtenus ont une valeur illustrative et ne constituent pas une évaluation objectivée à partir d’indicateurs. En effet les militant·e·s engagé·e·s dans Hitza Hitz ont confirmé que leur groupe n’a pas les moyens financiers et humains d’une telle réalisation, car leur démarche est une action citoyenne et bénévole. Leur objectif est que les maires et les citoyen·ne·s puissent se repérer et suivre la progression de l’action communale. Les retours, compléments et critiques constructives des citoyen·ne·s et associations sont les bienvenues sur le courriel [email protected] En effet, ce rapport est basé sur l’analyse des réponses des mairies. Le regard de la société civile sur ce rapport et les divers retours qu’il permettra complèteront cette évaluation avant le premier tour des élections municipales 2020.

Le bilan des engagements

En moyenne, les communes ont pris 12,7 engagements sur 53, du fait que les listes se sont souvent limitées aux actions du pacte, et ont réalisé 43% de leurs engagements. C’est donc au total autour de 10 % des actions de la boite à outils, qui constituait un programme ambitieux mais réaliste, qui auront été mises en place en 6 ans dans ces communes : c’est largement insuffisant ! Et ce, d’autant plus que 128 communes représentant 25% de la population du Pays Basque Nord n’ont pas signé le pacte.

En outre, les actions ont été conçues avec une première étape généralement très accessible pour inciter les communes à les démarrer. Aussi, il est d’autant moins compréhensible que des communes ne soient pas parvenues en 6 ans de mandat à au moins débuter chaque action pour laquelle elles se sont engagées.

De manière générale, cela montre que l’engagement des communes contre le réchauffement climatique et la crise écologique au Pays Basque est nettement insuffisant. Les citoyen·ne·s doivent plus que jamais se mobiliser pour que les élu·e·s du territoire fassent de la question écologique et climatique une priorité du prochain mandat communal et intercommunal.

2020-2026, le temps de la métamorphose

Pour Bizi les élections municipales de mars 2020 constituent une échéance déterminante. Les militant·e·s climat veulent mettre l’urgence écologique au centre du programme des différentes listes se présentant aux élections de 2020. C’est pour cela qu’ils·elles proposent à signature un Pacte pour une métamorphose écologique du Pays Basque comprenant 7 engagements ambitieux sur 7 thématiques différentes sur lesquelles il est indispensable d’agir de manière urgente et sur lesquelles les élu·e·s communaux et intercommunaux disposent de leviers importants. Les listes sont invitées à faire leurs ces mesures dans leur intégralité car elles forment un tout cohérent.

Pacte 2020-V4Signature du Pacte 2020

Les listes municipales peuvent dès ce mois de décembre faire connaître leur volonté d’intégrer ces 7 engagements dans leur programme. Une soirée spéciale pour officialiser les signatures du Pacte 2020 par les différentes têtes de liste aura lieu le jeudi 5 mars à la salle Lapurdi d’Ustaritz.

Une marche à travers le Pays Basque

Une marche de soutien au Pacte de métamorphose écologique partira de Mauléon le lundi 2 mars, traversera le Pays Basque nord et se terminera par une grande manifestation familiale et festive le samedi 7 mars à 15h à Bayonne.

Affiche Marche Pacte2020-DEF

  • Berripapera



  • Enbata sostengatu

    Kioskoetan

    Enbata sostengatu ! 40€-tarik goiti hilabete guziz zuen gutun ontzian Enbata aldizkaria lortuko duzue.

    Harpide zaitezte / Sostenga gaitzazue

  • Gaika

  • Hitz-gakoak

  • Bideoak

    bideoak