Kitzik Herri

PrintFriendly and PDF

Biarritz&Bidart

“Il quitte le navire… “, “Biarritz petit Paris” et “Bidart entre deux voies”. Quelques brèves de campagne, à 3 mois des municipales 2020.

Il quitte le navire…

Il a pris part au vote unanime de la section biarrote d’EH Bai pour présenter une liste “abertzale ouverte” aux Municipales. Il a co-créé son appellation, “Biarritz Euskal Herrian”. Serge Istèque lance aujourd’hui un Appel à la candidature de l’actuel ministre de l’agriculture Didier Guillaume qu’il a annoncé rejoindre. Pour justifier son changement radical de cap il avance : “La raison essentielle fait suite à l’annonce au printemps 2019 d’un communiqué de la section locale EH Bai de création d’une liste EH Bai à Biarritz. Un repoussoir pour tous ceux qui ne veulent pas être encartés politiquement”. Ceci est totalement faux car bien au contraire l’association Biarritz Euskal Herrian est née en juin avec à l’article 2 de ses statuts : “l’association a pour objet, en vue des élections municipales à Biarritz, la préparation d’un groupe abertzale ouvert (…) et de présenter et soutenir une liste abertzale ouverte et plurielle”. Serge se veut un homme libre… Comme sont libres ceux qui apprécient peu la rigueur de son comportement politique !

Biarritz petit Paris

Le Monde du 30 novembre ouvre pleine page “Municipales : Biarritz vaut bien une querelle entre ministres”. Didier Guillaume, agriculture, et Jean-Baptiste Lemoyne, tourisme, entendent l’un conduire une liste, l’autre intégrer celle du maire sortant (Modem) Michel Veunac. Comme à Paris où s’affrontent deux macronistes notoires, Frédéric Villani, le mathématicien et Benjamin Griveaux, l’ex porte-parole du gouvernement. Bonsoir les nombreux aspirants à la félicité biarrote, le combat macronien, qui écrasera tout, vous invite à faire sagement banquette au grand bal de la mairie. Et gare à ceux qui rejoignent le ministre perdant !

Bidart entre deux voies

Vendredi 29 novembre, après des lustres d’incommunication, les abertzale de Bidart se sont retrouvés. Soirée difficile. Certains rejoindront la liste du maire sortant Manuel Alzuri et d’autres lui opposeront une liste abertzale ouverte se souvenant qu’il a voté contre la création de l’EPCI Communauté Pays Basque mais a, de plus, été l’un des rares maires, avec Barthélémy Aguerre de Saint- Palais, à l’avoir attaqué par un recours qui a heureusement fait plouf ! Le bon choix serait-il de soutenir celui qui continue encore à maugréer jour après jour contre l’Agglomération Pays Basque?

  • Berripapera



  • Enbata sostengatu

    Kioskoetan

    Enbata sostengatu ! 40€-tarik goiti hilabete guziz zuen gutun ontzian Enbata aldizkaria lortuko duzue.

    Harpide zaitezte / Sostenga gaitzazue

  • Gaika

  • Hitz-gakoak

  • Bideoak

    bideoak