COP21 : nouvelles formes de mobilisation climat en réponse à l’interdiction

OnlâcherienDe nombreux acteurs de la société civile, comme Alternatiba, souhaitent faire passer, malgré l’interdiction de manifester, leurs messages à travers des formes d’occupation de l’espace public artistique (collage sur les murs, peinture au sol, investir l’espace urbain dont les arbres, jeux sonores etc.) et de façon conviviale en petits groupes (débats sur les terrasses de café, porteurs de paroles en petits groupes, art de rue etc.). Ce samedi 28 novembre, à la veille de l’ouverture de la COP21, le Pays Basque a l’occasion de participer de façon originale à la mobilisation mondiale de la société civile pour faire entendre haut et fort aux responsables politiques les attentes citoyennes sur l’urgence climatique et la justice sociale. Dès 15h00, Bizi! organise la projection inédite au Pays Basque nord du film de Naomi Klein «This Changes eveything » sur la crise climatique.

bandeausitebizifr.730x200

Communiqué d’Alternatiba : Alternatiba se mobilise les 28 et 29 Novembre pour le Climat

Le dimanche 29 novembre 2015, J-1 avant le début de la COP21, la tenue d’une grande Marche Mondiale pour le Climat était prévue à Paris. Suite aux tragiques événements qui ont plongé Paris et la France entière dans un climat de peur et de deuil, le gouvernement français a annoncé l’interdiction de toutes les mobilisations citoyennes sous la forme de rassemblements massifs à ciel ouvert, dont les deux temps de mobilisation sur le climat du 29 novembre et du 12 décembre.

En réaction à cette décision entraînant une restriction des libertés élémentaires et encourageant le repli sur soi en cette période où nous devrions être en mesure d’affirmer notre unité et notre soif de vivre ensemble, un appel a été lancé (cliquez ici pour le signer). Celui-ci appelle au maintien des grandes mobilisations citoyennes qui se dérouleront à Paris et en région à l’occasion de la COP21. L’enjeu est de maintenir une dynamique dont les forces, constituées de citoyen-ne-s du monde entier, agissent pour préserver nos biens communs et construire un monde plus juste, durable et solidaire.

Dans ce contexte, Alernatiba appelle donc à rejoindre :

• les marches en région qui ont été maintenues le 28 et 29 novembre, ainsi que celles dans les grandes villes du monde entier

• les nouvelles formes de mobilisation plus informelles à Paris le 29 novembre

En ce qui concerne plus précisément le cas parisien, de nouveaux modes d’action sont en cours d’invention afin de maintenir un temps de mobilisation fort en investissant d’une autre façon le parcours initialement prévu (de République à Nation en passant par le boulevard Voltaire).

L’idée consiste à faire passer, malgré l’interdiction de manifester, nos messages à travers des formes d’occupation de l’espace public artistique (collage sur les murs, peinture au sol, investir l’espace urbain dont les arbres, jeux sonores etc.) et de façon conviviale en petits groupes (débats sur les terrasses de café, porteurs de paroles en petits groupes, art de rue etc.).

Ceci est donc un appel à tous les militants Alternatiba et leurs connaissances qui habitent sur le parcours ou dans les environs très proches, pour accrocher des banderoles à leurs balcons et/ou mettre à disposition une pièce de leur appartement pour un mini-QG le 29 novembre.

Alternatiba appelle donc à maintenir la mobilisation le week-end du 28-29 novembre, sous quelque forme qu’elle soit, sur tout l’hexagone et au-delà, afin de porter le message de l’urgence climatique et des alternatives qui dessinent une nouvelle forme de vivre-ensemble.

Où que tu sois, viens reprendre la main en annonçant qu’ensemble, nous allons relever le défi climatique et leur dire  :


« Hé vous là-haut, la transition est en route, alors qu’attendez-vous pour faire de même ?! »

 

on-lache-rien

Soutenez Enbata !

