Aguerre est déclaré

PrintFriendly and PDF

AguerreDéclaré

KITZIK HERRI

Promis juré, il jetait l’éponge. Plus jeune maire de France, élu à Luxe-Sumberraute il y a 43 ans, Barthélémy Aguerre repart finalement, mais cette fois à Saint-Palais pour remplacer Jean-Jacques Loustaudaudine. Paraît-il que le maire sortant est venu le chercher, avec neuf de ses colistiers. Il a, pour cela, dû acheter un terrain sur la commune. Pas pour faire vitrine ; depuis belle lurette, le Lukuztar n’a que faire des apparences. Anti-écolo pratiquant, pollueur industriel impénitent, agri-manager insatiable, à la tête d’un scandale de viande avariée et de fameuses lasagnes au cheval d’Europe de l’Est, Barthélémy brille surtout dans cette élection par son absence à la Communauté d’agglomération Pays Basque dont il est pourtant élu Conseiller communautaire. Hostile à cette institution, il avait certes déposé un recours contentieux contre sa création, en son nom propre. Mais réclamer un nouveau mandat de maire qui priverait la ville de cette représentation communautaire, voilà qui est audacieux. Les habitants de Saint-Palais savent en tout cas à quoi s’en tenir.

Barthélémy Aguerre, l’agro-industriel pollueur

C’était bien avant le scandale du corned-beef avarié via la société Arcadie (2007-2008), puis celui des lasagnes au cheval, —miraculeusement devenu bœuf par l’entremise d’un trader hollando-crétois— fabriquées à l’entreprise Spanghero de Castelnaudary, toutes deux filiales de Lur Berri. L’affaire coûta la présidence du géant de l’agro-industrie à Barthélémy Aguerre.

«Lemi» n’était que conseiller général de St-Palais et maire de son village : la porcherie de ce notable déjà intouchable et au-dessus des lois, polluait sec depuis 10 ans. Enbata n° 1562 du 28 janvier 1999 fustige son comportement et présente quatre mois plus tard les postes importants qu’il occupe dans une foule de conseils d’administrations de l’industrie agro-alimentaire. Des prébendes plutôt juteuses car elles lui rapportent un paquet d’espèces sonnantes et trébuchantes et donnent une idée de la gloutonnerie économique d’un agri-manager  insatiable. Aujourd’hui, il candidate pour le poste de maire de Donapaule.

Arg 13 (2)1

Enbata N°1562 du 28 janvier 1999 : Le maire Barthélémy Aguerre et la pollution de sa porcherie à Luxe-Sumberraute.

Arg 14-1

Enbata N° 1579, Enbata publie une enquête d’Ortzadar sur les relations économiques que deux notables bien connus en Iparralde nouent avec l’agro-industrie.

 

  • Berripapera



  • Enbata sostengatu

    Kioskoetan

    Enbata sostengatu ! 40€-tarik goiti hilabete guziz zuen gutun ontzian Enbata aldizkaria lortuko duzue.

    Harpide zaitezte / Sostenga gaitzazue

  • Gaika

  • Hitz-gakoak

  • Bideoak

    bideoak