Vue aérienne d'Anglet : évolution en 50 ans

Comment habiter en Pays Basque?

Interview - Les questions du logement et de la mobilité, sont en passe d’asphyxier le territoire. 4 500 habitants de plus, viennent habiter en Pays Basque Nord, tous les ans. Les phénomènes d’urbanisation et de précarisation deviennent exponentiels. La problématique posée est sociale, économique, culturelle, transversale...
L’objectif de l'association Etxalde est de constituer progressivement un patrimoine immobilier commun en Pays Basque, c’est à dire un parc immobilier répondant aux besoins de logement de la population, des entreprises, des associations du Pays Basque. Enbata.Info a posé 3 questions à Beñat Etchebest, le Président d'Etxalde, à la veille de la rencontre-débat qu'organise l'association à la Technocité de Bayonne, ce mardi 18 septembre à 15h30 pour voir comment faire en sorte que le Pays Basque garantisse un toit pour chacun. (...)

Aireportua

Pauvre Hulot !

Xipri Arbelbide - Gros scandale. Hulot a démissionné. On s’en fout ! A commencer par nos « responsables ».
Notre intelligentsia prévoit 37.400 avions neufs dans les vingt ans, ce qui fera plus que doubler la flotte actuelle. Il paraît que les avions sont les plus grands pollueurs du monde. Ici même, Parme a vu son trafic augmenter de 52 % en 17 ans . Mais on va purifier l’air du BAB grâce aux autobus électriques, nous assurent les élus écologistes. Mais d’où vient cette énergie « propre ». N’est-ce pas précisément de ces centrales nucléaires que honnissait Hulot ? (...)
LGVEz

LGV Dax-Espagne : SNCF Réseau avance masqué et déterminé

Iruzkin 1
Tribune Libre - Pierre Recarte vice-président du CADE - SNCF Réseau vient d’acquérir une propriété sur le fuseau de la LGV. Preuve est donnée que le projet n’est pas abandonné, loin de là.
Alors comment laisse-t-on SNCF Réseau perclus de dettes continuer d’acquérir des propriétés dans un secteur où l’enquête publique ne s’est pas encore déroulée ? Comment laisse-t-on SNCF Réseau continuer d’investir dans un projet censé voir le jour dans un avenir lointain ou qui sera rangé dans les oubliettes ? Que dissimule cette complicité ? La volonté affichée de changer de politique en matière de transport ferroviaire est-elle réelle ? (...)
Xipri

Jamais nous n’avons été si riches et jamais si inquiets de l’avenir

Iruzkin 1
Interview - Prêtre, journaliste et écrivain Xipri Arbelbide (Hélette, 1934) est co-fondateur au début des années 80 de Gure Irratia. Enbata a interviewé cet observateur averti du Pays basque dont l’approche critique de bien des événements marquants des 4 dernières décennies, explique un certain nombre d’aspects de l’évolution d’Iparralde.
Ses expériences en Algérie (pendant la décolonisation) et en Afrique aidant, il apporte ici un éclairage particulier sur l’évolution de l’Eglise ici et ailleurs. (...)
Indo1

“Si on laisse faire, on ne pourra plus remplir notre mission”

Iruzkin 1
Interview - Seaska, la fédération des écoles immersives en langue basque d’Iparralde, va célébrer ses 50 ans en 2019 et débute l’année scolaire 2018-2019 avec près de 4 000 élèves. Enbata a interviewé Paxkal Indo, le Président de Seaska, sur l’épineuse question du financement par l’Etat des postes d’enseignant·e·s liés à l’augmentation permanente du nombre d’élèves de la Fédération.
La mobilisation militante est plus que jamais d’actualité contre les mesures de re-centralisation et pour l’euskara et son officialisation. (...)
G.-Simeoni-J.G.-Talamoni-E.-Macron-678x381

Savoir gérer le temps long d’un «rapport de forces permanent»

François Alfonsi - Un débat a lieu au sein de la majorité territoriale Corse, qui continuera tant que dure la mandature : comment gérer durablement la relation avec l’Etat ?

Au départ, il y a eu le « binôme institutionnel », formé par Gilles Simeoni et Jean Guy Talamoni participant ensemble à toutes les réunions officielles. Puis il y a eu la position de Corsica Lìbera, demandant à ses élus de ne plus participer aux réunions ministérielles. Jean Guy Talamoni a relayé cette position, et, à plusieurs occasions de visites ministérielles, il a refusé d’accompagner Gilles Simeoni au contact des émissaires du gouvernement. (...)
Zqlikarteko Bidea

Rouvrez le passage de Zalikarte

Tribune Libre - Louisou GRANGE - Depuis toujours le chemin près de la gare enjambant la voie de chemin de fer a été le passage piéton naturel faisant la liaison entre Ispoure, le quartier Zalikarte de St-Jean et le centre-ville de Garazi. Or en septembre dernier un grillage et un portail ont été érigés afin d’empêcher toute traversée.
C’est l’argument de sécurité qui a été avancé pour justifier cette décision. De nombreux panneaux sont là pour rappeler les poursuites que peuvent encourir les contrevenants ainsi que les dangers qui les guettent. Panneaux plus ou moins fantaisistes puisqu’il est même fait mention de caténaires sur une ligne qui n’est plus électrifiée depuis belle lurette. (...)
574_photogramme_scale_1040x500

Tour de France : générosité publique et bénéfices privés records

Iruzkin 1
Jean-Sébastien Mora - Grâce à un habile lobbying, la grande boucle est une course durant laquelle la famille Amaury, 230ème fortune française, gagne à toutes les étapes.
Le 28 juillet, à Espelette et Saint-Pée-sur-Nivelle, ce sont l’EPCI Pays basque et surtout le département des Pyrénées-Atlantiques qui déboursent. (...)
ConstruireLaPaix

Comment construire la paix ?

Iruzkin 1
Tribune Libre - Pauline GUELLE - Dimanche a commencé le festival du film documentaire en lien avec la Justice transitionnelle organisé par l’Institut Universitaire Varenne à Baigorri. En parallèle de son université d’été «Processus de paix et Justice transitionnelle», il portera cette année sur le thème « Mémoires de guerre ». Tout au long de la semaine, sept films sont projetés dans la salle Bil Etxea de Baigorri.
Un festival libre, gratuit et ouvert à tou·te·s ! (...)