Naissance d’Alda, mouvement pour défendre les milieux populaires

ALDA

Défendre les droits et les besoins des milieux et des quartiers populaires, leur redonner du pouvoir et faire entendre leurs voix : voici les objectifs que se donne cette nouvelle organisation basque. 48 personnes ont ainsi adopté les statuts de l’association, approuvé à l’unanimité une Charte fondatrice et élu son premier Conseil d’administration de neuf membres dont deux co-président.e.s. L’Assemblée générale a également mis en place ses premiers axes de travail concret.

Coup d’envoi ce samedi 10 octobre pour le nouveau mouvement Alda, dont l’objectif est de défendre les droits et les besoins fondamentaux des milieux et des quartiers populaires en Pays Basque nord. Bâti avec et par les premiers concernés, ce mouvement permettra leur organisation collective pour s’attaquer aux injustices subies hors monde du travail, dans leur cadre de vie et environnement quotidiens.

C’est lors de son Assemblée générale fondatrice tenue cet après-midi au Gaztetxe Zizpa à Bayonne que le nouveau mouvement Alda a vu le jour. Défendre les droits et les besoins des milieux et des quartiers populaires, leur redonner du pouvoir et faire entendre leurs voix : voici les objectifs que se donne cette nouvelle organisation basque. 48 personnes ont ainsi adopté les statuts de l’association, approuvé à l’unanimité une Charte fondatrice et élu son premier Conseil d’administration de neuf membres dont deux co-président.e.s. L’Assemblée générale a également mis en place ses premiers axes de travail concret.

La naissance d’Alda repose sur un constat : celui de l’augmentation de la précarité chez une partie croissante de la population, situation aggravée par le fait que ces milieux se retrouvent de plus en plus déconnectés des structures collectives et des organisations traditionnelles. Ce constat s’est transformé en besoin : pour construire un territoire plus juste et plus durable, il faut impérativement redonner du pouvoir aux personnes des milieux populaires, et faire entendre leurs voix.” explique Xebax Christy, co-président d’Alda.

Dans cette perspective, Alda cherchera à la fois à améliorer les conditions de vie matérielles des gens dans leur cadre de vie quotidien (logement, quartier, accès à l’emploi, transports, écoles, administration, banques et services consommation, santé, environnement, etc), mais également à reconquérir reconnaissance et respect, à reconstruire un tissu social et des solidarités actives, à donner corps à un projet culturel populaire, pour acquérir une vraie place dans la vie démocratique locale et globale, ainsi que dans la société basque. L’association Alda se veut indépendante de tout parti politique et des pouvoirs publics, et reposera sur les adhésions individuelles de ses membres.

Première opération concrète : le lancement d’une vaste enquête d’opinion intitulée “Et si ça changeait ?” menée dans seize quartiers de Bayonne à partir du lundi 12 octobre. Pendant plusieurs mois, les bénévoles d’Alda se donnent pour objectif d’aller recueillir les avis des habitantes et habitants de ces quartiers.

“La démarche d’Alda part des besoins des gens. Avant toute chose, il s’agit de les écouter, de comprendre les difficultés rencontrées, le regard qu’ils posent sur leurs conditions de vie mais aussi leurs envies, et leurs aspirations. Nous invitons à présent toutes celles et ceux qui se retrouvent dans le projet d’Alda à venir nous retrouver : pour participer à la réalisation de l’enquête, pour participer à l’écriture et à la diffusion du journal des quartiers Alda, pour s’organiser face à tel problème concret, telle injustice ou tel besoin collectif, etc.” conclut Malika Peyraut, co-présidente d’Alda.

Statuts et Charte tels qu’adoptés lors de l’Assemblée générale fondatrice d’Alda

Soutenez Enbata !

