L’intelligentsia parisienne

PrintFriendly and PDF

DroitdeVote

Vendredi soir j’ai écouté le club de la Presse d’Europe 1. Etait invité Boualem Samsal, un écrivain Algérien inquiet de l’expansion de l’islamisme radical, expansion qu’il croit inévitable. Ses interlocuteurs l’étaient aussi qui parlaient de “hordes” envahissant l’Europe au sujet des ces malheureux qui n’ont pas d’autre choix que de quitter leur pays, chassés par la guerre ou la misère. Ils les prenaient pour le cheval de Troie de l’islamisation!

Ce vocabulaire était-il là pour provoquer un peu l’interviewé? Les journalistes n’avaient pas le même point de vue que lui sur la solution. Celui-ci pensait qu’il faut faire évoluer les esprits, ce qui demande du temps. Les autres plus pressés, proposaient des lois contraignantes. Quelques minutes auparavant ils critiquaient les lois contraignantes des religions. C’était donc pour les remplacer par les leurs, bien plus contraignantes car elles faisaient appel pour les récalcitrants aux interdits et à la puissance de la mondialisation.

Les journalistes des salons du 16ème voudraient que le monde entier soit à leur diapason. Puisque nous sommes en démocratie, la démocratie doit régner sur toute la surface de la terre.

Ces donneurs de leçons oublient qu’il nous a fallu attendre 1848 pour passer du suffrage censitaire au suffrage universel. Jusque là c’était pardonnable mais puisque nous avons franchi le pas, il est inadmissible que certains pays ne l’aient pas fait la même année. Le vote des femmes en 1945! Jusque là on passe l’éponge mais à partir de là plus question. L’égalité des  femmes aux postes élus en 2014 ? Ce doit être une date impérative pour tout peuple qui se dit civilisé. Le voile? Il n’y a pas un siècle, les religieuses le portaient chez nous, sans que cela ne gêne personne. Mais c’est fini. Donc terminé aussi pour les femmes musulmanes ici et en Algérie.

Après avoir reproché aux religions d’avoir forcé les gens dans le passé, les journalistes d’Europe ne comprenaient pas que Boualem ne soit pas d’accord pour forcer les Algériens à évoluer avec nous… Ils sont pour la laïcité, le respect des autres, mais dans la mesure où ce sont les autres qui doivent nous respecter. D’accord ! La démocratie est le système politique le moins mauvais, mais comme nous l’avons dit, il nous a fallu du temps pour évoluer. Mais il est tout à fait normal d’envoyer des mirages en Lybie pour abattre le dictateur Khadafi. Suite à quoi, c’est la guerre civile en Libye et ses armes sévissent maintenant au Mali, au Niger et au Nigéria. Pour ce qui est de la Syrie, la France a réalisé la prouesse d’armer Daech parce qu’un dictateur ne lui plaisait pas.

Quand comprendra-t-on que nous ne sommes plus à l’ère coloniale où les blancs se considéraient seuls possesseurs de l’unique vérité, chargés de la mission sacrée de civiliser le monde entier en imposant partout et à tous, leurs valeurs, vraies ou supposées ? D’y faire régner “leur” ordre. Et si nous lavions notre linge sale avant d’aller faire la lessive chez les autres ? Le  voile islamique nous choque ! Sommes-nous choqués de voir des femmes faire des kilomètres pour porter sur la tête de l’eau… qui n’est même pas potable? Que la mortalité infantile soit de 174/1000 en Afrique subsaharienne alors que nous sommes en dessous des 10/1000? Que 800 millions de gens souffrent de la faim? Que notre PIB soit de 44.000€ contre 690 au  Niger qui nous fournit l’uranium pour notre électricité bon marché? Nous parlons d’immigration sélective quand nous leur fauchons la moitié de leurs rares médecins pour nos “déserts” médicaux, mais si l’un de nos universitaires quitte le pays, ce sont des protestations contre la fuite des cerveaux.

On se donne bonne conscience en soulignant les défauts des autres. Nous avons une poutre dans l’oeil et nous prétendons enlever une brindille de celui du voisin.

One Comment

  1. Jannette Larre
    Posted 26/11/2015 at 09:18 | Permalink

    Cher Xipri,
    lorsque vous écrivez que le club de la Presse d’Europe 1 est à la fois l’intelligentsia parisienne et les salons du 16 ème, vous êtes aussi caricatural que les gens que vous dénoncez. Il y a plein d’autres journalistes à Paris ! Europe 1 est une radio “commerciale” (c’est comme cela qu’elle est définit), qui appartient à Lagardères depuis 1974. Ceci explique en grande partie son contenu. Elle n’est pas basé dans le 16° mais dans le 8°.
    Merci

  • Berripapera



  • Enbata sostengatu

    Kioskoetan

    Enbata sostengatu ! 40€-tarik goiti hilabete guziz zuen gutun ontzian Enbata aldizkaria lortuko duzue.

    Harpide zaitezte / Sostenga gaitzazue

  • Gaika

  • Hitz-gakoak

  • Bideoak

    bideoak