Lurzaindia ne faiblit pas !

PrintFriendly and PDF
Maryse Cachenaut
Maryse Cachenaut
Itsasun laborari, Xapata, Itsasuko gerezi ekoizleen elkarteko, lehendakari, Lurramako lehendakari, EHLGko eta ELB sindikatuko kide.
Beste artikulu batzu

carte_terres_collectivesLe 15 mai dernier avait lieu à Hasparren l’AG de Lurzaindia, crée en 2013 et issu de la transformation du Groupement foncier agricole du Pays Basque Lurra, lui même fondé en 1979 pour acheter collectivement de la terre grâce à l’épargne solidaire. Lurzaindia,est aujourd’hui propriétaire de 308 ha de terres agricoles réparties sur 17 exploitations et 26 fermiers au Pays Basque.

L’Assemblée générale de Lurzaindia a été l’occasion pour l’association de donner le détail de ses activités en 2014. Limiter la spéculation foncière pour garantir des prix accessibles est un de ses axes de travail. En 2014 , les interventions dans ce domaine ont concerné 16 ha mis à la vente à des prix jugés trop élevés.
Dans ces situations Lurzaindia se porte candidat à son tour à l’achat auprès de la SAFER qui enclenche la procédure de préemption en contre-offre de prix : cette démarche a conduit à baisser les prix de vente (de -30 à -90%). Les actions de préemption en contre-offre de prix, se terminent généralement par un retrait de la vente par le propriétaire. Ainsi Lurzaindia ne peut acquérir le bien, mais, la terre garde sa vocation agricole. Cette procédure qui demande une garantie financière importante de la part du candidat, en l’occurrence Lurzaindia, était auparavant très peu utilisée par les agriculteurs et par la SAFER faute de moyens ou par crainte.

Préserver les terres agricoles

La deuxième mission importante que s’est donnée Lurzaindia est la préservation de la terre dans sa vocation agricole. Dans les cas de vente de terrains à des non agriculteurs, (Lurzaindia a agi deux fois en 2014), Lurzaindia se porte candidat au prix du vendeur s’il est correct (le vendeur ne peut pas retirer de la vente). Lurzaindia n’est pas forcément le candidat retenu et attributaire au final mais le déclenchement de la procédure auprès de la SAFER permet de sauvegarder la vocation agricole des terres.

Enfin, dans certains cas Lurzaindia est parvenu à finaliser des acquisitions. Ainsi 30 ha sur deux fermes sont devenus “un bien commun” en Soule ! La première a permis le maintien d’une paysanne en activité à Lacarri, la deuxième a permis de stabiliser la situation d’un berger sans terre à Tardets.

Au delà de ces missions prioritaires, Lurzaindia participe à la dynamique du réseau installation-transmission, composé de Euskal Herriko Laborantza Ganbara, ELB-AFI, AFOG, BLE CIVAM Bio. Ce réseau se réunit depuis quelques mois pour donner de la cohérence aux actions, impulser une communication commune, afin de favoriser l’accueil, l’accompagnement et l’installation des porteurs de projets, ou la transmission des fermes.

Lurzaindia est tout à fait disposé à étudier
d’éventuelles propositions d’achat amiable
de propriétaires qui veulent céder
un bien agricole tout en permettant
qu’il devienne un bien collectif,
sorti durablement du marché spéculatif.

En effet, les gérants de Lurzaindia ont bien conscience du fait que l’accès au foncier doit permettre une installation stable et pérenne, et par ailleurs Lurzaindia doit tenir compte des besoins des porteurs de projets. La tendance actuelle montre que plusieurs d’entre eux recherchent des petites surfaces, pour faire par exemple du maraîchage, des plantes aromatiques, de l’arboriculture, des volailles. La prise en compte des besoins est nécessaire, et la mise en cohérence avec le réseau installation- transmission est donc essentielle.

Sortir du marché spéculatif

Il est probable qu’en 2015 Lurzaindia fera de nouvelles acquisitions de terres ; un achat à l’amiable est d’ailleurs en cours de finalisation. Lurzaindia est d’ailleurs tout à fait disposé à étudier d’éventuelles propositions d’achat amiable de propriétaires qui veulent céder un bien agricole tout en permettant qu’il devienne un bien collectif, sorti durablement du marché spéculatif. On peut rappeler également qu’il est possible d’acheter des actions Lurzaindia et mettre en place un soutien régulier à tout moment, et que, plus le soutien sera fort, plus Lurzaindia aura les moyens de devenir un acteur incontournable.

Si l’on est convaincu que le maintien de la vocation agricole des terres et le maintien des paysans contribuent à garantir un tissu rural vivant, Lurzaindia est l’outil concret pour y parvenir !

Découvrir Lurzaindia en 3 minutes : Filmé le 20 Septembre 2013, lors des rencontres de “Lurra eta Hiria” organisées par Eusko Ikaskuntza.

  • Berripapera



  • Enbata sostengatu

    Kioskoetan

    Enbata sostengatu ! 40€-tarik goiti hilabete guziz zuen gutun ontzian Enbata aldizkaria lortuko duzue.

    Harpide zaitezte / Sostenga gaitzazue

  • Gaika

  • Hitz-gakoak

  • Bideoak

    bideoak