Indépendant, sans pub, en accès libre, financé par ses lecteurs
Faites un don à Enbata.info ou abonnez-vous au mensuel papier

Enbata.info est un webdomadaire d’actualité abertzale et progressiste, qui accompagne et complète la revue papier et mensuelle Enbata, plus axée sur la réflexion, le débat, l’approfondissement de certains sujets.
Les temps sont difficiles, et nous savons que tout le monde n’a pas la possibilité de payer pour de l’information. Mais nous sommes financés par les dons de nos lectrices et lecteurs, et les abonnements au mensuel papier : nous dépendons de la générosité de celles et ceux qui peuvent se le permettre.
« Les choses sans prix ont souvent une grande valeur » Mixel Berhocoirigoin
Cette aide est vitale. Grâce à votre soutien, nous continuerons à proposer les articles d'Enbata.Info en libre accès et gratuits, afin que des milliers de personnes puissent continuer à les lire chaque semaine, pour faire ainsi avancer la cause abertzale et l’ancrer dans une perspective résolument progressiste, ouverte et solidaire des autres peuples et territoires.
Chaque don a de l’importance, même si vous ne pouvez donner que quelques euros. Quel que soit son montant, votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer notre mission.
Faites un don ou abonnez vous à Enbata : www.enbata.info/articles/soutenez-enbata

  • Par chèque à l’ordre d’Enbata, adressé à Enbata, 3 rue des Cordeliers, 64 100 Bayonne
  • Par virement en eusko sur le compte Enbata 944930672 depuis votre compte eusko (euskalmoneta.org)
  • Par carte bancaire via système sécurisé de paiement en ligne : paypal.me/EnbataInfo
  • Par la mise en place d’un prélèvement automatique en euro/eusko : contactez-nous sur [email protected]

Pour tout soutien de 40€/eusko ou plus, vous pourrez recevoir ou offrir un abonnement annuel d'Enbata à l'adresse postale indiquée. Milesker.

Si vous êtes imposable, votre don bénéficiera d’une déduction fiscale (un don de 50 euros / eusko ne vous en coûtera que 17).

Enbata sustengatu !

Independentea, publizitaterik gabekoa, sarbide irekia, bere irakurleek diruztatua
Enbata.Info-ri emaitza bat egin edo harpidetu zaitezte hilabetekariari

Enbata.info aktualitate abertzale eta progresista aipatzen duen web astekaria da, hilabatero argitaratzen den paperezko Enbata-ren bertsioa segitzen eta osatzen duena, azken hau hausnarketara, eztabaidara eta zenbait gairen azterketa sakonera bideratuagoa delarik.
Garai gogorrak dira, eta badakigu denek ez dutela informazioa ordaintzeko ahalik. Baina irakurleen emaitzek eta paperezko hilabetekariaren harpidetzek finantzatzen gaituzte: ordaindu dezaketenen eskuzabaltasunaren menpe gaude.
«Preziorik gabeko gauzek, usu, balio handia dute» Mixel Berhocoirigoin
Laguntza hau ezinbestekoa zaigu. Zuen sustenguari esker, Enbata.Info artikuluak sarbide librean eta urririk eskaintzen segituko dugu, milaka lagunek astero irakurtzen segi dezaten, hola erronka abertzalea aitzinarazteko eta ikuspegi argiki aurrerakoi, ireki eta beste herri eta lurraldeekiko solidario batean ainguratuz.
Emaitza oro garrantzitsua da, nahiz eta euro/eusko guti batzuk eman. Zenbatekoa edozein heinekoa izanik ere, zure laguntza ezinbestekoa zaigu gure eginkizuna segitzeko.
Enbatari emaitza bat egin edo harpidetu: https://eu.enbata.info/artikuluak/soutenez-enbata

  • Enbataren izenean den txekea “Enbata, Cordeliers-en karrika 3., 64 100 Baiona“ helbidera igorriz.
  • Eusko transferentzia eginez Enbataren 944930672 kontuan zure eusko kontutik (euskalmoneta.org-en)
  • Banku-txartelaren bidez, lineako ordainketa sistema seguruaren bidez: paypal.me/EnbataInfo
  • Euro/euskotan kenketa automatikoa plantan emanez: gurekin harremanetan sartuz [email protected] helbidean

40€/eusko edo gehiagoko edozein sustengurentzat, Enbataren urteko harpidetza lortzen edo eskaintzen ahalko duzu zehaztuko duzun posta helbidean. Milesker.
Zergapean bazira, zure emaitzak zerga beherapena ekarriko dizu (50 euro / eusko-ko emaitzak, 17 baizik ez zaizu gostako).