Indépendant, sans pub, en accès libre, financé par ses lecteurs
Faites un don à Enbata.info ou abonnez-vous au mensuel papier

Enbata.info est un webdomadaire d’actualité abertzale et progressiste, qui accompagne et complète la revue papier et mensuelle Enbata, plus axée sur la réflexion, le débat, l’approfondissement de certains sujets.
Les temps sont difficiles, et nous savons que tout le monde n’a pas la possibilité de payer pour de l’information. Mais nous sommes financés par les dons de nos lectrices et lecteurs, et les abonnements au mensuel papier : nous dépendons de la générosité de celles et ceux qui peuvent se le permettre.
« Les choses sans prix ont souvent une grande valeur » Mixel Berhocoirigoin
Cette aide est vitale. Grâce à votre soutien, nous continuerons à proposer les articles d'Enbata.Info en libre accès et gratuits, afin que des milliers de personnes puissent continuer à les lire chaque semaine, pour faire ainsi avancer la cause abertzale et l’ancrer dans une perspective résolument progressiste, ouverte et solidaire des autres peuples et territoires.
Chaque don a de l’importance, même si vous ne pouvez donner que quelques euros. Quel que soit son montant, votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer notre mission.
Faites un don ou abonnez vous à Enbata : www.enbata.info/articles/soutenez-enbata

  • Par chèque à l’ordre d’Enbata, adressé à Enbata, 3 rue des Cordeliers, 64 100 Bayonne
  • Par virement en eusko sur le compte Enbata 944930672 depuis votre compte eusko (euskalmoneta.org)
  • Par carte bancaire via système sécurisé de paiement en ligne : paypal.me/EnbataInfo
  • Par la mise en place d’un prélèvement automatique en euro/eusko : contactez-nous sur [email protected]

Pour tout soutien de 40€/eusko ou plus, vous pourrez recevoir ou offrir un abonnement annuel d'Enbata à l'adresse postale indiquée. Milesker.

Si vous êtes imposable, votre don bénéficiera d’une déduction fiscale (un don de 50 euros / eusko ne vous en coûtera que 17).

Enbata sustengatu !

Independentea, publizitaterik gabekoa, sarbide irekia, bere irakurleek diruztatua
Enbata.Info-ri emaitza bat egin edo harpidetu zaitezte hilabetekariari

Enbata.info aktualitate abertzale eta progresista aipatzen duen web astekaria da, hilabatero argitaratzen den paperezko Enbata-ren bertsioa segitzen eta osatzen duena, azken hau hausnarketara, eztabaidara eta zenbait gairen azterketa sakonera bideratuagoa delarik.
Garai gogorrak dira, eta badakigu denek ez dutela informazioa ordaintzeko ahalik. Baina irakurleen emaitzek eta paperezko hilabetekariaren harpidetzek finantzatzen gaituzte: ordaindu dezaketenen eskuzabaltasunaren menpe gaude.
«Preziorik gabeko gauzek, usu, balio handia dute» Mixel Berhocoirigoin
Laguntza hau ezinbestekoa zaigu. Zuen sustenguari esker, Enbata.Info artikuluak sarbide librean eta urririk eskaintzen segituko dugu, milaka lagunek astero irakurtzen segi dezaten, hola erronka abertzalea aitzinarazteko eta ikuspegi argiki aurrerakoi, ireki eta beste herri eta lurraldeekiko solidario batean ainguratuz.
Emaitza oro garrantzitsua da, nahiz eta euro/eusko guti batzuk eman. Zenbatekoa edozein heinekoa izanik ere, zure laguntza ezinbestekoa zaigu gure eginkizuna segitzeko.
Enbatari emaitza bat egin edo harpidetu: https://eu.enbata.info/artikuluak/soutenez-enbata

  • Enbataren izenean den txekea “Enbata, Cordeliers-en karrika 3., 64 100 Baiona“ helbidera igorriz.
  • Eusko transferentzia eginez Enbataren 944930672 kontuan zure eusko kontutik (euskalmoneta.org-en)
  • Banku-txartelaren bidez, lineako ordainketa sistema seguruaren bidez: paypal.me/EnbataInfo
  • Euro/euskotan kenketa automatikoa plantan emanez: gurekin harremanetan sartuz [email protected] helbidean

40€/eusko edo gehiagoko edozein sustengurentzat, Enbataren urteko harpidetza lortzen edo eskaintzen ahalko duzu zehaztuko duzun posta helbidean. Milesker.
Zergapean bazira, zure emaitzak zerga beherapena ekarriko dizu (50 euro / eusko-ko emaitzak, 17 baizik ez zaizu gostako).