Un nouveau début

Bixente Vrignon kazetaria eta idazlea France-bleunLe résultat du premier tour des élections offre peu de certitudes et beaucoup d’opportunités.
Certitude, d’abord le recul de la gauche, ou plutôt du PS et de ses alliés. Il paye certainement un contexte national français pesant. Mais ses résultats mettent aussi crûment en avant le facteur personnel. L’étiquette PS n’est plus un gage de notabilité, de score minimum, le candidat doit aussi, travailler, faire campagne, et mettre la main à la pâte. Sinon, on peinerait à expliquer comment à Bayonne et Hendaye les candidats PS arrivent en tête, quand ils reculent à ce point à Urrugne, Biarritz, Ustaritz ou Saint-Jean-de-Luz.

Cela confirme, autre certitude, le recul des références «nationales» pour ces élections locales. Même à droite, avec pourtant le vent en poupe, on a rarement hissé le pavillon UMP ou UDI durant cette campagne.

Cela posé, et dans l’attente de résultats du second tour, on peut voir un nouveau paysage qui se dessine, avec une force abertzale comme alternative crédible. A Ustaritz, Urrugne, Arbonne, à Baigorri, ou à Ayherre, le «mouvement abertzale» n’est plus seulement la principale force d’opposition, mais il est en passe d’opérer le basculement et de faire partie, pour l’électeur, de ceux qui peuvent gérer une municipalité. «Mouvement abertzale» avec des guillemets puisque dans de nombreux cas, l’étiquette Euskal Herria Bai n’a pas été affichée, et si les candidats ont admis sans complexes leurs convictions abertzale à titre individuel, ils ont aussi choisi de s’ouvrir à tous ceux qui voulaient travailler avec eux au plan local, sans pour autant partager toutes leurs convictions.

A Bayonne, la stratégie a clairement payé, on mesure la différence en regardant les résultats d’Anglet, ou c’est une liste clairement militante qui s’est présentée aux suffrages. Les abertzale n’auront probablement pas d’élu. Anglet, pas plus que Biarritz n’est terre de mission, les abertzale ont été en situation de gestion, et ils auront la possibilité de revenir dans les mairies, s’ils font l’effort de convaincre au premier tour.
Il faut aussi attendre la confirmation du second tour, mais surtout les prochaines semaines, mois et années.

Si les résultats se confirment pour le mouvement abertzale, ce ne sera qu’un début, le début d’un nouveau travail et de nouvelles difficultés. Il faudra d’abord trouver une cohérence pour dégager des axes communs dans les communautés de communes : euskara, lutte contre la spéculation foncière, développement économique. Savoir aussi se préserver de l’usure du pouvoir.

Ce qui reste impossible à quantifier, en l’absence de base programmatique c’est la stratégie choisie par le PNB, d’alliance avec les listes de droite.

Soutenez Enbata !

Indépendant, sans pub, en accès libre, financé par ses lecteurs
Faites un don à Enbata.info ou abonnez-vous au mensuel papier

Enbata.info est un webdomadaire d’actualité abertzale et progressiste, qui accompagne et complète la revue papier et mensuelle Enbata, plus axée sur la réflexion, le débat, l’approfondissement de certains sujets.
Les temps sont difficiles, et nous savons que tout le monde n’a pas la possibilité de payer pour de l’information. Mais nous sommes financés par les dons de nos lectrices et lecteurs, et les abonnements au mensuel papier : nous dépendons de la générosité de celles et ceux qui peuvent se le permettre.
« Les choses sans prix ont souvent une grande valeur » Mixel Berhocoirigoin
Cette aide est vitale. Grâce à votre soutien, nous continuerons à proposer les articles d'Enbata.Info en libre accès et gratuits, afin que des milliers de personnes puissent continuer à les lire chaque semaine, pour faire ainsi avancer la cause abertzale et l’ancrer dans une perspective résolument progressiste, ouverte et solidaire des autres peuples et territoires.
Chaque don a de l’importance, même si vous ne pouvez donner que quelques euros. Quel que soit son montant, votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer notre mission.


Pour tout soutien de 50€/eusko ou plus, vous pourrez recevoir ou offrir un abonnement annuel d'Enbata à l'adresse postale indiquée. Milesker.

Si vous êtes imposable, votre don bénéficiera d’une déduction fiscale (un don de 50 euros / eusko ne vous en coûtera que 17).

Enbata sustengatu !

Independentea, publizitaterik gabekoa, sarbide irekia, bere irakurleek diruztatua
Enbata.Info-ri emaitza bat egin edo harpidetu zaitezte hilabetekariari

Enbata.info aktualitate abertzale eta progresista aipatzen duen web astekaria da, hilabatero argitaratzen den paperezko Enbata-ren bertsioa segitzen eta osatzen duena, azken hau hausnarketara, eztabaidara eta zenbait gairen azterketa sakonera bideratuagoa delarik.
Garai gogorrak dira, eta badakigu denek ez dutela informazioa ordaintzeko ahalik. Baina irakurleen emaitzek eta paperezko hilabetekariaren harpidetzek finantzatzen gaituzte: ordaindu dezaketenen eskuzabaltasunaren menpe gaude.
«Preziorik gabeko gauzek, usu, balio handia dute» Mixel Berhocoirigoin
Laguntza hau ezinbestekoa zaigu. Zuen sustenguari esker, Enbata.Info artikuluak sarbide librean eta urririk eskaintzen segituko dugu, milaka lagunek astero irakurtzen segi dezaten, hola erronka abertzalea aitzinarazteko eta ikuspegi argiki aurrerakoi, ireki eta beste herri eta lurraldeekiko solidario batean ainguratuz.
Emaitza oro garrantzitsua da, nahiz eta euro/eusko guti batzuk eman. Zenbatekoa edozein heinekoa izanik ere, zure laguntza ezinbestekoa zaigu gure eginkizuna segitzeko.


50€/eusko edo gehiagoko edozein sustengurentzat, Enbataren urteko harpidetza lortzen edo eskaintzen ahalko duzu zehaztuko duzun posta helbidean. Milesker.
Zergapean bazira, zure emaitzak zerga beherapena ekarriko dizu (50 euro / eusko-ko emaitzak, 17 baizik ez zaizu gostako).